Analyse du casque CKX Mission

Analyse du casque CKX Mission

Beaucoup d’attentes pour le nouveau casque Mission de CKX. Voici mon compte rendu sur mon premier 1000 km. De prime abord, j’avais beaucoup d’attentes concernant cet item. Je m’interrogeais à savoir si le casque était chaud et confortable tout en répondant à ses caractéristiques particulières du pourquoi il a été conçu.

Analyse du casque CKX Mission - motoneiges - motoneigistes

Ce qui fait la grande force du Mission est que celui-ci est muni d’un système d’air intégré (AMS). Cette innovation a pour but d’expulser l’air que l’on expire par 2 canaux se situant le long du casque. Le casque mis à ma disposition était muni d’une visière électrique dont habituellement je ne suis pas particulièrement un grand fan. Néanmoins, j’ai été surpris que les éléments chauffants de la visière du Mission n’obstruent pas le champ de vision de l’utilisateur. De plus, cette visière ferme à merveille et est étanche même à haute vitesse. Il faut toutefois faire attention lors de la montée de cette visière, car j’ai pu observer qu’un geste trop brusque à son maximum d’ouverture pouvait faire déclencher la palette pare-soleil la laissant sortir de ses loquets.   

 Le casque est très confortable, léger, bien insonorisé et s’est démontré chaud durant mes essais. En dessous des -10 °C, j’avais recours au déflecteur d’haleine amovible qui est soi-disant facile d’installation. De plus, je n’ai pas constaté de problématique d’infiltration d’air au niveau du cou. Le système AMS fait bien son travail et saura vous garder la tête bien au sec, même après plusieurs heures d’utilisation. Bien que je crois qu’une visière électrique non branchée a tendance à faire de la buée davantage qu’une qui ne l’est pas. Il serait aussi intéressant dans le futur de voir un témoin permettant au pilot de percevoir si cette visière électrique est sous tension ou non. Ce qui n’est pas toujours évident de l’intérieur du casque à distinguer. Je crois aussi qu’une pile d’appoint pourrait venir prendre en charge la visière une fois la motoneige en arrêt de sorte à la garder désembuée à la relance du moteur. Le mécanisme de la visière solaire est sans reproche et la teinte d’origine est selon moi parfaite. Un bémol est que cette visière solaire est difficile d’utilisation si le déflecteur d’haleine est mis en place et que l’on désire rouler la visière principale ouverte. Rendu là, il ne s’agit qu’un d’un caprice de ma part !

De la tête aux pieds : Une revue complète de la gamme 509

Analyse du casque CKX Mission - motoneiges - motoneigistes

Pour conclure, Le Mission a un beau look et est de loin le plus beau casque de sentier/hybride sur le marché. Lors de mon dernier passage dans les Monts-Valin, j’ai même remarqué que beaucoup de motoneigistes entièrement hors-pistes avaient adopté le CKX Mission AMS. Je peux d’ailleurs déjà confirmer que c’est ce casque qui va m’accompagner durant mes excursions de milliers de kilomètres à venir !  À noter qu’il y a 3 configurations possibles que l’on peut apporter au Mission.

 

Auberge du Draveur - Motoneige