Même si la plupart des clubs de Saguenay sont bien confiants en la réception de leur subvention, il en reste un qui crie toujours famine si on peut se permettre l’expression. La MRC de Maria-Chapdelaine qui couvre un territoire correspondant à 10% des sentiers de la région, avec ses 389 kilomètres de sentiers, est dans le besoin.

Présentement, il manque encore la somme de 69 000$ pour l’ouverture de sentiers et de la saison par le fait même. En attendant la confirmation officielle de la ministre Françoise Gauthier, les Chambres de commerce du territoire, soit Dolbeau-Mistassini et Normandin, feront une tournée des entreprises et des commerces du secteur afin de minimiser les pertes.

Si les fonds nécessaires ne sont pas encaissés d’ici peu, la saison hivernale de motoneige sera bel et bien en grand danger. Si on regarde pour l’ensemble de la région, une rumeur court qu’une contribution allant jusqu’à 500$ le kilomètre aiderait à la viabilité des clubs.

La table des maires de la MRC de Maria-Chapdelaine s’engage à égaler la somme récoltée par les chambres de commerces jusqu’à concurrence de 10 000$. Rappelons-nous que la contribution des 689 membres de l’ensemble des clubs de motoneigistes n’est plus assez pour régler la question de l’entretien des sentiers et des autres coûts reliés à la saison de motoneige. Jusqu’à maintenant, des annonces ont été faites, mais aucun club n’a certifié son ouverture; tout le monde attend la confirmation de Mme Gauthier.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Les Motoneiges Géro