Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée

Je dois avouer que dès que la Backcountry Sport fut annoncée, elle figurait sur ma liste de machines à essayer. Je suis donc très heureux de la piloter, cette année, pour Motoneiges.ca et Mini Mécanik de Rimouski. J’ai eu l’occasion de faire l’essai, lors de mes débuts, de la Backcountry XRS munie du moteur 850. L’expérience m’a marqué positivement, et c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je débuterai la saison au guidon de la Backcountry Sport de Ski-Doo.  

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée - Prise de possession du Backcountry Sport 600 EFI chez Mini-Mécanik de Rimouski
Prise de possession du Backcountry Sport 600 EFI chez Mini-Mécanik de Rimouski

Qui y a-t-il de nouveau ? Premièrement, c’est une nouvelle variante de la Backcountry. En effet, la version Sport a fait son introduction cette année. Elle est munie du nouveau moteur deux-temps 600 EFI de 85 chevaux. Comme les autres modèles de la gamme Backcountry, elle arbore la suspension arrière C-Motion. Celle-ci se veut un entre-deux entre la R-Motion et la T-Motion. Elle offre un bon transfert pour sortir de la neige profonde, une bonne stabilité en conduite sportive, ainsi que la capacité de prendre les protubérances du sentier. Comme les autres versions de BC, elle offre un écartement de skis variable de 38 à 40 pouces. Cela permet d’aisément basculer la motoneige sur le côté pour effectuer des manœuvres hors-piste. De plus, la mécanique du 600 EFI se veut être simple et plus facile d’entretien que ses contreparties de la gamme E-TEC.   

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste

C’est pour qui ? Cette machine se veut le point d’entrée dans la gamme hybride pour Ski-Doo. Elle est offerte à un prix très compétitif. Celle-ci s’adresse aux motoneigistes désirant un entre-deux entre le sentier et la montagne. C’est aussi pour ceux qui désirent avoir une motoneige neuve, garantie, qui est très polyvalente à un plus faible coût d’acquisition. Elle permet de circuler sur le sentier, comme hors-piste. Tout dépendamment, de vos ajustements de suspension, elle sera meilleure dans l’un ou l’autre des scénarios. Donc, elle s’adresse à tous. Elle est parfaite pour une première motoneige, elle permet de goûter au sport sans dévaliser votre fonds de pension. Elle peut aussi servir de seconde motoneige familiale. Elle se veut agile, simple d’utilisation et légère : bref le parfait outil d’initiation. Toutefois, ne vous méprenez pas, elle sera loin d’être monotone à conduire pour les gens plus expérimentés. 

Ski-Doo Renegade X-RS 850 E-TEC 2021 – Bilan final essai long terme

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste

Dans l’ensemble, le concept d’une machine hybride n’est pas nouveau, mais je dois avouer que depuis les dernières générations le marché 50/50 a beaucoup évolué. Chez Ski-Doo, comme ailleurs, nous avons une gamme avec moins en moins de compromis. Trop souvent, un hybride, dans le passé, était inefficace en sentier et souvent trop peu agile en neige profonde. Ce n’est plus le cas. Je suis certain que la Backcountry sport fera très bien, comme les autres versions de Backcountry que nous avons essayées par le passé.

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste
Autre essai d'un Renegade Backcountry il y a quelques années en collaboration avec Mini-Mécanik de Rimouski

Selon mon expérience, la BC est légèrement supérieure en hors-piste que sur sentier. Elle n’est pas moins compétente sur les terrains surfacés, toutefois ne vous attendez pas au comportement d’une R-Motion X. La BC est bâtie pour transférer, les R-Motion, pour leur part, limitent le transfert pour maintenir les patins sur la surface. La BC aura plus tendance à soulever les skis. Je me ferai donc un devoir de trouver une configuration idéale pour le sentier et hors sentier lors de mes essais.  

Backcountry Sport 2021 —Mon analyse pré-randonnée - Motoneige - Motoneigiste

C’est avec enthousiasme que j’entreprends cette saison en tant que pilote d’essai pour le magazine. Je vous invite à visiter notre site régulièrement : si vous souhaitez en savoir plus sur la Backcountry Sport et l’industrie de la motoneige. Prochainement, je vous livrerai mes premières impressions.