Arctic Cat 2016 : Motoneiges de montagne

Arctic Cat 2016 : Motoneiges de montagne

Bien que le manufacturier de Thief River Falls ne soit pas le plus gros des 4, Arctic Cat travaille activement dans le domaine de la motoneige de montagne. En effet, celui-ci propose une combinaison impressionnante de longueur de chenille, d’ensemble de suspension, d’équipement et de moteur dans 4 grandes catégories. La série M dont l’histoire est riche en évolution, propose cette année encore plusieurs innovations et surtout, une grande diversité au niveau des modèles disponibles. Seul manufacturier à offrir des moteurs à 2 et à 4 temps dans ce segment de marché, Arctic Cat mise en partie sur cette diversité afin d’augmenter ses ventes totales de motoneiges de montagne. Bien que cette stratégie puisse être discutable pour certains, celle-ci lui sert bien dans les ventes, Arctic Cat ayant des produits uniques par rapport aux autres manufacturiers, tels que la série M 9000. 

Une des décisions qui ont été prises par Arctic Cat est de doter toutes ses motoneiges de la série M des dernières innovations, optimisant ainsi les couts de fabrication, et ce, pour le bonheur des acheteurs. C’est ainsi que toutes les motoneiges de la série M héritent de composantes qui ont été allégées telles que la nouvelle suspension avant AMS, la suspension arrière Float-Action, le carter de chaine en magnésium ainsi que le système de poulies TEAM qui en plus d’être léger, est reconnu pour ses performances à tous les régimes. De plus, les poulies TEAM, utilisées depuis plusieurs années chez Polaris, bénéficient d’une réputation de durabilité et de fiabilité. Toutes les motoneiges de la série M sont basées sur la plateforme ProClimb et bénéficient des nouveaux skis de montagne ProClimb-7. 

M 6000 SE, Sno Pro, Limited

Motoneige Arctic Cat M6000 153 Sno Pro 2016
Arctic Cat M6000 153 Sno Pro 2016

Bénéficiant de la technologie d’injection semi-directe à deux stages C-TEC2, les M 6000 sont mues par le moteur à deux temps de 600 cm3 fabriqué par Arctic Cat. La série SE peut être considérée comme l’entrée de gamme chez le manufacturier, mais contrairement à la compétition, on bénéficie de la dernière technologie en matière de moteur à 2 temps tout comme pour le châssis et la suspension. Un des points forts des M 6000 SE et Sno Pro est l’option de la chenille de 141x15x2,25 pouces / 358,1×38,1×5,7 cm. Offerte en version 144 et 146 pouces / 365,8 et 370,8 cm par la compétition, cette longueur de chenille permet au 600 cm3 de s’exprimer sans être taxé par une trop longue chenille. L’option de la chenille de 153 pouces / 388,6 cm est également offerte dans les séries SE, Sno Pro et Limited. Cependant, la Limited offre seulement une version de 153 pouces / 388,6 cm avec un profil de 3 pouces / 7,6 cm, ce qui nous a paru limite pour la puissance disponible d’un 600 cm3. 

Essai de la ZR 9000 Thundercat de Arctic Cat EPS et ATAC

M 7000 Sno Pro et Limited

Motoneige Arctic Cat M7000 Sno Pro 153
Arctic Cat M7000 Sno Pro 153 2016

Cette série est propulsée par le robuste et fiable moteur à 4 temps de 1049 cm3 de Yamaha. Uniquement offerte en version 153 et 162 / 388,6 and 411,5 cm avec un profil de chenille de 2,6 pouces / 6,6 cm pour le Sno Pro et de 3 pouces / 7,6 cm  pour le Limited, la M 7000 nous a paru comme une motoneige qui est située entre deux modèles (600 et 800 cm3).  Bien que le couple du moteur Yamaha à quatre temps est très efficace au départ ou dans des conditions de neige lourde, la M 7000 manque un peu de puissance à haut régime. Naturellement, le pilote doit aussi composer avec un poids plus imposant que dans la série 6000. Toutes les versions Sno Pro, dont la M 7000, sont équipées des amortisseurs Fox Float 3 tandis que les modèles Limited bénéficient des amortisseurs Fox Float 3 EVOL. 

