Essai des gants Backcountry de 509

Essai des gants Backcountry de 509

Les motoneigistes négligent parfois les gants lorsqu’il est temps de faire un choix, moi le premier. La première paire assez chaude et peu dispendieuse que nous trouvons se retrouve dans le panier. Pourtant, ils font une différence majeure dans le plaisir de notre activité hivernale favorite. Porter une attention particulière au moment de les acheter serait donc une pratique gagnante, afin qu’ils correspondent au mieux à notre utilisation.

Essai des gants Backcountry de 509 - Motoneige- MotoneigisteSource : 509

Isolation

Quoi de plus désagréable que d’avoir les mains mouillées dans des gants trop chaud ? Geler des mains dans des gants trop froids !

Pour remédier à ces deux situations, les gants Backcountry sont faits d’un assemblage de plusieurs matériaux différents. Afin d’être suffisamment chaud, 509 a intégré 200 g d’isolation au dos de la main, afin de fournir une belle chaleur, et 100 g à la paume de la main, ce qui suffit à garder les mains au chaud sans toutefois rendre les gants bouffis. De plus, la membrane imperméable « Hipora » permet à l’humidité de sortir tout en empêchant l’eau d’entrer.

Solidité

Considérant qu’il s’agit de gants principalement prévus pour une utilisation hors-piste, les aspects de solidité et de durabilité sont très importants. De ce côté, 509 a visé juste à certains endroits sur les gants, et un peu moins à d’autres.

Essai des gants Backcountry de 509 - Motoneige- Motoneigiste

Au niveau des surfaces de contact avec le guidon, les paumes sont toutes faites de cuir résistant et flexible, en plus d’avoir des renforts de cuir plus épais aux endroits où l’usure est souvent prématurée. J’ai adoré l’adhérence de ces gants et la forme pré-incurvée des doigts, rendant la prise au guidon instinctive.

Essai des gants Backcountry de 509 - Motoneige- Motoneigiste

Par contre, au dos de la main et à la base du gant, ils sont faits d’une sorte de toile/tissu extensible très confortable. Cette toile/tissu a cependant cédé lors d’un bon accrochage avec une branche, chose plutôt courante en hors-piste (du moins dans mon cas !). J’aurais donc aimé un matériau légèrement plus résistant de ce côté.

Essai des gants Backcountry de 509 - Motoneige- Motoneigiste

Confort

Finalement, l’aspect le plus important, à mon avis, c’est le confort. Définitivement, les 509 Backcountry répondent présents à ce chapitre. La doublure intérieure est douce et respire bien. Les gants sont assez flexibles, ce qui les rend précis et confortables. La longueur du gant et la grandeur de son ouverture permettent de bien couvrir l’ouverture de la manche de mon manteau et l’élastique ajustable assure une barrière contre la neige.

509 Allied isolated

Essai des gants Backcountry de 509 - Motoneige- Motoneigiste

Vous pouvez donc en conclure que j’ai beaucoup apprécié mon essai, et que malgré ma petite mésaventure avec une branche, je considère les Backcountry de 509 comme une valeur sûre, à un prix très raisonnable !

Motoneiges Ski-Doo