Essais court terme: Polaris IQ LXT 750 Turbo

Liste des hôteliers

Pour notre première tournée d’essais court terme cette saison, nous avons le plaisir de sortir sur des Polaris. Vous trouverez ici notre compte-rendu de l’essai de la Turbo IQ LXT Turbo de 750 cc. Elle est propulsée par un deux cylindres à quatre temps doté d’un turbo. Souple et puissant, ce moteur est contrôlé par une logique qui gère le régime et la pression du turbo en autorisant un surrégime modéré pendant quatre secondes – le temps d’une reprise en vitesse par exemple ou d’un départ plus enthousiaste qu’à l’habitude.

Il s’agit d’une motoneige de randonnée (touring) qualifiée de luxueuse par le fabricant.  Fort confortable, elle est en plus dotée de plusieurs équipements qui encouragent les longues sorties. Une prise 12 volts par exemple, ou encore la prise RCA pour une visière électrique, sont livrés de série. Le volant est ajustable à cinq positions et la portion arrière du siège est facilement modulable. De série aussi, on trouve un sac de rangement à l’arrière de la motoneige. Celui-ci est  d’un  format intéressant et il est très facile à utiliser.

La machine mise à notre disposition aujourd’hui est littéralement flambant neuve, il  n’y a que trois (3) kilomètres au compteur – on va joyeusement en rajouter quelques uns !  Mais nous le ferons de façon responsable, biens conscients que nous avons en mains une motoneige dont le rodage n’est pas terminé.

En termes d’équipements, seuls des « Snow Trackers » ont été installés sous les skis et des crampons ont été ajoutés à la chenille. À part ces deux modifications, la motoneige dont nous disposons est telle qu’elle est sortie de l’usine et livrée au concessionnaire. Elle est d’ailleurs sobrement bien présentée – dans la mesure où le blanc perle vous convient, c’est la seule couleur disponible avec des touches de rouge et de noir. Le pare brise est de teinte fumée et il couvre en largeur pour devenir un déflecteur de vent pour les mains. Sobre et de bon goût. Les miroirs, livrés de série, sont positionnés en largeur sous les extrémités du pare brise. Pas évident au premier coup d’œil, mais à l’usage on apprécie le fait qu’ils sont en fait très bien placés et qu’ils offrent une excellente vision en tout temps et dans toutes les situations.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril

Le tableau de bord est très bien présenté et très facile à lire. Une variété de fonctions est disponible à partir d’un commutateur opéré avec le pouce gauche. L’ajustement du guidon est facile et apprécié lors des changements de pilote que nous faisons aux 25 kilomètres. Les commandes du pouce et des poignées chauffantes sont de touts petits curseurs difficiles à manipuler avec gants ou mitaines. Bien qu’ils fonctionnent très bien, leur contrôle n’est pas facile, d’autant plus qu’il n’y a pas de rétroaction dans le tableau de bord pour indiquer la position atteinte. Mais ça chauffe vite et bien.

Le siège est très confortable autant pour le pilote que pour le passager. Et il offre un dossier pratique qui peut servir le passager ou le pilote s’il n’y a pas de passager. Parlant du passager, il dispose aussi de poignées de maintien, de déflecteurs d’air et poignées chauffantes. Signalons aussi qu’il y a suffisamment d’espace autant pour le pilote que pour le passager, on est pas à l’étroit ici.

Par contre, les repose-pieds sont un peu, beaucoup étroits. De la même façon qu’ils ne permettent pas d’avancer beaucoup les pieds puisque les bottes rencontrent rapidement une obstruction. Pas beaucoup d’espace non plus vers l’arrière où les bottes du pilote rencontrent rapidement les repose-pieds du passager. En plus, ils offrent peu d’adhérence si bien que les pieds glissent fréquemment de l’avant à l’arrière et de côté. Globalement, la position est assez confortable si vous avez le gabarit approprié. Trop grand, trop petit, pas facile de s’ajuster.

En sentier, nous avons rencontré des conditions étonnamment bonnes, avec quand même quelques sections moins que parfaites. La IQ LXT 750 turbo s’est montrée à la hauteur partout et dans toutes les conditions. Avec 10 pouces de débattement à l’avant et 14 pouces à l’arrière, les suspensions font un excellent travail. Équilibrée et confortable.

BRP annonce des motos électriques Can-Am

Le moteur de 750 cc est d’une grande douceur. Et le turbo fait son travail avec une certaine discrétion et une efficacité remarquable. En accélération, en reprise, au démarrage, dans toutes les circonstances en fait, cette mécanique est très performante et très souple. Nous avons par contre remarqué que l’embrayage est bruyant et sec au point d’engagement. La chenille de 136 pouces offre une traction satisfaisante, mais il faut ici noter que celle de notre machine d’essai était équipée de crampons.

Confortable, puissante et bien maniérée en sentier, cette motoneige est un bon choix pour le tourisme seul ou à deux. Nous avons apprécié le sac de rangement intégré à l’arrière, la qualité de l’affichage au tableau de bord et la souplesse de la mécanique.

Aujourd’hui nous avons parcouru 168km en consommant 23 litres de carburant, pour une consommation de 8,6 litres au 100 kilomètres (ou 19,42 mi/gallon)
  
1  Maniabilité et position de conduite  4 / 5  4 / 5
2  Confort et suspension  4 / 5  4 / 5
3  Accès aux commandes  3 / 5  3,5 / 5
4  Puissance du moteur  4 / 5  4 / 5
5  Bruit et vibrations du moteur 5 / 5  5 / 5
6  Roulement de la chenille  4 / 5  4 / 5
7  Traction de la chenille  3 / 5  3 / 5
8  Finition du véhicule  4 / 5  4 / 5
9  Odeur et émanations  5 / 5  5 / 5
10  Consommation d’essence 4 / 5 4 / 5
11  Position du passager 4.5 / 5 4.5 / 5
12  Confort du passager  4 / 5  4 / 5
 Total ( sur 60) 48,5 49

Les motoneiges que nous avons essayées aujourd’hui nous sont rendues disponibles grâce à la collaboration de :


 
Les P’tits Moteurs
359 Rte Laurier
Ste-Croix (Cté Lotbinière), Qc
Tél : (418) 926-3960

Nous profitons de cet essai pour souligner la collaboration appréciée de Kimpex. En effet, nos pilotes d’essais sont équipés des vêtements et accessoires Kimpex. On les porte pour vrai et on les apprécie !
 

Les Motoneiges Géro