Casque 509 Delta R4 – Mon bilan d’essai

Casque 509 Delta R4 – Mon bilan d’essai

Trouver un bon casque de motoneige est souvent un casse-tête. En effet, on s’aperçoit souvent que ce qui est bon pour un motoneigiste ne l’est pas nécessairement pour l’autre. J’étais donc heureux lorsque 509 m’ont donné la possibilité de faire l’essai du Delta R4.

Tout d’abord, je dois dire que je porte des lunettes et lorsque je n’ai pas le choix, je passe aux verres de contact. Lors de cet essai, j’ai essayé au maximum de ne pas avoir à porter des verres de contact.

Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige

J’ai débuté cet essai à la fin du mois de novembre et c’est là que je me suis aperçu qu’il m’était possible de porter mes lunettes de prescription avec ce casque. J’étais ravi de cette découverte que j’ai faite en direct sur le terrain. Le mercure indiquait d’environ -5C à -8C. Comme avec plein d’autres casques, je suis parti avec la vitre légèrement ouverte et contre toute attente, j’ai pu la rabaisser après quelques minutes sans que les verres de mes lunettes s’embuent. 

Lors de mes randonnées suivantes, j’ai porté le casque, mais le mercure était beaucoup plus bas. J’ai donc dû mettre en place le cache-cou qui est livré avec le casque. Ayant un gros cou, et avec le balaclava, j’ai eu bien des difficultés à attacher les côtés du cache-cou au bas du casque. En effet, de petits aimants présents sous le casque et dans les côtés du cache-cou permettent de le retenir en place. Le problème est que ces petits aimants doivent être bien alignés ce qui devenait pratiquement impossible en considérant la taille de mon cou et mon balaclava. Ainsi, de l’air finissait par s’infiltrer sous le casque. 

À lire
Essai des Gants Grip de Ski-Doo

Un autre problème avec le cache-cou intégré est lorsqu’on relève la partie avant de ce casque modulaire… En effet, le cache-cou nous arrive en plein visage nous empêchant de voir devant nous. Un système d’attache (Velcro ou autre) devrait être ajouté afin de retenir le cache-cou lorsque l’avant du casque est ouvert.

Rodeway Inn Gaspé

Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige

J’ai aussi remarqué que le déflecteur d’haleine avait tendance à s’accrocher à la visière teintée lorsqu’on ouvrait le casque. Il faut donc faire attention lorsqu’on redescend la partie avant du casque.

Lorsque le mercure descend sous les -20C et qu’on roule en sentier à bonne allure, on sent beaucoup de froid au niveau du menton. On doit donc prévoir une bonne protection à ce niveau pour empêcher les engelures.

Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige

Malgré ces inconvénients, qui seront sûrement corrigés par le fabricant l’année prochaine, j’ai apprécié l’essai de ce casque, car il offre une vision adéquate et je l’ai trouvé confortable à porter. Mais l’élément qui se démarque à mon avis est la possibilité de porter des lunettes lorsque le mercure est au-dessus de -20C.

De plus, ce casque a un superbe look qui est à la fois agressif et audacieux. Le choix des matériaux et des couleurs adaptées à la collection d’ensembles de motoneiges complétera bien votre kit 509.

Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige

La visière chauffante travaille très bien et permet à la vitre du casque de toujours rester bien dégagée de buée ou de givre. Par habitude, j’ai toujours laissé le casque branché et cela à toutes mes sorties. 

Un autre des aspects que j’adore sur ce casque est le système d’attache magnétique Fidlock. En effet, on peut attacher le casque en présentant simplement les deux extrémités du système d’attache et le magnétisme fait le reste. Ça demande une petite période d’adaptation, mais après cela, la magie s’opère !

À lire
Essai de Lane du Lynx Boondocker DS 4100 850 E-TEC 2022

Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige
Essai du casque 509 Delta R4 - Motoneige

En conclusion, le casque Delta R4 est une belle surprise, mais le fabricant devra modifier quelques aspects de ce casque afin d’éliminer certains désagréments. 

Pour des motoneigistes qui roulent seulement lorsque le mercure est au-dessus de -20C, il demeure un achat à considérer.