Droits de passage sensibles

Liste des hôteliers

Dernièrement, plusieurs responsables de clubs et autres personnes de la motoneige m’informaient qu’il serait intéressant de parler des types de droit de passage. On pense beaucoup comme motoneigiste que le sentier où on circule est un droit acquis et que le propriétaire nous laisse circuler d’une façon permanente.

Soyez assurés, chers motoneigistes, que lorsqu’un propriétaire nous laisse circuler sur son terrain, c’est un privilège qu’il nous donne. Si on ne respecte pas les conditions de ce privilège, on peut le perdre.

Cette semaine, je vais vous énumérer différents types de droit de passage et les raisons pour lesquelles les clubs perdent ou ont de la difficulté à faire signer des droits de passage l’année suivante.

Voici les cinq types de droit de passage

  1. Droit de passage signé à long terme
    Est surtout un propriétaire qui a une motoneige ou qui est un adepte de ce sport même s’il n’a pas de motoneige. Habituellement, ce genre de propriétaire va nous donner des opportunités pour améliorer le sentier avant la saison. 
  2. Droit de passage signé annuellement
    Habituellement est un propriétaire de terrain qui aime la motoneige, qui demande de signer annuellement et parfois se plaint sur certaines situations d’abus des motoneigistes. 
  3. Droit de passage sensible
    L
    e droit de passage est très incertain annuellement: beaucoup de négociations et de demandes du propriétaire. Un propriétaire qui aime le monde de la motoneige et qui n’a rien contre ce sport. Or, même s’il donne le droit de passage, il demande certaines restrictions liées au non respect des motoneigistes l’année dernière. Ces demandes sont, par exemple: placer des poteaux sur toute la longueur de son sentier avec des câbles pour éviter de sortir du sentier.
  4. Droit de passage en suspend
    Un propriétaire qui a vu de l’abus sur son terrain par des motoneigistes insouciants. Le bénévole se doit d’utiliser tout son charme et ses arguments pour convaincre le propriétaire de ne pas annuler son droit de passage.
  5. Droit de passage perdu
    Ce propriétaire à eu la surprise de voir des motoneiges passer outre le sentier et circuler un peu partout sur son terrain, laisser des débris dans les sentiers ou endommager des petits arbres. À cause de cette perte de droit de passage, il peut en coûter au club des milliers de dollars pour passer un sentier sur un autre terrain.

En terminant, motoneigistes, lorsque vous circulez dans les sentiers, soyez respectueux et restez dans le sentier. Et ne vous gênez pas pour le dire à vos partenaires de randonnée lorsqu’ils ne respectent pas les droits de passage. Il risque de faire perdre au club un droit de circuler pour l’an prochain. Soyez respectueux auprès des propriétaires de terrain. Il suffit seulement d’un motoneigiste pour avoir des problèmes avec les droits de passage.

Conseil de sécurité

Équipement requis: Tout véhicule hors route doit être muni de l’équipement suivant, lequel doit être conforme aux normes réglementaires:

  1. un phare blanc à l’avant; 
  2. un feu de position rouge à l’arrière; 
  3. un feu de freinage rouge à l’arrière; 
  4. un rétroviseur solidement fixé au côté gauche du véhicule; 
  5. un système d’échappement; 
  6. un système de freinage; 
  7. un cinémomètre; 
  8. tout autre équipement déterminé par règlement

Motoneiges Ski-Doo