Yamaha SR Viper LTX SE : Premières impressions

Yamaha SR Viper LTX SE : Premières impressions

Disons avant toute chose que cette saison la nouvelle famille des SR-Viper suscite beaucoup d'attention de la part des motoneigistes et ce, qu'ils soient propriétaires de motoneige Yamaha ou des autres marques. Tous sont intéressés à savoir comment se comporte cette motoneige qui résulte directement du «partenariat» entre Arctic Cat et Yamaha. Cet article, je l'espère, répondra à bon nombre de leurs questions.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Au moment d'écrire ces lignes, les motoneigistes de toutes les régions du Québec ont droit à un début exceptionnel de saison. La neige et le froid sont au rendez-vous ce qui permet aux 202 clubs de la province d'offrir des sentiers de qualité aux amateurs. C'est dans ce contexte que j'ai pu effectuer mes premières sorties d'essais avec la Yamaha SR Viper LTX SE 2014 et après un peu plus de 2000km, il est maintenant temps pour moi de vous livrer mes premières impressions.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Motorisation

Tous s'entendent sur le fait que le moteur Genesis trois-cylindres de 1049cc, fabriqué par Yamaha, s'est bâti une bonne réputation dans l'industrie. Je ne suis pas dans le secret des dieux mais cette réputation est, sans aucun doute, une des raisons majeures pour laquelle c'est ce moteur qui a été choisi pour équiper la famille des SR-Viper chez Yamaha et celle des 7000 chez Arctic Cat.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Lors de mes essais, le moteur s'est très bien comporté offrant de bonnes accélérations et de bonnes reprises à la sortie des virages. Cependant, je n'ai pu m'empêcher de constater que le moteur ne semble pas exploité à son plein potentiel. À ce moment ci, je n'ai pas fait d'ajustement au niveau des poulies malgré ce sentiment que le moteur ne demande qu'à nous en donner plus…Il ne serait donc pas surprenant que le fabricant émette des bulletins de service ou des recommandations dans le but d'augmenter les performances de cette motoneige particulièrement au niveau de la vitesse de pointe. Ceci dit, la SR Viper LTX SE procure de bonnes performances pour une motoneige de cette catégorie et répondra assurément aux attentes d'un grand nombre de motoneigistes.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Suspension

Malgré le fait que Yamaha a fait plusieurs améliorations, au fil des années, aux suspensions de ses motoneiges, on doit avouer qu'il ne s'agit pas de sa plus grande force. C'est pour cette raison que le châssis et la suspension SRV suscitent tant d'intérêts. Jusqu'à présent, j'ai eu la chance de faire l'essai de la SR Viper dans plusieurs conditions, tant en hors piste que dans les sentiers, et je dois dire d'amblée que je suis plus que satisfait du mariage du groupe moteur de Yamaha et du châssis SR. La Viper est une motoneige qui offre une souplesse et un confort impressionnants.

En sentiers, la motoneige négocie les bosses, les trous et les autres obstacles en tout confort. Le SR Viper offre aussi une bonne stabilité dans les virages et dans les sentiers plus accidentés.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

En hors sentier, elle est très facile à manier pour une motoneige 4 temps et offre une bonne flottaison. On peut facilement la pencher de gauche à droite dans la neige poudreuse, en position debout ou assise, ce qui nous indique que la SR Viper est très maniable.

Conduite

Tel que je l'avais mentionné dans mon article précédent (Lien…), j'ai fait installer un ensemble de correcteur SnowTracker semi-agressif. La conduite de la motoneige est légère et demande très peu d'effort. Cependant, dans certaines conditions de neige, j'aimerais avoir «plus de patin» dans les virages. Tout comme pour les poulies, je n'ai pas encore modifié la pression dans les amortisseurs Fox Float 3 de la suspension avant. Au cours de mes prochaines randonnées, je vais tester quelques ajustements différents afin d'augmenter la pression des patins sur la piste tout en conservant le maximum de confort au niveau de la suspension avant.  

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Poste de pilotage

Le poste de pilotage est bien conçu et offre au conducteur une position qui lui assure un très bon confort. Les nouveaux cadrans numériques sont très bien conçus et sont faciles à lire lorsque la motoneige est en mouvement. On y retrouve, entre autres, deux compteurs journaliers, une horloge, l'odomètre et bien plus. La particularité que je trouve la plus intéressante est que le motoneigiste peut configurer la position de certaines informations sur les cadrans. Il serait très intéressant, cependant, de pouvoir changer les informations qui sont affichées en roulant tout en gardant les deux mains sur le guidon.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

La position de la clé est un peu problématique puisqu'il est difficile de procéder au démarrage avec des gants ou des mitaines. En effet,  la distance entre le  pare-brise et la clé est minimale ce qui laisse peu d'espace pour atteindre cette dernière.

Les contrôles des poignées et du pouce chauffant ainsi que le sélecteur d'intensité du phare avant sont très bien conçus. On peut les actionner facilement et de façon naturelle.

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Expérience globale

Le résultat de la combinaison du châssis, de la suspension et du moteur Genesis est très réussi. Je prends beaucoup de plaisir à conduire la SR Viper LTX SE puisqu'elle m'offre à la fois le confort, l'agilité et les performances que je recherche dans une motoneige. De plus, elle me permet de faire des escapades en hors sentier et par le fait même de diversifier mes randonnées au cours de la saison. Si vous avez l'occasion de pouvoir faire essai d'une SR-Viper, ne la manquez pas, il est fort probable que vous tomberez vous aussi sous son charme !

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Au cours des prochaines semaines, je vais continuer les essais et vous pourrez lire mon bilan de saison d'ici peu.

Au plaisir de vous rencontrer dans les sentiers !

motoneiges - essai Yamaha SR Viper LTX SE

Les Motoneiges Géro