Arctic-Cat Jaguar Z1 2007 : Des performances très impressionnantes

Liste des hôteliers

En entendant tourner au ralenti le 1100cc à quatre temps du Jaguar Z1, plusieurs d’entre vous avaient probablement des doutes sur sa performance étant donné le son caractéristique d’un quatre temps. Détrompez-vous car cette impression de doux ronronnement félin cache de belles surprises à haute vitesse. Lors d’une randonnée de 564km dans la réserve faunique des Laurentides, nous avons eu tout le loisir de tester les performances en accélération et lors des reprises de ce gros chat étant donné le type de sentier qu’offre ce coin de pays. Malgré le fait qu’il ne peut complètement cacher son poids, le Jaguar Z1 donne de bonnes sensations en accélération et demeure très nerveux dans les reprises entre 80 et 110 Km/h. Avec une possibilité de pointe frôlant les 150 Km/h dans des conditions idéales, une consommation d’essence très intéressante et le nouveau châssis Twin-spar, cette motoneige procure beaucoup de plaisir en plus d’un confort et d’une esthétique soignée.

Lors de notre randonné du 24 et 25 février dernier, les conditions étaient particulièrement clémentes. En effet nous avons eu droit à un soleil radieux tout au long du week-end, des températures de -10c et venteux pour le samedi et de -5c sans aucun vent pour le dimanche. L’itinéraire était relativement simple : départ de Québec (Stoneham) samedi vers Saguenay (Jonquière) et retour par le même sentier pour dimanche. Naturellement, ce genre de température ne favorise pas la performance et pour cause. En plus du doux temps, nous avions 3 à 4 pouces de neige sur fond dur en permanence dans le sentier ce qui nous a demandé certains ajustements au niveau de notre conduite.

L’avant de la chenille du Jaguar Z1 avait été ajusté dans l’optique d’éventuellement faire quelques sorties en neige profonde, donc très abaissée, ce qui favorise le transfert de poids à l’arrière. Cependant, cet ajustement nous a enlevé un peu de précision de conduite dans le sentier, provoquant un peu de louvoiement arrière étant donné que l’avant de la chenille offrait de la résistance à la neige dans le sentier. Cependant, l’objectif de cet ajustement nous réservait une belle surprise. En allant faire quelques escapades hors du sentier, nous avons été agréablement surpris par la flottabilité du Jaguar. Fondamentalement, cette motoneige n’a pas été conçue pour sortir du sentier et malgré le poids du groupe moteur, nous avons fait plusieurs sorties en neige profonde et nous avons été impressionnés par la facilité à man’uvrer notre monture.

Essai de la ZR 9000 Thundercat de Arctic Cat EPS et ATAC

La randonné s’est très bien déroulée tout au long du week-end et le confort de la Jaguar permet au conducteur de rouler près de 300km dans une journée sans souffrir de fatigue excessive. Une mention honorable a la visibilité que procure les phares de la Z1 pour les randonnées, au très grand coffre de rangement intégré ainsi qu’au tableau de bord. A noter qu’après 4200 Km, la poulie menée de la Jaguar émettait un petit cri lors de démarrage après un arrêt, ce qui signifie le besoin d’un entretien minimum.

Motoneiges Ski-Doo