M 8000 SE, Sno Pro, Limited

Motoneige Arctic Cat M8000 162 Limited 2016
Arctic Cat M8000 162 Limited 2016

Pour la série M 8000, la même logique s’applique pour les ensembles SE, Sno Pro ainsi que Limited en matière de chenille disponible, de suspension ainsi que des équipements de série, le dernier étant le plus équipé. La version Limited verte intégrale n’a d’ailleurs laissé personne indifférent lors de notre présence au SnowShoot en mars dernier. La M 8000 est clairement le gros vendeur dans la catégorie des motoneiges de montagne chez Arctic Cat, et pour cause. La différence de comportement du châssis ProClimb quand il est équipé du puissant moteur à 2 temps Suzuki 800 H.O. nous a impressionnés en comparaison avec la  M 7000. L’équilibre de la motoneige est clairement supérieur dans les M 8000 que nous avons essayées et la puissance disponible est époustouflante tout comme les reprises.

Motoneige Arctic Cat M8000 SE 141 2016
Arctic Cat M8000 SE 141 2016

Le sentiment de légèreté que nous procure la M 8000 est un contraste frappant par rapport à sa grande sœur la M 9000. Nous aurions cependant apprécié pouvoir bénéficier d’un moteur à 2 temps de 800 cm3 équipé de la technologie d’injection à deux stages et ainsi, diminuer les odeurs et du même coup, la consommation d’essence. En effet, malgré que nos essais ne nous permettaient pas de faire de longues sorties, on a quand même pu remarquer que la consommation d’essence du Suzuki 800 cm3 est un peu plus élevée que la compétition. 

Polaris Matryx 850 Khaos Slash 155 2022… retour sur la saison passée.

M 8000 HCR

Motoneige Arctic Cat M 8000 HCR 153po 2016
Arctic Cat M 8000 HCR 153po 2016

Grande compétitrice dans la catégorie des motoneiges extrêmes, la HCR est offerte dans une seule version avec une chenille Power Claw de 153x15x2,6 pouces / 388,7×38,1 x6,6 cm  et avec le moteur 800 H.O. développant plus de 160 ch. C’est définitivement le meilleur assemblage chez Arctic Cat pour une motoneige robuste de montagne. Bénéficiant d’amortisseurs Fox Float 3 EVOL, la calibration des suspensions est cependant très rigide ce qui rend la motoneige plus robuste pour le terrain, mais aussi, pour son pilote.  L‘écartement des skis réglable plus large que dans les autres modèles de la série M rend la motoneige beaucoup plus stable en sentier. Dans les faits, les performances sont au rendez-vous tout comme la maniabilité du véhicule dans plusieurs conditions. Cependant, avant de faire l’achat de la HCR, il faut comprendre qu’elle est destinée aux motoneigistes endurcis et aguerris qui représentent une catégorie relativement limitée d’adeptes.

M 9000 Sno Pro et Limited

La série M 9000 est clairement dans une classe à part. Équipée du réputé moteur à 4 temps Suzuki de 1100 cm3 turbocompressé qui fait ses preuves depuis plusieurs années, cette M 9000 dispose de plus de 180 ch de puissance en plus du couple caractéristique des moteurs à 4 temps. Destinée à ceux qui visent les longues ascensions en ligne droite, la M 9000 est cependant moins agile que la M 8000 de par son poids. Cela demande une bonne expérience en motoneige de montagne pour maitriser cette monture. La M 9000 est disponible uniquement dans la version 162 pouces / 411,5 cm avec un profil de 2,6 pouces / 6,6 cm pour la Sno Pro et de 3 pouces / 7,6 cm pour la version Limited, ce qui est cohérent avec l’objectif des conducteurs de ce type de véhicule.  

On aime 

  • La puissance et la souplesse du moteur 800 H.O.
  • Le look accrocheur et les équipements de la série Limited
  • La nouvelle suspension avant AMS
Essai: casque Altitude 2.0 Hi-Flow et lunettes Aviator de 509

On aimerait

  • Un moteur de 800 cm3 plus propre et moins gourmand
  • Une HCR plus conciliante pour le pilote
  • Plus de confort de la suspension arrière Float-Action