Valcourt – Tremblay remonte et gagne ; Villeneuve se repose

Liste des hôteliers
Tim Tremblay a montré pourquoi il était le pilier des équipes de snocross SkiDoo avec une phénoménale remontée qui l’a vu passer de la dixième à la première place pendant les six minutes de la finale Pro Super Stock disputée samedi au Grand Prix de Valcourt.
 
Tremblay ne se l’a pas eue facile, lui qui a dû passer par le repêchage (last chance qualifier) pour se tailler une place sur la grille de la finale. La mauvaise position de départ qui en découle et une sortie de virage un peu large ont relégué Tremblay en queue de peloton à son premier passage.
 
Il dépassait trois de ses adversaires dans le tour suivant et continuait à tricoter entre ses rivaux pour finalement prendre la mesure de Robbie Malinowski (qui menait depuis le drapeau vert) avec un tour à faire. Tremblay était complètement vidé, mais visiblement comblé par sa course.
 
« Je suis vraiment fier de ma remontée, a dit Tremblay, tout essoufflé après la course. C’était important de bien faire à Valcourt, devant mon monde », a ajouté celui qui est présentement troisième au classement nord-américain professionnel de l’ISOC.
 
Tremblay considère que son coéquipier suédois Emil Öhman aura été son rival le plus coriace.
« Je me doutais qu’il serait le plus difficile à dépasser, a expliqué Tremblay. J’ai eu la chance d’utiliser une trajectoire à laquelle il n’a pas pensé et ç’a fonctionné. »
 
Öhman a conservé la deuxième place au fil d’arrivée, devant l’Américain Malinowski et Mathieu Morin, de Val-d’Or. Kaven Benoît, qui court habituellement en Semi-pro, a terminé sixième de cette finale Pro.
 
Parlant snocross Semi-pro, Dylan Hall, de Kitchener, a dominé la finale devant Dex Savage, de Chibougamau, et Pierre-Vincent Fillion, de Desbiens. Lucas Brunelle, de Boucherville, a pris la quatrième position.
 
En snocross sport 600, Jennifer Paré a bien fait en qualifications en plus de connaître un solide départ en finale, mais le jeune Franco-Ontarien Jacob Gervais, de Garson, a pris sa mesure après trois tours. Michael Ouellette, de Tingwick, complète ce podium.
 
Tim Tremblay a effectué une impressionnante remontée pour triompher en snocross Pro Super Stock 600 au Grand Prix de Valcourt. 
 
Trop de douleur
Du côté de l’ovale, Jacques Villeneuve, blessé après une sortie de piste vendredi, a eu besoin des deux qualifications et du repêchage pour régler à son goût sa SkiDoo no 96, endommagée dans l’accident. Une fois les bons réglages trouvés, Villeneuve a préféré faire impasse sur la finale, éprouvant de la douleur à une côte fêlée vendredi.
 
« En piste, ça allait, mais après, ça s’est vraiment mis à faire mal, a expliqué le vétéran. La journée importante, c’est le dimanche, donc je vais garder mes forces pour ça. Une côte fêlée, ce n’est pas comme un mal de tête qui s’en va pendant la nuit, mais au moins, ça va éviter que ça empire. »
 
La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !