web analytics

Une campagne de sensibilisation menée en 2011 avait permis de réduire considérablement le phénomène des motoneiges avec des tuyaux d'échappement modifiés, les rendant extrêmement bruyantes. Malheureusement, cette saison, le phénomène est de retour de plus belle, au grand désespoir des dirigeants du Club de motoneiges du Lac-St-Jean-Est.

« En 2011, on avait mené une large campagne de sensibilisation auprès des concessionnaires et des vendeurs de pièces de motoneige, les incitant à ne plus offrir d'échappements modifiés. J'ai fait un test avec mon téléphone personnel et après quelques appels, j'ai facilement trouvé des endroits ou pour quelque 400 $, on m'offrait un pareil kit pour modifier ma motoneige » se désole Jean-Sébastien Martel, bénévole au sein du club et directeur des ventes chez Sports DRC d'Alma.

motoneiges - bruits

Une réglementation très stricte sur les échappements modifiés s'applique autant pour les voiture que pour les motoneiges.

Le seul endroit où une telle modification est permise, c'est lors d'une course en circuit fermé. En dehors de ça, c'est illégal. Si la vente de ces résonateurs est légale, l’installation sur une motoneige qui circule dans les sentiers fédérés est quant à elle illégale

« J'ai fait un test avec mon téléphone personnel et après quelques appels, j'ai facilement trouvé des endroits où pour quelque 400 $, on m'offrait un pareil kit pour modifier ma motoneige » — Jean-Sébastien Martel, bénévole au sein du Club de motoneige Lac-Saint-Jean.

motoneiges - bruits

« Les problèmes occasionnés par cette pratique sont nombreux. En plus d'incommoder les autres motoneigistes, cette pratique met en péril nos droits d'accès qui nous sont consentis car le bruit infernal provoqué par ces machines modifiées dérange grandement quand ils passent à proximité des résidences », souligne Jean-Sébastien Martel.

Ce dernier dénonce avec vigueur les usagers de la motoneige qui modifient ainsi leur véhicule, les rendant ainsi « hors la loi » car ils contreviennent au Code de la sécurité routière. Il invite également les autres motoneigistes qui respectent la loi à faire valoir leur désapprobation auprès de ces motoneigistes qui nuisent grandement à la réputation du sport.

Les motoneigistes qui respectent la loi se doivent de faire sentir aux fautifs qu’ils dérangent et surtout, que leur attitude risque de mettre en péril les droits de passage durement acquis. Notamment, dans les sentiers près des résidences, les risques de plaintes augmentent considérablement, nuisant ainsi à l’ensemble du monde de la motoneige.—

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.