Une ferveur toujours plus grande pour la motoneige sur la Côte-Nord

Une ferveur toujours plus grande pour la motoneige sur la Côte-Nord

Une ferveur toujours plus grande pour la motoneige sur la Côte-Nord

Les congés du temps des fêtes permettent aux motoneigistes de profiter des nombreux sentiers de la Côte-Nord. À Sept-Îles, les associations de motoneigistes et les concessionnaires de véhicules sportifs motorisés assurent que l'engouement n'est pas que passager.

De l'avis de Michel Thibault, président du club de motoneige Ook-Pik à Sept-Îles,le nombre de motoneigistes est en hausse dans la région.

L'an dernier, le club comptait 522 membres. Cette année, il en accueille déjà plus de 600.

« La grosse population c'est vraiment d'ici, les gens de la région, mais on a beaucoup aussi des gens de l'extérieur qui viennent pour le temps des fêtes, les vacances. » – Michel Thibault, président du club de motoneige Ook-Pik

Bien que la Côte-Nord ne soit « pas dans ses plus fortes années », le directeur général du concessionnaire Motosport, Guillaume Martin dit constater une croissance de ses ventes.

« On a vu une belle amélioration depuis deux ans », affirme-t-il. « Pour nous, les concessionnaires motoneiges, c'est la période de l'année où ça bouge le plus pour les motoneiges. En plus, on a eu beaucoup de neige pour nous aider. » – Guillaume Martin, directeur général du concessionnaire Motosport

Les concessionnaires l'ont remarqué, la période des fêtes est propice aux sports d'hiver motorisés. 

Pendant le temps des fêtes, les motoneigistes sont nombreux à sillonner les sentiers de la Côte-Nord.

« Les gens ont du temps pour faire de la motoneige. On a été capable de livrer cette année de beaux sentiers, une belle qualité, c'est exceptionnel », assure Michel Thibault.

Aux dires de ce dernier, si les motoneigistes sont nombreux à profiter des sentiers si tôt dans la saison, c'est aussi parce que la météo a joué en leur faveur. 

« C'est particulier parce qu'on commence toujours autour du 15-20 décembre à gratter nos sentiers [et cette année] on a commencé le 7 décembre. Dame nature était de notre bord encore cette année, on est choyé ».

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !