Yamaha SR Viper LTX SE 2014 : Analyse pré-randonnée.

Yamaha SR Viper LTX SE 2014 : Analyse pré-randonnée.

Le printemps dernier, Yamaha et Arctic Cat nous annonçaient simultanément qu'ils avaient conclu une entente d'approvisionnement mutuel. Ce partenariat permet à aux deux fabricants de présenter plusieurs nouveaux modèles construits à partir de composantes provenant de chacun de ceux-ci. Chez Yamaha, la famille des SR-Viper est ainsi née !

En mars dernier l'équipe du Magazine Motoneiges.ca s'est rendu au Montana dans le cadre du Snow Shoot pour faire l'essai des modèles 2014 des quatre fabricants et bien entendu des motoneiges SR-Viper. Nous avions été impressionnés de la chimie du châssis et suspension d'Arctic Cat et du groupe propulseur de Yamaha. Bien entendu, ces essais étaient limités dans le temps et aussi au niveau des conditions rencontrées. C'est pour cette raison que j'ai très hâte de pouvoir en faire l'essai dans les conditions climatiques que l'on rencontre dans l'est du continent et également plus près du niveau de la mer. Avant de partir à la conquête des sentiers, faisons le tour     ensemble des caractéristiques principales de la SR Viper LTX SE 2014.

Châssis SRV

C'est ainsi que Yamaha a nommé le châssis conçu par Arctic Cat. Il s'agit d'un châssis plus léger à ce que l'on est habitué des autres modèles Yamaha. Il permet au centre de gravité de la motoneige d'être au niveau du pilote ce qui devrait rendre cette motoneige plus confortable et facile à manier en terrain accidenté.

Suspension SRV

Les suspensions avant et arrière de la SR-Viper LTX SE sont conçues pour permettre un maximum de confort en sentiers. Sa géométrie permet de faciliter la conduite et augmenter le contrôle du véhicule dans les sentiers sinueux. 

La suspension avant est équipée des amortisseurs ajustables Fox Float 3. À l'arrière on retrouve des amortisseurs GHP. 

Il sera intéressant de tester les performances de cette suspension dans les conditions normales d'utilisation et ce, pour une saison complète.

Les bottes Vélo Raid de 509

Moteur Genesis 

Dans le cadre du partenariat, Yamaha fourni le même moteur à trois cylindres de 1049cc qu'on retrouve dans la famille des Nytro. 

Afin de pouvoir utiliser ce moteur dans le châssis SRV, les ingénieurs ont dû revoir plusieurs aspects au niveau du positionnement de l'échappement. En effet, contrairement à tous les modèles de motoneiges 4 temps Yamaha, l'échappement de la famille des SR-Viper se fait à l'avant. Plusieurs avantages nous viennent tout de suite en tête dont l'absence de l'amoncellement de glace sous le pont et à l'arrière de la motoneige et bien entendu la centralisation de la masse des échappements. 

Changer ainsi l'échappement d'un moteur a un effet sur le comportement de celui-ci. Yamaha a donc dû repenser le système d'allumage et d'injection pour la famille des Viper. On peut donc s'attendre à ce que les performances et le comportement du moteur soient différents que sur les Nytro.

Poulies YVXC de Yamaha

Les poulies de Yamaha sont reconnues pour la douceur de l'embrayage et leur durabilité. C'est pourquoi le fabricant japonais a décidé d'utiliser son système d'embrayage. Il sera intéressant de tester la calibration de l'embrayage dans les diverses conditions.

Cadrans et contrôles

Lorsqu'on s'assois au guidon de la SR Viper, on reconnaiî immédiatement sur le guidon les contrôles Arctic Cat. Leurs positions et fonctionnement sont très bien sauf dans le cas du bouton pour actionner la marche arrière. En effet, je trouve personnellement que la conception de ce dernier rend difficile le changement de la marche avant et arrière lorsqu'on a des gants ou des mitaines de motoneige. 

Au niveau du cadran, il est complètement numérique. Il offre une grande multitude d'informations dont les deux compteurs journaliers ainsi qu'une horloge. On peut également changer la disposition de l'information selon nos préférences. Esthétiquement, il est très réussi et il arbore un beau «Yamaha» illuminé en bleu !

Ski-Doo Renegade Enduro 900 ACE Turbo (130) 2022 – Bilan de fin de saison

Réservoir d'essence

Une des lacunes que l'on retrouve dans la famille des Nytro est sans aucun doute la taille de son réservoir d'essence. Malgré la consommation d'essence raisonnable du Nytro, l'autonomie est grandement réduite. Pour les SR Viper par contre on retrouve un réservoir de 40 litres qui devrait permettre une autonomie avoisinant les 250km ce qui serait très respectable.

Accessoires ajoutés

Afin d'augmenter le confort du SR Viper LTX SE, j'ai demandé qu'on lui installe quelques accessoires:

•    Des rétroviseurs
•    Un pare-brise intermédiaire afin de mieux protéger le pilote du vent et des intempéries
•    Un sac de voyage sur le tunnel
•    Un ensemble de correcteurs SnowTracker semi-agressifs

 Mon essai à long terme du SR Viper LTX SE

Tout au long de la saison, je vais avoir le plaisir de pouvoir tester cette motoneige dans toutes les conditions climatiques et de sentiers possibles. Ceci me permettra de dresser un bilan complet du comportement de ce modèle dans un contexte normal d'utilisation.

Au cours des prochaines semaines, lorsque je vais avoir fait mes premières sorties, je vais vous transmettre mes impressions de début de saison. 

Au plaisir de vous rencontrer dans les sentiers !

Les Motoneiges Géro