Essai des suspensions Slicast de Hygear

Essai des suspensions Slicast de Hygear

Bonjour à tous. J’aimerais vous faire partager mon expérience sur mon dernier essai d’un kit de suspension Slicast de la compagnie Hygear suspension. Voilà plus de 2 ans que je teste et essaie différents réglages de suspension sur MXZ X 1200 et j’en suis venu à un point où les ajustements d’origine ne me satisfont pas pleinement.

Pour commencer, je tiens à préciser ce que je cherchais à accomplir lorsque je voulais améliorer le comportement de ma motoneige.

Premièrement, j’aime avoir beaucoup de ski sur le devant de mes motoneiges, que ce soit dans des conditions glacées, surfaces dures ou fraîchement enneigées. Pour moi, c’est une question de sécurité et de plaisir de conduire. Avec la géométrie d’origine, le ski a tendance à porter seulement sur la section du devant. J’ai fait différents tests en ajoutant des rondelles entre le ski et la jambe d’attache pour avoir un ski parallèle au sol mais à la longue, ils se déforment ou ne restent pas en place… Il n’y a aucun type d’ajustement d’origine pour permettre ce changement (Caster). En plus, l’usure des lisses au carbure serait plus uniforme.

 

Avant                                                                 Après

Deuxièmement, je voulais éliminer la tendance à zigzaguer. J’ai essayé différents types de lisses pour corriger ce symptôme, mais sans résultat idéal et comprenant plusieurs compromis. Le kit Slicast permet d’ajuster la roulette (caster) et le carrossage (camber), donc ceci me permettrait de faire les changements nécessaires.

Finalement, mes coussinets de bras de suspension avant devaient être changés. Ceux proposés par Hygear sont des modèles HD en plus d’être graissables, ce qui n’est pas possible avec ceux d’origine. De plus, Hygear mentionne qu’il est possible d’ajuster leur kit selon les réglages RAS 2 de 2015. Donc je me lance!

Information spécifique au kit Slicast

Le kit est proposé à 299,00 $ US. Il faut noter que présentement l’échange de monnaie canadienne / américaine n’est pas en notre faveur. Le prix de départ est très alléchant, mais le montant à ma porte m’a fait sursauter. Il faut ajouter ce fameux échange, les frais de transport, le dédouanement. Le montant final tourne autour de 450 – 500 $ CA selon le taux du jour ou si vous demandez un transport prioritaire. Je dois noter que ce kit a été en rupture de stock pendant plusieurs semaines et certains ont cancellé leur commande. J’ai eu plusieurs conversations avec le service à la clientèle par courriel et j’ai tout le temps eu l’heure juste et des retours dans les heures suivant mes demandes.

  • Le kit comprend les 2 bras triangulaires supérieurs graissables en Chromoly peinture powder coat. La qualité de la peinture et des soudures est sans reproche.
  • Les coussinets HD.
  • Les rotules spéciales.
  • Les bagues d’ajustement pivotantes du « caster ».
  • Les rondelles d’ajustement de « camber ».
  • Un manuel d’installation.
Essai des gants Freeride de 509

L’installation

Le kit vient avec un manuel bien détaillé avec plusieurs photos à l’appui. Notez que les explications sont en anglais seulement. Sur une complexité sur 10, je dirais que la note serait un 6 à cause de la rotule à enlever et à reposer. La modification complète m’a pris environ 2 heures.

 

La première étape est d’enlever le capot afin d’avoir accès à l’écrou droit de la table de suspension droite du haut. L’écrou de gauche est emprisonné dans la structure de la motoneige.

 

Ensuite, le boulon du bas de l’amortisseur doit être retiré pour permettre à la table du haut de glisser vers l’extérieur.

 

Maintenant, la partie la plus délicate est d’enlever la rotule. Je n’avais pas de torche au propane pour chauffer la pièce; donc j’ai dû utiliser un extracteur à rotule. Ce n’est pas idéal puisque en appliquant la force pour la retirer, il est facile de marquer la jambe de ski… Ceci est la dernière étape avant le réassemblage.

 

 

 

 

 

Quelques comparaisons entre le kit Slicast et l’équipement d’origine

Il est facile de constater une des différences marquantes : la hauteur de la rotule. Ensuite, la rotule ajustable pour le « camber » et « caster ».

 

Voyez aussi la qualité des coussinets comparativement à ceux d’origine. En plus, ils sont graissables…

 

Test sur le terrain

Les premiers kilomètres n’ont pas été révélateurs. À basse vitesse ou en ligne droite sur surface lisse, il n’y as pas de différence perceptive. La différence se fait sentir au moment où le rythme augmente et que les conditions de sentier se dégradent. Le sentiment vague au guidon lorsqu’on attaque les bosses est pratiquement disparu. La motoneige cherche aussi à moins lever le ski intérieur dans les courbes et j’ai dû même revoir ma façon de piloter tellement la différence est remarquable. Auparavant j’utilisais le transfert sur le ski extérieur comme appui mais maintenant, la motoneige garde son assiette droite et au niveau. 

Essai du Système de siège 1+1 Linq

Encore une fois, pour ceux qui seraient tentés par ce kit, la différence se fait vraiment sentir lorsque le rythme augmente. En mode tourisme, il n’y aura probablement pas de gros gain versus la géométrie d’origine. Par contre, ceux qui n’aiment pas baisser la cadence dans les bosses et courbes et aiment jouer avec les ajustements pour gagner en stabilité et traction, seront servis et pourront peaufiner leurs réglages à volonté.

Les Motoneiges Géro