Vers une solution pour la motoneige sur le parc linéaire

Liste des hôteliers
Alors que les motoneiges sont interdites depuis 2004 sur le parc du P’tit train du Nord au sud de Labelle, à la suite d’un jugement qui avait donné raison aux riverains du parc importunés par la circulation de ces véhicules, une solution semble enfin possible pour les amateurs de ce sport motorisé. 

Le projet de voie de contournement, permettant de relier Saint-Faustin à Labelle sans utiliser les 38 km du parc linéaire visés par le jugement, a en effet recueilli une majorité d’appuis lors d’une consultation menée par la municipalité de Saint-Faustin/Lac-Carré auprès de ses citoyens. 

D’abord opposée à tout développement de sentiers pour loisirs motorisés sur son territoire, l’administration municipale s’était engagée, lors de la dernière campagne électorale, à tenir un tel sondage postal. 

Citoyens d’accord 
Dévoilés récemment, les résultats démontrent que 70 % des répondants sont d’accord avec un sentier de motoneige sur leur territoire. Parmi ceux-ci, 93 % se disent en faveur du tracé projeté qui longerait la route 117 et passant sous le viaduc du Mont-Blanc. Plus de 55 % des électeurs ont participé à la consultation. 

Dans ce contexte, Saint-Faustin, dont l’accord était bien sûr essentiel, a officiellement donné son appui à l’implantation du sentier alternatif. Rappelons que Mont-Tremblant, l’autre ville concernée par le contournement, était favorable au projet et que sa portion du sentier est d’ailleurs déjà utilisée par les motoneiges. 

«C’est un pas important», affirme Julie Kennedy de la Table régionale de concertation sur les véhicules hors-route, pour laquelle ce dossier est prioritaire, compte tenu de l’impact économique important généré par l’industrie de la motoneige. Rappelons qu’avant le jugement de 2004, les motoneiges pouvaient circuler sur le parc linéaire à partir de Sainte-Agathe jusqu’à Mont-Laurier et ainsi rejoindre d’autres sentiers. 

La mise en place du contournement est donc attendue avec impatience, même si un nouveau lien sud-nord, implanté par les clubs de Sainte-Marguerite et Saint-Jérôme, sera accessible à compter de l’hiver prochain. 

Pas encore cet hiver 
Quant à la voie de contournement du parc linéaire, il reste plusieurs étapes à franchir avant qu’elle se concrétise. Les ententes sur les droits de passage doivent être finalisées. Il faudra en outre s’entendre sur le financement de l’aménagement du sentier, auquel contribueraient le ministère des Transports, les clubs de motoneige et les villes concernées. 

Si l’on ajoute à cela le temps de réaliser les travaux, il est déjà certain que les amateurs de motoneige devront patienter au moins jusqu’à l’hiver 2011-2012. 
 
Lire tout l’article…
Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec
Les Motoneiges Géro