Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019

Eh oui, il est temps que je vous fasse le tour complet de cette motoneige Ski-Doo avec laquelle j’ai eu beaucoup de plaisir à faire mes essais cet hiver, autant en sentier qu’hors des sentiers battus, aux endroits permis.

Comme j’avais mentionné dans mes chroniques précédentes, cette motoneige cachait des secrets que j’avais hâte de découvrir et vous dévoiler dans cette dernière chronique de la saison.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Un point important que je dois mettre au clair avec vous est qu’au cours de mes essais, cette motoneige est sortie et a bravé toutes les conditions hivernales, et ce, tant au niveau de la température que des conditions de sentier de toutes variétés. Elle a affronté des températures variables allant du +5 C au -42 C, de la pluie, du verglas, de la tempête de neige en sentier non surfacé et à bosses.

Sans plus tarder, voici ce que cette motoneige a dû endurer cette saison. Après avoir roulé plus de 4000 km, je suis en mesure de vous donner l’heure juste sur la durabilité, la maniabilité, le côté pratique des accessoires et la performance sur l’ensemble de la conception de ce modèle Ski-Doo.

Aspect général de la motoneige (le look)

Lors de mes sorties, des motoneigistes sont venus à moi à plusieurs reprises pour faire le tour de ma motoneige et me poser des questions au niveau du nouveau moteur 600R E-TEC. Avec sa puissance, l’amortisseur à air ajustable, la maniabilité en sentier et hors sentier (considérant le 137 pouces) ainsi que le châssis REV4 nouvelle génération et ses panneaux latéraux, plusieurs ont mentionné que le look donnait une allure de motoneige bien conçue avec comme but de donner du plaisir à son conducteur en sentier.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Finition – qualité d’assemblage des matériaux et pièces

Par rapport au prix de cette motoneige, les concepteurs chez BRP n’ont pas lésiné sur la qualité de la finition pour lui donner un look d’enfer. Les composantes telles que le châssis REV GEN4, l’amortisseur HPG, l’Air Ride ajustable, la suspension RAS3/rMotion, les skis TS avec lisse au carbure, le siège chauffant ainsi que la chenille Ice Ripper XT font en sorte que cette motoneige possède toutes les composantes pour que son propriétaire soit heureux en sentier et qu’il garde son sourire après plusieurs kilomètres parcourus.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Accessoires en options

Lors de la prise de possession de ma motoneige chez le groupe Contant, 3 accessoires en option ont été placés sur ma motoneige.

La première option était un pare-brise ajustable qui est, sans contredit, un plus pour le conducteur en temps froid. S’ajustant à la position désirée du conducteur, cette option devrait, à mon avis, être parmi les accessoires obligatoires de certains modèles Ski-Doo.

La deuxième option était des grattoirs de neige pour éviter que le moteur surchauffe. Ce dernier est un article indispensable lors de conduite en sentier très durci qui manque de neige ou en fin de saison.

Yamaha Sidewinder SRX LE 2022 …. INDÉTRONABLE

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Enfin, la dernière option était une boîte cargo LinQ 40 L puisque que le rangement sur la motoneige est presque inexistant. Pour cette raison, l’achat de la boîte LinQ, qui est d’une conception rigide en plastique étanche et sécuritaire, est une obligation lors de voyages s’étalant sur plusieurs jours. Lorsque la randonnée est terminée, ou le matin au départ, la boîte s’installe en quelques secondes et s’enlève aussi bien ; en un claquement des doigts !

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Maniabilité

Dans un premier temps, le fait d’avoir une motoneige de 511 lb/232Kg, une des motoneiges des plus légères de sa catégorie, rend la maniabilité des plus faciles pour son conducteur.

Il n’y a pas juste le poids, mais le fait d’avoir le châssis REV GEN4 aide grandement le conducteur à exécuter ses manœuvres plus facilement et surtout lors de négociation de courbe ou d’imprévus dans le sentier. Elle réagit rapidement aux commandes du conducteur.

