Yamaha Mountain Max 154 2021 – Analyse pré-randonnée

Yamaha Mountain Max 154 2021 - Analyse pré-randonnée

C’est avec enthousiasme que j’ai la chance de présenter notre analyse pré-randonnée de la Yamaha Mountain Max 2021. Nouveau modèle chez le constructeur japonais, les projecteurs sont tous tournés vers cette motoneige franchement sublime. En effet, c’est (enfin) le retour des moteurs 2-temps dans la gamme de motoneiges de montagne de Yamaha. Pour vous donner une idée, la dernière année où Yamaha produisait des motoneiges de montagne 2-temps, je n’avais même pas l’âge de conduire une motoneige. Ce sera littéralement une première pour moi !

Pour vous mettre en contexte, notre version sera la 154” avec la chenille de 2,6”, une configuration que je préfère personnellement.

Yamaha Mountain Max 154 2021 - Analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste

Donc outre son look exceptionnel, à quoi nous attarderons-nous cette année ? Plusieurs aspects, en fait ! Naturellement, nous aimerions valider et comparer l’ajustement des embrayages par Yamaha. Lors des années précédentes, notre équipe avait été extrêmement surprise par les performances obtenues avec les ajustements faits par les ingénieurs de Yamaha. Déjà que le moteur 800cc fournit par Arctic Cat est très performant et agréable, nous avons bien hâte de l’essayer avec l’agrément Yamaha.

Par la suite, nous aimerions mettre à l’épreuve le monorail avec la suspension QS3L. Rappelons que le monorail permet, entre autres, d’éviter l’accumulation de neige en dessous de la motoneige. De plus, il est possible de littéralement mettre la Mountain Max en position de side-hill à une main en tirant le volant vers nous lorsqu’on est debout à côté d’elle. Pas mal, n’est-ce pas ? À cela se marient les QS3 à l’avant, ce qui devrait non seulement permettre une panoplie de configurations possibles au niveau des suspensions, mais également de le faire sans passer dix minutes à essayer de comprendre de quel côté on doit tourner le cliquet. Sérieusement, l’ensemble de suspension à la fois unique et premium sera la pierre angulaire du succès de la Mountain Max pour 2021.

Mon vêtement pour cette saison n’est nul autre que l’ensemble une pièce Allied de 509.

Yamaha Mountain Max 154 2021 - Analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste

En plus des graphiques, les skis sont également un élément qui différencie la Mountain Max d’un Arctic Cat. Il sera intéressant de voir s’ils permettent une bonne flottaison sur la neige, en plus de leur facilité de maniement dans le sentier, bien que nous ne prévoyions pas faire une tonne de kilomètres de sentier.

Même si toutes les raisons sont bonnes, la Mountain Max est celle au-dessus de la liste pour me donner hâte de retrouver la neige profonde. Il va sans dire que le plaisir sera au rendez-vous avec la petite nouvelle de Yamaha. Cela fait franchement plaisir de revenir à quatre fabricants dans le segment de la montagne.

J’aimerais remercier Yamaha Canada ainsi que le concessionnaire P. Labonté et Fils de Mont-Joli de permettre cet essai en collaboration avec votre Magazine Web Motoneiges.ca. Je vous donne rendez-vous à mon analyse de mi-saison. Bon début de saison !