Bilan mi-saison : Arctic-Cat CrossFire 800 SnoPro

Liste des hôteliers

C’est après plus de 4000 km parcouru avec la CrossFire 800 Ltd de Arctic Cat qu’il me fait plaisir de vous livrer mon bilan de mi-saison de cette monture. Compte-tenu de l’hiver particulier que l’on a connu dans ma région, mes essais ont été faits dans toutes les conditions! J’ai eu l’occasion de pouvoir rouler principalement dans la grande région de Rimouski mais également en Gaspésie, dans Chaudière-Appalaches ainsi qu’au Nouveau-Brunswick. La variété des régions visitées ainsi que des conditions rencontrées m’a d’ailleurs permis d’avoir un meilleur aperçu de la versatilité de cette motoneige ainsi que ses performances dans toutes sortes de situations. 

 
Motoneige - Arctic-Cat CrossFire 800 Sno pro Limité

Tout d’abord, l’intention d’Arctic Cat avec la version LTD du CrossFire était de rencontrer les demandes des motoneigistes de l’Est du continent. Ici, pas de très hautes montagnes, ni d’importantes précipitations de neige comme on peut en rencontrer dans les rocheuses par exemple… D’ailleurs,  la motoneige de montage, reste une tendance relativement marginale ici. Cependant on retrouve plus en plus de motoneigistes qui voyagent en sentier et qui, occasionnellement, arpentent les étendues vierges de neige en hors-piste. Cette saison je me suis retrouvé dans cette catégorie de motoneigiste.

Mon nouveau style de conduite a donc fait que mes choix de la chenille de 144x 15×2.25po ainsi que du siège de la série M étaient très pertinents. Ce sont deux éléments qui, à mon avis, ajoute à cette motoneige beaucoup de  polyvalente et la rendent très agréable à conduire.   
 
Motoneige - Arctic-Cat CrossFire 800 Sno pro Limité

Avec un  look très distinctif, cette motoneige est digne de la tradition d’Arctic-Cat.  Le choix de la couleur «vert sublime» pour la cabine et du noir mat pour le pare-brise donne vraiment une belle apparence à cette motoneige. En ce qui concerne les cadrans ainsi que les contrôles on ne note aucun changement par rapport aux modèles 2010. Je me dois donc de réitérer le fait qu’on apprécierait grandement un bouton de marche arrière plus facile d’accès. Par la même occasion pourquoi ne pas en profiter pour modifier la position du volant qui nuit considérablement à la visibilité des cadrans situés sur le tableau de bord…

Pour ce qui est de la conduite et de la performance encore une fois, Arctic-Cat a su livrer la marchandise à 100%. La légèreté et la position de conduite rend cette motoneige très maniable.  La souplesse de la direction demande un effort minimal et est très confortable pour de longues randonnées. Par contre, j’ai observé une légère tendance au  «ski Lift» en virage plus prononcé. Cela peut heureusement être corrigé avec l’ajustement des amortisseurs Fox Float à l’aide de la petite pompe livrée avec la machine. 

Comme je l’ai mentionné dans mon article «mes premières impressions» publié il y a quelques semaines, ma préférence était de 40 à 60 psi pour l’avant. Cependant plus on a avancé dans la saison et plus le  fond de sentier a durci. Ceci a fait que mon point de confort a changé autour de 60-70 Psi à l’avant et de 125 psi à l’arrière.
 
Motoneige - Arctic-Cat CrossFire 800 Sno pro Limité

En ce qui a trait à la traction de la chenille, celle-ci est incroyable et répond à tous mes besoins! On peut la faire glisser en virage serré avec une légère pression au marche pied. Dans la poudreuse, la chenille fait ressortir le devant de l’engin tout en offrant un maximum de contrôle et de stabilité.

En terminant, un mot sur le moteur 800 HO, qui démarre toujours au premier coup et ce, peut importe la température. Toutefois, il faut avouer que celui-ci aime bien l’essence et l’huile! En effet à ce jour la consommation moyenne se situe autour de 22 litres au 100km. Le ratio d’huile de son coté se situe autour de 34:1.

J’ai également observé que le moteur 800 HO est plus bruyant comparativement aux autres 800cc sur le marché. Le fabriquant annonce une puissance de 165 HP et plus pour ce moteur. Selon mes appréciations je peux vous dire que les gens d’Arctic-Cat n’ont pas gonflé ce chiffre. Il vaut donc mieux bien s’accrocher aux poignées lorsqu’on presse l’accélérateur! On atteint rapidement la vitesse permise…
 
Motoneige - Arctic-Cat CrossFire 800 Sno pro Limité

Je conclus en vous disant que mon expérience cet hiver avec l’Arctic-Cat CrossFire 800 SnoPro Limité a été très positive.  Jusqu’à présent, aucun bris,  aucune mauvaise surprise sauf peut-être… quelques lames de neige en hors piste! Il me fera plaisir de vous revenir avec mon bilan de fin de saison pour vous donner mes impressions finales sur cette monture.
 

Essai des lunettes YouZee - La fin des verres de contact en hiver?
Les Motoneiges Géro