web analytics

Courses d’accélération motoneige à Valcourt

Liste des hôteliers
Les courses d’accélération en motoneige, les fameux « drags » font maintenant partie de l’animation du vendredi soir au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt présenté par Fox.
 
Et l’édition 2013 permettait d’apprécier un plateau de qualité. Trois classes étaient représentées : le défi amical pour les amateurs, les motoneiges Outlaws 2 temps et Outlaws 4 temps. Ces catégories « Open » autorisent toutes les transformations de moteur.
 
C’est ainsi que l’on retrouvait la Yamaha G-Force # 50 d’Alain Daunais, pilotée ce vendredi par Patrick Lessard de Coatikook. Son moteur de 1000 cc revendique 360 chevaux avec sa préparation suralimentée.
 
Pascal Picotte de Granby, le multiple champion canadien en moto Superbike, était venu avec un Arctic Cat XF1100 Turbo dont la puissance a été portée de 177 à 450 chevaux.
 
Pascal Picotte de Granby, le multiple champion canadien en moto Superbike, a terminé troisième avec un Arctic Cat XF1100 Turbo dont la puissance a été portée de 177 à 450 chevaux. 
Photo de François Cominardi – Grand Prix de Valcourt
 
Mais la surenchère continuait, l’équipe Secret-Line #46 avec à son bord Dale Gosselin du Saguenay-Lac-St-Jean, annonçait  650 « forces » au minimum ! Cela ne semblait pas impressionner le pilote FF Racing-Contant, Richard Forget de Mirabel, vainqueur de la course d’accélération de Baie-d’Urfé, dans le championnat TCR. Son Ski-Doo # 244 délivrait 237 chevaux.
Mais comme il le mentionnait : « Tout se passe dans la motricité, le passage de puissance au sol ».
 
Parmi la soixantaine de pilotes inscrits, on remarquait la présence de trois pilotes féminins. La soirée s’est prolongée avec des accélérations démoniaques largement appréciées par les spectateurs qui en ont eu plein la vue et plein les oreilles. Les départs se faisaient sur le sable, sur une piste d’une distance totale de 366 mètres (1200 pieds), incluant la décélération. La distance chronométrée était de 201 mètres (660 pieds), et la vitesse atteinte dépassait les 200 km/h pour les meilleurs.
 
 
Le défi amical amateur permet aussi à « Monsieur Tout le Monde » de se mesurer au chronomètre en toute sécurité et en toute légalité, car on ne rappellera jamais assez que la vitesse maximale est de 70 km/h dans les sentiers fédérés. 

Au final, le grand gagnant dans la catégorie Outlaws 4 temps a été Dale Gosselin, de Saguenay-Lac-Saint-Jean, suivi de Jeannot Fortier, et Pascal Picotte, de Granby. En Outlaws 2 temps, Stéphan Jacques a eu le meilleur sur Sylvain Pelletier et Richard Forget. Les amateurs n’ont pas démérité avec Yannick Beauchemin, Steve Labonté et Patrick Berthelette aux trois premières positions.

 

 

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Motoneiges Polaris 2024