Pour avoir fait du hors sentier, la motoneige était, lors de mes manœuvres, d’une facilité surprenante et me demandait peu d’effort.

Position de conduite

Le positionnement du conducteur sur le châssis REV 4 nouvelle génération à fait un changement différent par rapport aux autres châssis dans le passé. Cette nouvelle adaptation pour le conducteur ne m’a cependant pas affecté puisque j’étais habitué avec ce nouveau châssis. En effet, depuis sa mise en marché, j’ai toujours conduit une motoneige avec ce châssis. La conduite pour le conducteur ce doit être plus vers l’avant ce qui rend les manœuvres plus directes et le déplacement plus facile, et ce, avec peu d’effort et beaucoup de souplesse.

Confort (siège, position du volant, ajustement possible)

Le siège sur ce modèle est très confortable. Un large coussinet rend nos randonnées des plus agréables, même lors de longues distances. Un plus lors de temps très froid est le siège à deux niveaux d’intensité de chaleur qui réchauffe notre postérieur.

Le guidon ajusté au centre permet d’avoir un très bon contrôle sur la conduite, mais il est tout même possible de l’ajuster selon vos préférences si vous le souhaitez. En effet, en quelques minutes, le guidon peut être ajusté à la position à laquelle le conducteur se sent à l’aise lors de ses randonnées. Il faut noter en revanche qu’un outil est obligatoire pour effectuer l’ajustement.

Moteur (son, émission, vibration) (système d’échappement)

Ce nouveau moteur 600R E-TEC est beaucoup moins bruyant que les anciens 600. Naturellement, à l’intérieur de l’habitacle on y retrouve une épaisseur de produit qui diminue de beaucoup l’intensité du son du moteur. À l’intérieur de mon casque de motoneige, le son est pratiquement inexistant et pas désagréable pour l’ouïe.


Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Terminer les « show de boucane » le matin au moment de réchauffer nos moteurs, aujourd’hui, la boucane est presque inexistante, et ce, même sur nos habits. Je le comprends, car pour 450 km, le moteur absorbe 1 litre d’huile, très impressionnant.

Essai des amortisseurs Smart Shox de BRP

Pour ce qui est de la vibration, elle est présente, mais juste à peine. Il faut bien être attentif au niveau du pare-brise pour la percevoir.

Accélération-Puissance du moteur

Le nouveau 600R E-TEC développe 5 forces de plus que l’ancien 600 cc soit 125 forces. Mais nullement comparable à l’ancien moteur 600 cc, l’accélération et la réponse dynamique sont de 30 % plus efficace et sa reprise de l’accélération est surprenante pour un 600 ; du plaisir pour son conducteur. Cela est dû à la technologie exclusive d’injection directe du E-TEC. Petite anecdote, je peux vous dire qu’à -45 C un matin, elle a démarré du premier coup.

Les cylindres monobloc à revêtement plasma sont utilisés pour une longévité exceptionnelle. La précision de l’injection permet une excellente économie d’essence soit entre 11 à 12 litres/100 km toujours selon l’accélération et les conditions de sentiers.

Louvoiement

Avec les skis TS, la lisse étroite et la nouvelle quille de conception rectangulaire travaillent pour éliminer le louvoiement. Ce qui est intéressant avec les lisses c’est qu’elles sont ajustables en 5 réglages selon les conditions du sentier. Je me suis aperçu qu’en sentier, avec une surface ferme, la lisse ne doit pas être ajustée au maximum, car cela rend la conduite difficile et apporte le louvoiement. Et le contraire, en sentier où la surface est enneigée, l’ajustement se doit d’être au maximum ou selon les préférences du conducteur.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes 26

Suspension

Pour ce type de modèle, le fabricant a placé les amortisseurs et la suspension de haute qualité avec l’amortisseur arrière Air Ride ajustable en 5 positions directement sur le guidon du conducteur. Il s’ajuste en roulant avec une simple pression au niveau du guidon.

