Des bénévoles sous pression

Liste des hôteliers

Notre système de gestion des sentiers de motoneige est basé sur le bénévolat et il ne fait aucun doute qu’il subit beaucoup de stress.  À travers tout le réseau, les efforts des bénévoles, leur temps et leurs énergies sont de plus en plus affectés par les départs à la retraite des bénévoles, par plus de demandes et par des responsabilités et exigences plus grandes encore.  Ajoutez à cela plus de paperasse, de bureaucratie, de pressions politiques, de défis de la part de Mère Nature et le fait qu’il y a plus d’utilisateurs que de travailleurs, et la pression augmente encore.

Si on facturait dans les droits d’accès annuels la valeur réelle des services fournis par notre armée de bénévoles, nous serions très peu nombreux à pouvoir se payer le luxe de pratiquer ce sport que nous aimons tant.  C’est le travail effectué par les bénévoles qui nous permet de faire de la motoneige.

Alors, que pouvons-nous faire, nous qui ne sommes pas des résidents, qui ne sommes pas des utilisateurs locaux d’un réseau de sentiers rendu possible par le temps et l’effort fournis par les bénévoles locaux ? Au moins, nous pouvons leur démontrer notre très grande reconnaissance et notre très grand respect en faisant tout ce qui suit :

  • Achetez votre droit d’accès tôt en saison pour donner aux clubs les ressources financières nécessaires à leur fonctionnement.
  • Restez toujours sur les sentiers balisés pour que les autorisations de passage futures soient plus faciles à obtenir et pour que les tracés des sentiers demeurent les mêmes.
  • Ressortez toujours des sentiers ce que vous y avez apporté.  Déchets, morceaux de courroie brisée et tout autre objet que vous aviez au départ sur vous ou sur votre motoneige.
  • Ne vous promenez pas sur les sentiers avec une motoneige équipée d’un système d’échappement modifié.
  • Soyez coopératifs; si un autre motoneigiste a laissé des déchets après son passage, ramassez-les, rangez-les puis sortez-les du sentier avec vous.
  • Tous les sentiers qui passent près de résidences ou de commerces doivent être empruntés en tant que zones tranquilles et à basse vitesse.
  • Si vous voyez un panneau indicateur de sentier ou un panneau d’arrêt renversé, rangez-vous de façon sécuritaire et redressez-le.
  • Si vous voyez une roche déplacée sur le sentier par la machinerie, rangez-vous de façon sécuritaire et jetez-la en-dehors du sentier.
  • Ayez du respect pour les propriétaires qui profitent de leur propre terrain extérieur. La personne marchant sur le sentier peut en être le propriétaire.    
  • Faites un signe de félicitations (le pouce en l’air), de remerciement à tous les opérateurs de dameuses et allez-y doucement sur les sentiers fraîchement travaillés.
  • Achetez les billets de loterie des clubs.
  • Encouragez les commerces qui encouragent les clubs.
  • Ne pas creuser d’ornières inutilement sur les sentiers.
  • Si vous voyez un opérateur de dameuse en pause, payez-lui un café.
  • Démontrez du respect et de l’appréciation envers tout le personnel présent aux points de vérification en sentier.
  • Faites entendre raison à ceux qui, par leur comportement, manquent de respect envers les efforts des bénévoles.
  • Soyez un ambassadeur de la motoneige fier et positif partout où vous voyagez.
  • Ne faites rien qui rende le travail des bénévoles plus difficile.  Faites tout ce que vous pouvez pour le rendre plus facile.
Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

Motoneiges Ski-Doo