Expérience Snow Shoot MY 2017 de Mathieu Lavoie

Expérience Snow Shoot MY 2017 de Mathieu Lavoie

La poussière de neige du Snow Shoot commence à redescendre et il est maintenant temps de mettre en mots toutes les émotions vécues en si peu de temps. Il faut rappeler que le Snow Shoot, c’est tout ce dont peut rêver un motoneigiste : paysage enchanteur de la légendaire région de West Yellowstone, Montana, température incroyable, neige à profusion mais surtout, la présence des motoneiges de l’année à venir.

À mon âge, non seulement je peux me considérer chanceux d’avoir participé déjà au Snow Shoot il y a deux ans, mais imaginez ma réaction de savoir que je participerais une deuxième fois à cet événement privilégié! Donc, c’est le temps de faire mes bagages et c’est un départ pour West Yellowstone!!

Outre le fait de faire de la motoneige, une chose qui m’avait particulièrement marqué de mon expérience il y a deux ans est le dépaysement qu’est la région du Montana. Que ce soit les gigantesques montagnes autour de nous, le style rustique de la ville de West Yellowstone ou bien le fait que la ville semble tourner au ralenti (à part quelques touristes motoneigistes et les gens impliqués dans le Snow Shoot, il n’y a pas grand monde. Il en est autrement pour l’été, par contre!!).

À chaque fois que je participe au Snow Shoot, je me fais toujours souhaiter de bonnes vacances. Je ne sais pas vraiment si on peut considérer cela comme des vacances, car lors de cette semaine, ça roule!! Journées techniques, essais de plusieurs dizaines de motoneiges, tournage d’une quinzaine de vidéos, sans compter la saisie de critères pour chacune des motoneiges essayées afin de vous livrer notre guide d’achat.

Dans de telles conditions, il est donc très important que chaque membre de l’équipe du Magazine Web Motoneiges.ca connaisse bien son rôle tout au long de la semaine. Par exemple, le mien n’était pas bien compliqué. Il consistait à être le souffre-douleur de l’équipe. C’est ça aussi être le plus jeune de l’équipe!! J’en profite pour remercier Julien Cabana d’avoir si bien rempli le rôle de la cuisson du bacon et des oeufs à chaque matin!

Pourquoi tant de contraintes pour les motoneigistes au Québec ?

Ce qui était bien cette année, c’est que nous louions un condo (il y a deux ans, on avait des chambres d’hôtel). Cela a permis à toute l’équipe d’être ensemble même une fois la journée d’essais terminée. Ainsi, le soir venu, il était beaucoup plus facile de se regrouper autour de la table afin d’entrer nos commentaires sur chacune des motoneiges essayées au courant de la journée.

Donc, le Snow Shoot, techniquement, c’est quoi? Ça commence avec une journée où les quatre fabricants nous présentent les nouveautés dans leurs flottes de l’année à venir. C’est toujours vraiment spécial de se retrouver dans une roulotte à être quelques médias avec les grands noms de chaque compagnie. C’est donc le meilleur temps pour prendre des notes sur les petits détails ainsi que pour poser des questions auxquelles les “media kits” ne répondaient pas. Le but de cela est d’avoir toute l’information à offrir à nos lecteurs ainsi que savoir sur quoi nous attarder lorsqu’on essaiera les motoneiges durant les quatre journées à venir.

Les journées techniques, c’est bien, mais les journées d’essais, c’est encore mieux! Après avoir pris note de chaque nouveauté, il est maintenant temps d’en faire l’essai! Pour ce faire, notre équipe divise toujours ses essais en huit demi-journées en regroupant les motoneiges des mêmes catégories ensemble.

Il est difficile d’expliquer le sentiment d’être au-dessus d’une montagne avec un paysage à couper le souffle tout autour de nous, assis sur une motoneige 2017.

Vous vous en doutez sans doute, ma demi-journée à moi, celle dont je rêve pendant des semaines avant le Snow Shoot, c’est celle de montagne! Les 45 minutes qui permettent de se rendre à un endroit où les conditions sont propices à faire de la motoneige sont définitivement les plus longues de tout le voyage. Par contre, une fois arrivé, WOW!! Les “spots” sont simplement partout autour de nous! Les arbres sont juste assez espacés pour nous permettre de naviguer facilement entre les arbres en “sidehill”. Malheureusement, la neige n’était pas abondante dans cette région non plus cette année. Il y en avait toutefois assez pour s’amuser. Il ne faut pas oublier qu’on pilotait la crème des motoneiges de montagne 2017, quoi demander de mieux!

Ski-Doo Summit Expert 850 Turbo 165 2023

Bon, évidemment, c’est pas seulement ça, le travail du Snow Shoot! En effet, à travers tout ça, on prend plusieurs milliers de photos statiques et dynamiques de chaque motoneige essayée. Il en va de même pour les vidéos : c’est pas moins de quatre caméras qui ont été utilisées afin d’avoir des images diverses. Par la suite, une quinzaine de vidéos présentant une motoneige ont été tournées, sans compter les quatre vidéos récapitulatives sur chaque grand fabricant. Ouf, ça en fait du travail!!

Une chose formidable d’avoir déjà participé au Snow Shoot, c’est de pouvoir mieux se préparer à sa prochaine présence à cet événement. En effet, j’ai été surpris de voir comment on peut manquer d’air lorsque nous sommes à 3 048 m/10 000 pieds d’altitude. Seulement le fait de monter des marches peut nous essouffler à une telle altitude, imaginez faire de la motoneige hors piste! C’est donc pour cette raison que je me suis entrainé très fort afin de pouvoir profiter des quelques heures qu’on a en montagne. Je suis donc très fier de dire que j’ai profité de chaque seconde!!

Voilà donc une parcelle de mon expérience du Snow Shoot 2017. Décrire ce voyage en un court texte est tellement difficile, car on vit tellement de plaisirs dans si peu de temps qu’on se rend compte qu’il est difficile de profiter de chaque instant. C’est une fois de retour au Québec qu’on se rend compte de la chance qu’on a d’avoir pu assister à ce voyage. Si un jour, vous avez l’occasion d’aller faire de la motoneige au Montana, sautez sur cette occasion. Vous allez vous en rappeler toute votre vie!!

Auberge du Draveur - Motoneige