Yamaha FX Nytro XTX 2009 – Premiers kilomètres en sentier

Liste des hôteliers

Au moment d’écrire ces lignes j’ai déjà un peu plus de 1750km de fait avec le FX-Nytro XTX et les sentiers sont déjà ouverts partiellement depuis environ trois semaines. Je suis donc en mesure de vous livrer mes premiers commentaires sur le comportement de cette motoneige.

Cadre des essais
Depuis que j’ai reçu le XTX aucun ajustement n’a été effectué sur la suspension. Ceci me permet d’établir une base de comparaison avant d’entreprendre des ajustements me permettant d’ajuster la motoneige selon mes préférences.

Le XTX a donc 1750km dont environ les deux tiers se sont effectués en sentier et l’autre tiers en hors sentier. J’ai donc pu essayer la motoneige dans plusieurs conditions d’utilisation ce qui est un bon point lorsqu’on essaie une motoneige hybride.

Moteur
Ce n’est pas un secret pour personne le moteur tri cylindre Genesis 130 de Yamaha est un moteur qui développe une puissance et un torque très intéressant. En fait le torque est présent sur toute la gamme de puissance ce qui permet des reprises instantanées en sortie de virage.

Position de conduite
Comme le XTX est une motoneige hybride sa position de conduite en demeure une qui est assez agressive. En effet le volant est avancé et relativement élevé. La position du conducteur est centralisée et comme le siège est assez haut le pilote est en plein contrôle de la motoneige. À ce jour j’ai effectué quelques randonnées de plus de 250km avec cette motoneige et le confort est au rendez-vous.

iGrip - Motoneige

Certaines personnes avaient soulevé le point que le siège était quelque peu étroit et que cela pourrait possiblement affecter le confort du conducteur sur de longues distances. Et bien même après une randonnée de 385km dans des sentiers tantôt en excellentes conditions, tantôt complètement détruits le siège m’offrait un très bon confort.

À lire
Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !

Suspension
La suspension du FX-Nytro XTX bien qu’elle soit ajustée aux positions moyennes absorbe très bien la majorité des bosses qui se trouvent dans le sentier. Il est évident qu’en modifiant les ajustements selon le type de sentier que nous rencontrerons le confort sera accru.

Poignées et pouce chauffant
S’il y a un point négatif à ressortir de cette motoneige c’est le manque d’efficacité des poignées et du pouce chauffants lorsque le mercure descend sous les -15C. Lors de ma dernière randonnée j’ai installé des moufles tubulaires sur le guidon. Je me suis alors aperçu que les poignées et le pouce dégageaient beaucoup de chaleur et j’ai dû réajuster les niveaux à 1/4 (2 marques sur huit) et c’était plus que suffisant. Le problème provient donc de l’exposition du guidon au vent.

Consommation
À ce moment-ci la consommation moyenne après 1732km est d’un peu plus de 18,1 MPG(Imp.) ou 15,95 litres aux 100km ce qui est bon pour un moteur offrant autant de performances.

Suite des essais
Bref au cours des prochaines semaines nous espérons que les conditions des sentiers s’amélioreront afin de nous permettre de pouvoir effectuer de longues randonnées (entre 450km et 600km). Nous serons alors à même de tester le comportement et le confort de cette motoneige dans des conditions de randonnée en sentier.