Agriculteurs et motoneigistes s’entendent

Liste des hôteliers

Les motoneigistes ont obtenu un droit de passage sur les terres agricoles de Thetford Mines, dans la région Chaudière-Appalaches, et ce, malgré le moyen de pression commandé par l’Union des producteurs agricoles.

«C’est une bonne nouvelle», s’est contenté de dire Laurier Blanchette, du Club Motoneige Adstock.

Comme au Témiscamingue, lundi dernier, agriculteurs et motoneigistes sont parvenus à une entente. Pour l’Association des motoneigistes du Québec (AdmdQ), il s’agit d’une avancée importante.

«Notre position est neutre, a expliqué Patrice Boucher, président de l’AdmdQ. Ce qu’on veut, c’est un règlement. Cette semaine, nous nous sommes directement adressés aux agriculteurs.»

Jeudi, l’Union paysanne et l’AdmdQ unissaient leurs voix et demandaient aux agriculteurs de faire preuve de solidarité envers leurs communautés en levant le blocus.

«Les motoneigistes n’ont absolument rien à voir dans ce conflit, qui oppose les agriculteurs et le gouvernement du Québec. Mais, les agriculteurs sont en droit d’imposer ce blocus, ce sont des terres privées. L’industrie de la motoneige rapporte 1,3 milliard en retombées économiques, […] ils sont bien conscients que ça met de la pression», a-t-il dit.

En demandant à ses membres d’interdire le passage sur leurs terres pour protester contre les coupes de Québec dans l’assurance agricole, l’UPA n’a pas réalisé l’ampleur «des dommages économiques importants à nos communautés et au tourisme en région, une industrie plus pauvre que l’agriculture», selon l’Union paysanne.

Ce droit de circuler pourrait bien être temporaire. Une rencontre entre la Financière agricole (responsable de l’assurance-récolte), des représentants de l’UPA et le ministre de l’Agriculture Laurent Lessard doit avoir lieu jeudi.

Pour lire tout l’article……

 

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023