Essais du système de roues hydrauliques Wheeltracker

Essais du système de roues hydrauliques Wheeltracker
Le système de roues hydrauliques Wheeltracker est une merveilleuse invention beauceronne qui a été lancée au Salon de la motoneige de 2011.  Ce fut un engouement instantané qui a dépassé les attentes du fabricant.  Voici les commentaires de membres de l'équipe Motoneiges.ca qui ont eu le privilège d'en faire l'essai sur une motoneige Apex.
 
Système de roues hydrauliques Wheeltracker
 
À la demande du fabricant, nous fixons donc une date au début du mois de janvier 2012 pour faire l'installation des Wheeltracker.  Malheureusement, le début des essais est retardé de quelques jours dû au manque de neige et à un bris mineur sur la motoneige.
 
Lorsqu'enfin nous débutons les essais, il fait très froid.  Nous découvrons un léger problème au niveau de l'huile hydraulique; le déploiement des roues ne se fait pas correctement.  Nous procédons au changement de l'huile hydraulique et alors là, nous obtenons le rendement escompté. Donc, sous des températures près de -25° C, il est recommandé de dégourdir l'huile en actionnant le système à 2 ou 3 reprises sans faire soulever les skis; c'est moins dur pour tout le système hydraulique et cela permet de réchauffer l'huile.
 
Maintenant, nous sommes prêts à utiliser les Wheeltracker dans le garage, pour monter et descendre plus facilement de la remorque.  Il ne faut jamais laisser la motoneige sur les roues dans la remorque car lors de nos déplacements sur la route, au démarrage ou au freinage, la motoneige pourrait bouger dans la remorque et être endommagée, même briser la remorque (bien arrimer la motoneige).  Les Wheeltracker sont aussi très utiles dans d'autres situations comme lorsque nous circulons sur le côté des routes, dans le stationnement des restaurants, aux pompes à essence, bref sur toute surface autre que la neige et la glace. 
 
 
Durant cette première saison avec les Wheeltracker, nous avons parcouru entre 4 000 et 5 000 km dans toutes les conditions possibles, sur une chaussée recouverte d'eau, de calcium, de sable, par temps très froid.  Les Wheeltracker ont toujours bien fonctionné sans aucun problème.  L'entretien recommandé est de graisser les pivots, vu qu'ils sont exposés à tous les mauvais traitements de la route et des sentiers.  Des pivots bien lubrifiés fonctionneront à merveille et ne rouilleront pas.
 
Le déploiement des roues prend entre 6 et 8 secondes, ce qui est très rapide pour un produit qui travaille toujours dans le froid et de façon occasionnelle, donc avec de l'huile  froide.  Nous n'avons eu aucun problème à déployer les roues.  Les problèmes rencontrés venaient plutôt des trous, blocs de glace ou crevasses sur la chaussée ou des bordures de ciments.  Il revient au pilote de décider du moment approprié pour actionner les Wheeltracker; nous pensons qu'il est préférable de faire fonctionner le mécanisme lorsque la motoneige est arrêtée.  Lorsque les roues sont en fonction, la vitesse maximale ne devrait pas dépasser 30 km/h.
 
Système de roues hydrauliques Wheeltracker
 
Les pièces sont fabriquées au Québec et assemblées chez le fabricant des Wheeltracker.  Leur qualité de fabrication irréprochable en fait un produit haut de gamme qui peut être installé sur une motoneige puis déplacé sur une autre motoneige d'une autre marque, en changeant simplement les supports de la pompe et des roues. 
 
Pour toutes ces raisons, nous recommandons l'installation des Wheeltracker.
Les Motoneiges Géro