Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes

Au cours de l’hiver, j’ai eu la chance d’essayer les gants FUEL de la marque FXR. Dès la réception, j’ai remarqué la qualité du produit, une qualité qui fait la réputation de FXR depuis des années.

Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes

Ces gants sont faits de nylon épais en majorité, l’intérieur de la main et le pouce sont faits de cuir pour fournir une meilleure adhérence sur le volant. Personnellement, j’aime bien le fait d’avoir un gant en tissus, car il est plus léger que le cuir et le fait d’avoir une paume de cuir est un bon compromis.

Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes

Il y a plusieurs modèles FUEL, mais celui à l’essai est le modèle long qui monte au tiers de l’avant-bras, par-dessus le manteau. Il est donc facile à mettre et il n’y a pas d’espace pour laisser le vent accéder à la peau. Pour empêcher la neige d’entrer dans le manteau, il y a un élastique au bout du gant qui se resserre. En plus d’un élastique, on peut ajuster le gant à notre poignet avec une sangle qui est facilement ajustable et qui fixe bien le gant à la main ce qui l’empêche de bouger.

Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes
Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes

Un petit détail pratique que j’ai apprécié est la présence d’un petit « wiper » sur l’index de la main gauche, il permet d’enlever l’eau ou la neige dans la visière en roulant. Avec cela, l’extérieur des pouces fait de suède permet par la suite d’essuyer la lunette en roulant lorsqu’il y a des précipitations.

Gants FUEL de FXR - motoneiges - motoneigistes

Il y a cependant un petit point que j’ai remarqué avec ce modèle, il prend l’eau facilement. C’est quelque chose qui arrive avec la majorité des gants de tissus, mais le problème est qu’ils sont très difficiles à sécher à cause de la paume en cuir.

En sentier, c’est moins un enjeu, car on est moins exposé à la neige, sauf en cas de précipitations de neige humide. En hors-piste, ce n’est pas long que la neige pénètre le gant et que les mains deviennent humides.

En général, les gants sont relativement chauds et souples. J’ai grandement apprécié la forme de ceux-ci, ils sont déjà précourbés pour une poigne plus facile et plus de dextérité. Je pourrais dire qu’il s’agit de gants de type hybride, mais ce n’est pas les plus petits et tactiles pour pratiquer le hors-piste. Ce n’est pas non plus le chaud pour le sentier, mais dans les 2 situations, dans les conditions du Québec, ils font le travail.

De la tête aux pieds : Une revue complète de la gamme 509
Les Motoneiges Géro