Essai Arctic Cat ZR 9000 Thundercat 2017 : La puissance à l’état pur

Essai Arctic Cat ZR 9000 Thundercat 2017 : La puissance à l’état pur

Faire partie de l’équipe Motoneiges.ca comporte plusieurs avantages, dont celui d’avoir accès à une flotte. Dernièrement, ma motoneige personnelle a dû passer quelques jours chez le concessionnaire pour une réparation mineure sous garantie. Ayant une fin de semaine de randonnée planifiée avec des amis, j’ai contacté Motoneiges.ca pour vérifier la disponibilité d’une machine d’essai et par chance, la ZR 9000 Thundercat 2017 était libre. J’ai pu conserver la machine durant environ une semaine, ce qui m’a permis de la mettre à l’épreuve dans différentes conditions et sur plus de 1 000 kilomètres. Voici donc mes impressions.


Phare sur l’île Verte au Bas-Saint-Laurent

La ZR 9000 Thundercat 2017 est disponible exclusivement au printemps et est équipée du nouveau moteur 9000 C-TEC4 turbocompressé développant 180 chevaux. Ce moteur à 3 cylindres de 998 cm3 est silencieux malgré sa grande puissance. J’ai eu une période d’adaptation par rapport à la performance de cette machine. Je peux vous dire que dès que vous appuyez sur l’accélérateur, vous avez intérêt à bien tenir le guidon.

Lorsque vous avez un moteur turbocompressé, vous vous attendez à entendre le sifflement unique d’un moteur turbo, mais ce n’est pas le cas avec cet engin grâce à sa conception comprenant un collecteur d’échappement compact innovateur qui transfère l’énergie de façon immédiate avec une efficacité incomparable. Ce moteur n’a donc pas besoin de soupape de surpression ou de « relief valve ». L’important avec un moteur puissant, c’est le transfert de l’énergie du moteur vers la chenille et une bonne poulie menée est de mise ainsi qu’un bon système d’entraînement. La Thundercat est équipée de la TEAM Rapid Response II qui n’occasionne aucun glissement de la courroie tout en la conservant plus froide. Je peux vous dire qu’avec plus de 4 000 km au compteur, la Thundercat roule toujours avec sa courroie d’origine.

Lors de conduite sportive, le contrôle de la machine équipée d’un gros moteur à 4 temps est tout un défi pour les ingénieurs. Je peux vous dire que ceux d’Arctic Cat ont bien réussi ce défi avec la suspension arrière Slide-Action issue des circuits de course, la suspension avant Arctic Race avec barre stabilisatrice et les skis ProCross 6 à quille profonde permettent un bon contrôle dans les virages surtout lors de conduite plus agressive. C’est une machine qui colle dans les courbes des sentiers dans toutes les conditions.  

Essai de la veste ewool PRO

Malgré que cette machine possède des technologies issues des circuits de course, le confort n’a pas été compromis. Son siège chauffant et les amortisseurs Fox Zero QS3 permettent d’avoir un confort impressionnant dans les sentiers très achalandés. J’ai apprécié le siège chauffant surtout lors de longues randonnées en soirée, car lorsque l’humidité se mélange à la fatigue, cet accessoire de série permet de rendre nos fins de journée plus agréables.

En parlant de confort et commodité, la ZR Thundercat 2017 possède des protège-mains Sno Pro de série. Ils donnent un beau look à la machine et offrent une bonne protection contre le vent. Équipée des poignées et pouce chauffants, la protection est suffisante entre -5 ?C et -15 ?C, mais lors de froid plus intense, un ensemble de moufles serait apprécié surtout si vous conduisez avec des gants. J’aurais apprécié plusieurs intensités au niveau de la chaleur des mains et pouce,  car l’utilisation à 2 niveaux bas et haut uniquement ne permet pas de trouver la chaleur idéale lors de randonnée. Les boutons sont facilement accessibles et rétroéclairés, ce qui nous permet de bien les voir une fois la nuit tombée. Pour actionner la marche arrière, le bouton est situé du côté accélérateur; il est encastré dans le plastique, ce qui le rend plus difficilement accessible avec des gros gants. Ce design a sûrement été conçu pour éviter de l’actionner par mégarde.

La ZR possède quelques accessoires de série intéressants comme des plastiques en arrière des marchepieds appelés « évasements de tunnel » qui permettent de diminuer la neige sur nous.  J’ai pu les tester dans la poudreuse et c’est efficace. Le sac de tunnel de série permet de ranger une courroie de rechange, le sac d’outils qui contient la clé pour ajuster la suspension et quelques autres équipements pour une randonnée sécuritaire comme par exemple, une petite trousse de soins d’urgence, une bouteille eau, etc.

Les bottes Vélo Raid de 509

Les lumières à DEL avec accentuation de série sont très efficaces. Je peux vous dire que même le jour, c’est très visible. Pour avoir roulé devant un autre collaborateur qui conduisait cette motoneige, je voyais toujours très bien la lumière à DEL dans mes rétroviseurs, même en plein jour. La nuit, les lumières éclairent le sentier d’une couleur blanche pure qui accentue la visibilité. De plus, lorsque le contact est à la position « accessoires »,  les lumières sont en fonction, ce qui permet d’être plus visible lors de pause sur le côté du sentier une fois le soleil couché. La couleur noir/blanc ainsi que les quelques accents de rouge donnent un très beau look à la ZR 9000 Thundercat 2017.

J’aimerais remercier Motoneiges.ca, le fabricant Arctic Cat et le concessionnaire Junior Mécanique Plus de Rimouski pour le prêt de cette motoneige. 

Auberge du Draveur - Motoneige