Une saison de rêve pour Mégan Brodeur

Liste des hôteliers

Les compétitions de motoneiges, Mégan Brodeur connaît ça. En plus d'avoir décroché de nombreuses premières places sur le circuit québécois, la Coaticookoise de 14 ans s'est frottée à la meilleure pilote des États-Unis, Marica Renheim, lors d'une récente course à Lake Geneva, au Wisconsin.

Après avoir effectué une chute dans les préliminaires de la catégorie «junior» le 16 mars dernier, la passionnée de sport motorisé s'est repris de façon magistrale chez les femmes. En effet, elle est montée sur la deuxième plus haute marche du podium. «J'étais très satisfaite de ma performance, laisse-t-elle entendre. J'étais très stressée, mais quand la lumière est passée au vert, je me suis laissée aller et j'ai tout donné.»

Voilà donc une attitude gagnante. Ce même comportement l'a poussée à s'inscrire aux compétitions nationales, du côté des États-Unis. «Au Québec, le circuit de compétitions de motoneiges en est un petit. Une fois qu'on l'a fait à quelques reprises, on connaît tous nos adversaires. J'avais le goût de voir du nouveau et de me mesurer à d'autres pilotes. Le circuit national américain me le permettait.»

Mais comment fait-on pour bien se préparer à de telles compétitions? «Il faut définitivement s'entraîner sur une piste bien aménagée, avec des sauts. Je m'élance sur la piste au moins une fois par semaine pour bien pratiquer. J'ai la chance d'avoir mon père (Patrick Brodeur) à mes côtés. C'est mon coach, mon mentor. J'espère être un jour comme lui pour mes deux sœurs qui suivent présentement mes traces», raconte celle qui poursuit ses études à l'école secondaire la Frontalière.

La saison de motoneige se conclura à Saint-Jean-de-Matha, les 29 et 30 mars prochains. «Après, on va relaxer un p'tit peu, signale Mégan. La saison de moto s'en vient vite par la suite. Disons qu'on ne voit pas beaucoup le temps passer.»

Yamaha Moteur du Canada annonce les concessionnaires Élite de 2022
Grand Salon Motoneige Quad 2022