Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis

En 1978, quelques jours avant Noël, mon père fit l’acquisition d’une rutilante Yamaha Enticer 340 1979. Cette journée a changé le cours de ma vie puisque tout le temps passé derrière le guidon de cette motoneige a fait naître en moi une passion qui est devenue, près de 30 ans plus tard, mon emploi à temps plein.

Comme bon nombre d’adolescents de l’époque, j’ai commencé à pratiquer notre sport avec la motoneige de notre famille pour ensuite, quelques années plus tard, acheter ma première motoneige. Au cours des années, j’ai changé de véhicule et ceux-ci sont devenus de plus en plus avancés technologiquement, mais le plaisir et la passion sont tout aussi intenses.

Le printemps dernier, Yamaha a introduit une nouvelle ligne de motoneiges, soit la SX Venon, la SX Venon Mountain et la Transporter Lite. Ces motoneiges, équipées d’un moteur de 397cc, visent le marché des adolescents, jeunes adultes et/ou des non-initiés. Avec une puissance de 65 HP, une taille un peu plus petite que les modèles pleine grandeur, une suspension moins sophistiquée et moins de gadgets, ces motoneiges sont décidément moins intimidantes pour les non-initiés.

Un des principaux défis des joueurs de l’industrie de la motoneige est d’attirer de nouveaux adeptes. Jusqu’à présent, Yamaha offrait des modèles pour enfants ou jeunes adolescents et il y avait un « trou » dans l’offre afin de faire le saut dans les motoneiges pleine grandeur. C’est ce trou que vient combler cette nouvelle famille de motoneiges.

SX Venon

Dès le premier matin d’essai lors du Snowshoot en février dernier, j’ai pu faire l’essai du SX Venon. J’ai été impressionné par cette motoneige et les membres de notre équipe se l’arrachaient littéralement à cause du plaisir qu’elle offrait à son conducteur.

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

À la fois passablement performante et facile à conduire, on s’amuse lorsqu’on la conduit. Bien entendu, il ne faut pas s’attendre aux performances des Sidewinder, mais les 65 HP permettent d’atteindre et voir dépasser la vitesse maximale des sentiers au Québec. La suspension est de base et j’aurais aimé que Yamaha ajoute des amortisseurs au gaz afin d’améliorer le confort. Pour ma part, conduire cette motoneige m’a permis de revenir à la base et étrangement, j’ai redécouvert le plaisir de rouler en motoneige, et cela sans artifices.

Pour une personne qui désire s’initier à la pratique de la motoneige en sentier, la SX Venon est un excellent choix. Qu’il s’agisse d’un adolescent, d’un jeune adulte ou de toute autre personne non initiée, il pourra efficacement découvrir les plaisirs de rouler en motoneige.

Un essai long terme du Polaris Matryx 2021 avec un défi Covid

J’ai profité amplement du temps que j’ai pu passer au guidon de ce modèle. Pour le plaisir que m’a procuré la SX Venon, je l’ajoute à mes candidats pour mon coup de cœur Yamaha.

 

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

Sidewinder SRX

Voici le contexte… Mon groupe est parti depuis environ 40 minutes lorsque je peux enfin partir le rejoindre. J’arrive à l’endroit où sont les motoneiges que nous avons réservées sont stationnées. Il n’en reste qu’une et c’est la Sidewinder SRX qui m’attend sagement. Pas besoin de vous dire que j’ai remercié mes collègues lorsque je les ai rejoints.

Comme vous pouvez le deviner, j’ai pu vraiment essayer la SRX sous tous ses angles. Avec plus de 200 HP, pas besoin de parler longtemps du moteur. On presse d’accélérateur et c’est parti. Les poulies travaillent très bien et les départs, les accélérations ainsi que les reprises se font sans heurt. La conduite de cette motoneige est très impressionnante et les nouveaux skis Stryker ne sont pas étrangers à l’amélioration de la SRX à ce niveau. La conduite est plus légère et demande moins d’effort de la part du pilote.

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

La suspension ajustable iQS permet de changer rapidement la fermeté des amortisseurs tout en roulant. On voit bien la différence entre chacun des modes. La position rabaissée de la SRX garde le centre de gravité plus bas et garde la motoneige dans la trajectoire désirée dans les virages serrés. L’ergonomie du siège permet des changements de position facile pour le conducteur lorsqu’il négocie une série de virages serrés. À la sortie des virages, on presse l’accélérateur et un large sourire s’imprime dans notre visage alors que la motoneige s’élance de plus belle.

Pour ma part, un seul élément me chicote… C’est au niveau de la chenille. Je crois que le fabricant devrait offrir un choix de chenille pour possiblement 1,25 pouce comme sa jumelle la ZR 9000 Thundercat d’Arctic Cat. Pour le reste, cette motoneige trône au sommet des motoneiges ultras sportives de série avec la Thundercat. Elles sont pour l’instant presque intouchables !

Ces 5 items que j’utilise lors de mes rides

Vous aurez deviné que la Sidewinder SRX s’ajoute à ma liste de candidats.

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

Transporter 800

Un autre nouveau modèle m’a particulièrement plu au cours de nos essais, il s’agit du Transporter 800. Je dis « nouveau », car il remplace la version 600cc de l’année dernière. Bien que la Transporter 600 est une bonne motoneige, il lui manquait un peu de punch et le moteur 800cc vient combler cette lacune. La Transporter 800 est une motoneige à tout faire. En effet, elle peut être utilisée pour le travail sur la ferme, au chalet ou sur un lot boisé. On peut ensuite partir en randonnée dans les sentiers ou en hors-piste. Elle est bien adaptée pour tous ces usages et même plus.

Sa chenille de 15x153x2.25 po offre une bonne flottaison et une traction dans la neige profonde.

Le rangement tubulaire situé à arrière du tunnel permet d’y attacher sécuritairement des outils ou tout autre bagage.

Bref, le Transporter 800 est très polyvalent et est bien adapté pour le marché québécois. Il s’ajoute donc à ma liste de candidats.

Coups de cœur Yamaha 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

Mon coup de cœur Yamaha 2021

Bien que tous les modèles présents dans ma liste pourraient facilement être mon coup de cœur, j’ai arrêté mon choix à la Sidewinder SRX. Le fait que j’ai pu vraiment la pousser à fond lors du Snowshoot explique probablement mon choix.

Cette motoneige est le nec plus ultra des motoneiges de sentiers chez Yamaha et il sera difficile pour les ingénieurs de ce fabricant de développer une motoneige qui combine si bien la puissance de son moteur turbocompressé, la facilité de conduite et le comportement de cette dernière.