Cette motoneige est équipée à l’avant des amortisseurs HPG et la suspension RAS 3 qui a déjà fait ses preuves dans le passé avec la suspension à bras triangulaire inégale. Pour terminer, la cerise sur le sundae est la fameuse rMotion qui est sans contredit la suspension dernière génération qui a prouvé son efficacité sur plusieurs modèles. C’est pour cette raison que cette motoneige a été vraiment conçue pour affronter les sentiers en mauvaises conditions.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Pour avoir parcouru plusieurs kilomètres en une journée avec des conditions de sentier qui étaient variables, j’affirme aujourd’hui que l’ensemble de suspension et d’amortisseurs on fait la différence en fin de randonnée sur mon état physique.

Chenille

La chenille Ice Ripper XT est un dérivé de la Ripsaw avec crampons au carbure intégré à la chenille pour une meilleure traction sur la glace et aussi une meilleure stabilité dans les virages. Aucun bruit n’est apparu lors de mes essais.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes 1318

Marche arrière

Le système de marche arrière R est le système qui, selon moi, est le plus sophistiqué de l’industrie. Il facilite le transfert de l’avant vers l’arrière juste avec une pression du doigt.

Poste de pilotage

Ce qui est intéressant au niveau du poste de pilotage est que le conducteur a accès facilement aux contrôles, et ce, tant pour la température des poignées chauffantes que pour augmenter ou diminuer la pression de l’amortisseur à air, changer l’heure et le kilométrage enregistré pendant de la journée ainsi que l’intensité des lumières. De plus, le frein est aussi facile d’accès.

Essai de la Renegade X-RS 900 ACE R Turbo 2022

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Les rétroviseurs sont placés de manière que le conducteur perçoit très bien le motoneigiste qui le précède. Il est à noter que les rétroviseurs sont en option.

Pour le taximètre, autant le jour que le soir, il est facile pour le conducteur de bien lire les informations qui s’y trouvent. On peut dire qu’à partir du poste de pilotage il faut juste une pression des doigts pour que le conducteur soit en plein contrôle.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Protection (vent et neige)

Lorsque le conducteur est assis sur sa motoneige avec le pare-brise ajustable au maximum et les panneaux latéraux qui empêchent le vent de se rabattre sur lui, ceci rend les journées froides moins difficiles.

Dans la poudreuse, avec le châssis et surtout l’ergonomie autour du moteur, cela évacue la neige sur le côté sans que le poste de pilotage soit émergé de neige.

Rangement

Par les changements des dernières années avec le nouveau châssis et la diminution de poids, cela a eu un effet sur le rangement qui est presque nul sur le présent modèle. On y retrouve à même le siège un emplacement arrière d’une grandeur de 7 litres/1,85 gallons ce qui m’a permis d’insérer 2 litres d’huile et un coffre de petite dimension au-dessus du taximètre. Le secret est qu’il faut un coffre LinQ.

Bilan de fin de saison Renegade Enduro 600R 2019 - motoneiges - motoneigistes

Pour ma part, il y a deux points qui seraient à améliorer par le fabricant. Le premier c’est le guidon. Avec la qualité des composantes et autres accessoires qu’ils ont placés sur cette motoneige, le guidon ajustable aurait été un plus pour le conducteur au lieu de devoir se servir d’un outil pour faire l’ajustement.

L’autre point est les skis TS. L’idée d’ajustement est formidable, mais sur un sentier durci on remarque un peu de louvoiement. À noter que cela, ne change pas la qualité de cette motoneige, mais le fabricant devrait regarder cet aspect pour les prochaines saisons.

En terminant, ma saison a été merveilleuse et j’ai passé de beaux moments avec la Renegade. Ce que je trouve important pour les adeptes de motoneige, au prix qu’elle se détaille aujourd’hui, est qu’elle procure aux propriétaires une satisfaction et un plaisir fou lors de randonnées. Pour ma part, j’ai vécu ce beau feeling et je recommande cette motoneige sans hésitation.

J’aimerais remercier le Groupe Contant de m’avoir permis de faire mes essais avec un produit Ski-Doo de BRP. Pour toute question sur ce modèle, je suis toujours disponible pour y répondre.

Les Motoneiges Géro