Bilan de fin de saison – Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo

Mes essais à long terme de la Renegade 900 ACE Turbo sont maintenant terminés donc je suis en mesure de vous faire un portrait complet sur toutes les particularités de cette motoneige et comment elle se comporte dans les sentiers.

Comme je l’avais mentionné dans mes chroniques précédentes, cette motoneige cachait des secrets que j’avais hâte de découvrir et vous dévoiler dans cette dernière chronique de la saison, donc les voici.

Look – Aspect général de la motoneige

Lorsqu’on regarde cette motoneige parmi les autres motoneiges qui sont stationnées près d’un relais de motoneige, il est évident qu’elle sort du lot à cause de son châssis profilé, sa conception avec des composantes de haute qualité et sa technologie. Son allure massive donne l’impression qu’elle se comporte bien en sentiers.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Finition – Qualité d’assemblage des matériaux et pièces

Compte tenu du prix de cette motoneige, le concepteur chez BRP n’a pas lésiné sur la qualité de la finition pour lui donner un look d’enfer. Les composantes telles que le châssis Gen4, l’amortisseur avant HPG, la suspension RAS 3/rMotion, l’accélérateur intelligent contrôlé (ITC) et la chenille RipSaw font en sorte que cette motoneige a toutes les composantes pour que son propriétaire soit en confiance et maitrise bien sa motoneige lors de randonnées tout en lui procurant beaucoup de satisfaction.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Accessoires en options

Lors de la prise de possession de ma motoneige chez Les Équipements Maniwaki, ils ont placé des SnowTracker sous mes skis. Ce petit ajout vaut la peine d’acheter, car ils améliorent grandement la conduite et aussi la négociation des courbes avec plus de précision. Ce que nous remarquons sur une motoneige BRP c’est qu’avec leurs skis, il y a un peu de louvoiement. Ce n’est rien de majeur. Pour certains, cela ne les dérange aucunement et pour d’autres il y a toujours cette option de faire installer cet ajout sur les skis. C’est un achat qui est un plus pour la motoneige et son conducteur pour éviter le louvoiement et avoir une meilleure négociation des courbes.    

Pour mes voyages, j’ai fait l’achat d’une boîte cargo LinQ de 62 litres, soit 3,765 po3. D’une conception rigide en plastique étanche et sécuritaire, c’est un « must » lors de voyages de plusieurs jours. Lorsque la randonnée est terminée, où le matin au départ, la boîte se place en quelques secondes et elle s’enlève aussi bien; ça se fait en un claquement des doigts. Il y a beaucoup d’espace à l’intérieur pour placer nos vêtements ou autres articles divers.

Maniabilité

La motoneige, avec son moteur 4 temps, fait en sorte qu’il y a un peu plus de poids que les 2 temps. Par contre, le châssis REV Gen4 étroit, qui centralise la masse, aide le conducteur à exécuter ses manœuvres plus facilement et surtout lors de négociation de courbe ou lors d’imprévu dans le sentier. Elle réagit rapidement aux commandes du conducteur.

Lynx Boondocker DS 3900 & 4100 2022 - Impressions de Jim

Pour avoir fait du hors sentier, la motoneige était d’une facilité surprenante à manœuvrer et me demandait peu d’effort. Je dois vous dire que cela m’a surpris pour un 4 temps.

Position de conduite

Le positionnement du conducteur sur le châssis REV Gen4 est un changement différent par rapport aux autres châssis dans le passé. Cette plateforme répond très bien aux commandes du conducteur tant à l’accélération qu’en virage agressif.

Même si c’est une nouvelle adaptation pour le conducteur, j’étais, pour ma part, habitué à ce châssis, car depuis sa mise en marché j’ai toujours conduit une motoneige avec ce dernier. La conduite pour le conducteur se doit être plus vers l’avant qui rend nos manœuvres plus directes et le déplacement plus facile avec peu d’effort et beaucoup de souplesse.

Confort – siège, position du volant, ajustement possible

Le siège sur ce modèle est très confortable. Il possède un coussinet large et long qui nous permet un meilleur déplacement et donne la possibilité au conducteur de changer de position lorsque la fatigue se fait sentir. De plus, les randonnées qui sont plus longues sont des plus agréables.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Le guidon ajusté au centre permet au conducteur d’avoir un très bon contrôle sur sa conduite. En quelques minutes, le volant s’ajuste à la position à laquelle le conducteur se sent à l’aise lors de ses randonnées. Par contre, un outil pour l’ajustement est obligatoire.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Moteur (son, émission, vibration) et système d’échappement

Le Rotax 899 cc 4 temps tricylindre turbocompressé augmente sa puissance à 150 chevaux et répond instantanément lors de l’accélération. Le turbo a un son qu’on perçoit à peine lorsque nous avons notre casque et n’est pas désagréable pour l’ouïe. De plus, il n’est à peu près pas perceptible par les résidents qui sont à 30 mètres d’un sentier de motoneige.

Naturellement, à l’intérieur de l’habitacle, on y retrouve une couche isolante qui diminue de beaucoup l’intensité du son du moteur.   

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Terminé les shows de boucane le matin au moment de réchauffer nos moteurs. Aujourd’hui, la boucane est presque inexistante et même la senteur sur nos habits n’y est presque plus.

Au niveau de la consommation d’essence, elle varie en moyenne entre 12 et 14 litres tous dépend bien évidemment des conditions de neige, de température et la façon de conduire.

Bottes 509 RAID - À lacets ou de type Boa ?

Accélération/puissance du moteur

Le moteur 900 ACE Turbo avec 150 chevaux par rapport au 900 ACE avec 90 chevaux, n’est pas comparable. Tout dépend toujours ce que le conducteur recherche d’une motoneige, mais soyez assuré que le turbo m’a donné beaucoup de sensations fortes au moment de l’accélération. À noter que l’accélérateur intelligent contrôlé électroniquement (ITC) avec trois modes de conduite (Sport, Standard, ÉCO) procure un bon choix au niveau du type d’accélération que le conducteur préfère. En mode Sport, le moteur est nerveux et répond immédiatement aux commandes du conducteur. Le mode Standard pour sa part, est moins nerveux, mais répond bien de façon graduelle. Le mode ÉCO est le plus lent à répondre, ce qui donne la chance au conducteur de s’ajuster aux types de conduites qu’il préfère lors de ses randonnées et aussi selon le type de sentiers qu’il sillonne pendant sa journée.

Louvoiement

On remarque avec les skis Pilot 5.7 au carbure un léger louvoiement, mais ce n’est pas majeur. Peut-être que BRP éliminera ce petit inconvénient avec les nouveaux skis X sur les modèles 2021.

Suspension

Pour ce type de modèle, le fabricant a placé des amortisseurs et une suspension de haute qualité qui la rendent très maniable et confortable dans des conditions de bosses et lors de longues randonnées. Cette combinaison apporte beaucoup moins de fatigue au conducteur en fin de randonnée.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

En plus des amortisseurs HPG à l’avant et la suspension RAS 3, qui a déjà fait ses preuves dans le passé avec la suspension à bras triangulaire inégal, les fabricants ont placé la fameuse rMotion, qui est, sans contredit, la suspension dernière génération. Elle a prouvé son efficacité sur plusieurs modèles. C’est pour cette raison que cette motoneige a été vraiment conçue pour affronter les sentiers en mauvaises conditions et être plus maniable pour son conducteur.

Pour avoir parcouru plusieurs kilomètres en une journée avec des conditions de sentier qui étaient variables, j’affirme aujourd’hui que l’ensemble de suspension et d’amortisseurs on fait la différence en fin de randonnée sur mon état physique.

Chenille

La chenille RipSaw à bien répondu à mes attentes. Un point négatif avec les changements climatiques de nos jours fait que les fabricants devraient toujours clouter leurs chenilles puisque cela augmente la stabilité sur une surface durcie.    

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Marche arrière

Le système de marche arrière mécanique est facile et il n’y a aucun problème pour le placer en mode de marche arrière.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Poste de pilotage

Pour le taximètre, tant le jour que le soir, il est facile pour le conducteur de bien lire les informations qui s’y trouvent. On peut dire qu’à partir du poste de pilotage, juste avec une pression des doigts, le conducteur est en plein contrôle des accessoires.

Ski-Doo Renegade X 900 ACE Turbo 2021 – Bilan de saison

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Les rétroviseurs sont placés de manière que le conducteur perçoive très bien le motoneigiste qui le suit. Il faut noter que les rétroviseurs sont en option.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Protection – vent et neige

Lorsque le conducteur est assis sur sa motoneige, le pare-brise et les panneaux latéraux empêchent le vent de se rabattre sur lui rendant les journées froides moins difficiles.

Dans la poudreuse, avec le châssis et surtout l’ergonomie autour du moteur, la neige est évacuée sur le côté sans que le poste de pilotage soit submergé.

Rangement

Les changements des dernières années, avec le nouveau châssis et la diminution de poids, ont eu un effet sur le rangement qui est presque nul sur le présent modèle. On y retrouve à même le siège un emplacement de rangement arrière d’une grandeur de 7 litres/1,85 gallons ce qui m’a permis d’insérer de petits accessoires. À l’avant, on retrouve un petit coffre entre le guidon et le pare-brise pour insérer des documents. C’est donc pour cette raison que je vous recommande un coffre LinQ.

Bilan de fin de saison - Renegade Adrenaline 900 ACE Turbo - Motoneige - Motoneigsite

Points à améliorer

Pour ma part, il y a deux points qui seraient à améliorer par le fabricant. Le premier est le guidon. Avec la qualité de composantes et autres accessoires qu’ils ont placés sur cette motoneige, un guidon ajustable aurait été un plus pour le conducteur au lieu de prendre un outil pour faire l’ajustement. L’autre point concerne les skis Pilot 5.7. Sur un sentier durci, on remarque un peu de louvoiement. Ça ne change pas la qualité de cette motoneige, mais le fabricant devrait regarder cet aspect pour les prochaines saisons… peut-être pour le modèle de 2021 ?

En terminant, ma saison a été merveilleuse et j’ai passé de beaux moments avec la Renegade hybride. Ce que je trouve important pour les adeptes de motoneige, c’est qu’au prix qu’elle se détaille aujourd’hui, il est essentiel qu’elle procure aux propriétaires une satisfaction et un plaisir fou lors de randonnées. Pour ma part, je peux vous dire que j’ai vécu ce beau sentiment et je recommande cette motoneige sans hésitation.

J’aimerais remercier Les Équipements Maniwaki de m’avoir permis de faire mes essais avec un produit Ski-Doo BRP. Pour toute question sur ce modèle, je suis toujours disponible pour y répondre.

La voix des motoneigistes vous souhaite une agréable fin de saison et à l’hiver prochain.