Essais des crampons Maxi Grip

Liste des hôteliers
Facile à installer et à enlever, les Maxi Grip sont des crampons vissables, qui ressemblent beaucoup aux crampons utilisés sur les pneus de voiture. J’ai eu l’occasion l’an dernier d’installer et faire l’essai de ce nouveau produit.  Je suis un adepte de la motoneige depuis plus de 30 ans, j’ai roulé plusieurs années sans aucun crampon. Depuis 4 ou 5 ans, j’installais sur mes chenilles des crampons de sentiers à pointe au carbure qui dépassaient d’environ 1/4 de pouce la hauteur des crampons de caoutchouc de la chenille. Je suis un amateur de sentier, je ne fais pas de hors piste. 
 
Motoneige : Crampons Maxi Grip

De 2007 à 2009, j’ai roulé ma motoneige Ski-Doo GTX 2007 avec des crampons traditionnels sur plus de 21000 km sans aucun problème,  mis à part  l’usure normal.

En 2011, j’ai installé une centaine de crampons Maxi Grip, 25 mm, sur la chenille de mon Grand Touring 1200 2011. J’ai parcouru, 6900 km durant ma saison 2010-2011, à deux pour environ 40% du temps et je suis très satisfait des résultats obtenus. 

L’installation…
Ils sont relativement faciles à installer avec l’outil,  fourni avec l’achat des pines, sinon une douille de 6 mm est nécessaire. Sur la chenille de mon GT1200, les crampons de caoutchouc sont relativement mous, et lorsque le crampon est seul et n’est pas collé sur un autre, il était plus facile d’utiliser une paire de pince pour tenir le crampon afin qu’il ne tourne pas lors de la pose.
 
Motoneige : Crampons Maxi Grip
Outil fourni avec les crampons Maxi Grip
 

L’utilisation d’une paire de pinces peut être nécessaire afin de maintenir le crampon de la chenille en place 

Le seul conseil d’usage supplémentaire qui devrait accompagner la livraison des pines est d’éviter d’installer ces pines sur les petits crampons de caoutchouc afin d’éviter certaines déchirures (Voir photos ci-dessous). Car la base des ces crampons n’est pas suffisamment solide pour résister au surplus de traction que procure le Maxi Grip et peut déchirer. Aucun problème si on prend le temps de bien choisir les crampons de caoutchouc sur lesquelles ont doit installer ces pines.
 
Motoneige : Crampons Maxi Grip
 
Motoneige : Crampons Maxi Grip
 
Motoneige : Crampons Maxi Grip

Essai
J’ai été agréablement surpris des résultats. Ils sont aussi efficace sinon plus que les crampons ordinaires sur la neige durcie. Les Maxi Grip étant fixés sur le bout des crampons de la chenille, ils sont toujours le premier point de contact avec la neige, alors que les crampons ordinaires pénètrent facilement dans la neige et lorsque les crampons de caoutchouc sont appuyés sur celle-ci, ils n’offrent pratiquement aucun avantage sauf si on réussit  à atteindre une surface très dure.

Même lorsqu’il s’agit de démarrer au le coin des rues, ou de  monter sur la remorque, les Maxi Grip sont aussi efficaces que des crampons traditionnels.  Dans des conditions glacées, comme dans les côtes, on peut constater qu’ils sont moins agressifs qu’un crampon à pointe de carbure traditionnel, car les pointes à 60 ou 90 degrés de ces crampons offrent une meilleure pénétration sur la glace que la surface plate du Maxi Grip qui sont tout de même beaucoup plus efficaces qu’une chenille sans crampon.

Après 6900 kilomètres…
À ce jour,  j’ai perdu un seul crampon Maxi Grip, probablement parce que je ne l’avais pas suffisamment centré sur le crampon de caoutchouc. Ceci est un facteur important à considérer lors de pose. J’ai également un crampon qui a  perdu sa pointe de carbure. 

En conclusion, les crampons sont résistants et durables, et dans des conditions normales de sentier, ils procurent un aspect sécuritaire très intéressant, en virage comme en freinage. 
 
Je recommande donc ce produit.
 
Merci à notre partenaire Maxi Grip pour m’avoir permis de faire l’essai de ce produit.
Le Programme Ski-Doo P.A.S.S. finance plus de 500 000 $ de projets
Les Motoneiges Géro