Une loi qui dérange les motoneigistes

Liste des hôteliers
Tout récemment, une nouvelle disposition a été apportée à la loi sur les véhicules hors route au Québec. De minuit à 6h du matin, il est interdit depuis le 1er décembre dernier de circuler sur le territoire avec sa motoneige, son VTT ou autre VHR.

À moins d’une dérogation des MRC concernées, par exemple en Beauce et en Abitibi, la loi est appliquée dès maintenant, dans l’objectif de répondre aux plaintes des citoyens et d’améliorer la sécurité des utilisateurs.

Ne pressentant aucune opposition, le projet de loi a été adopté et est entré en vigueur dans les municipalités de la Mauricie. Cette décision, qui semble être passée un peu inaperçue, fait beaucoup jaser auprès des amateurs, mais surtout auprès des relais de motoneige, qui digèrent mal la nouvelle.

«Le couvre-feu à minuit, c’est à votre domicile et non dans les sentiers. C’est-à-dire que le couple de motoneigistes qui part de Québec pour venir manger un steak le samedi soir doit partir du Relais à 19h pour être de retour chez lui à temps, à une vitesse maximale de 70km/h. Mes chansonniers commencent à jouer vers 20h!», déplore Guy Leblond, propriétaire du Relais de la Station (Chez Vanasse), à Saint-Severin. La loi étant faite pour être appliquée, les motoneigistes contrevenants peuvent déjà recevoir une amende à cet effet.

M. Leblond, de même que Jean Beaulieu de l’Auberge Beaulieu à Trois-Rives, s’inquiètent même de l’avenir de leur commerce, si l’industrie de la motoneige est laissée. «La motoneige, c’est notre gagne-pain principal! D’autant plus qu’avec la saison qui a commencé tard, la saison forte n’est pas très longue.»
Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !