Grand Prix Ski-Doo de Valcourt – communiqué et résultats du samedi

Liste des hôteliers

Après une matinée sous un ciel voilé, agrémentée d’averses de neige, le soleil s’est montré samedi après-midi au-dessus du circuit Yvon-Duhamel, lors de la deuxième journée du Grand Prix Ski-doo de Valcourt. L’astre est venu tout près de briller pour le jeune coureur québécois Tim Tremblay qui, à la toute fin de l’après-midi a offert en snocross un spectacle fort apprécié des spectateurs. Le soleil n’aura cependant pas servi à réjouir Jascques Villeneuve qui a connu de meilleurs moments.


Motoneige Ski-Doo no 127 : Tim Tremblay en lutte avec le numéro 244, Bobby LePage

Cette seconde journée du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt s’est donc amorcée sous un ciel voilé laissant échapper de fréquentes averses de neige. Ce sont les coureurs du championnat de sno-cross AMSOIL ISOC qui auront été les premiers en piste avec une séance d’essais libres. Avec la participation des réguliers des circuits québécois, ontarien et américain du nord-est, autorisés à se mesurer à l’élite, le spectacle était particulièrement riche. Se sont présentés aux barrières non moins de soixante-deux coureurs en classes semi-pro et pro qui allaient plus tard tenter de se tailler une place dans l’une des deux finales snocross ISOC de la journée. l’Américain Levi LaVallee aura été le plus rapide lors de cette séance libre.
 
En matinée, le temps de quelques courses de qualifications et d’une finale sur la piste ovale qui allait offrir en classe stock 600 une victoire à Mason Dixon, les qualifications pour la classe semi pro open en snocross ont permis à Darrin Mees (Ski-Doo) de l’État de New York de surprendre les réguliers du circuit avec une victoire le menant directement à la finale. Tim Tremblay (Ski-Doo) de La Doré a été à la hauteur des attentes en se glissant aussi en finale avec une non moins superbe victoire. Deux de ses plus importants rivaux, Bobby LePage (Polaris) et Christian Salemark (Arctic Cat), tous deux du Minnesota, l’ont imité avec des gains. Plus tard dans la journée, lors de la ronde de repêchage, Corey Davis (Arctic Cat), Chris Kafka (Polaris) et Cody Thomsen (Arctic Cat) ont remporté des victoires. 
 
Les Pro du snocross disputaient aujourd’hui leur programme Pro Super Stock et lors de la première ronde de qualifications, les victoires sont allées à Shaun Crapo (Polaris), T. J. Gulla (Polaris) et Ryan Simons (Arctic Cat). Dave Asselin (Ski-Doo) de Saint Félicien aura aussi causé une belle surprise dès la première ronde en se glissant directement en finale avec une 3e place. Après avoir espéré pouvoir courir ce week-end, Mathieu Morin de Val D’or, blessé à un genou, a dû se résoudre à déclarer forfait. Relégué au repêchage en après-midi, Dave Allard (Ski-Doo) luttait pour une 3e place qui lui aurait permis de passer en finale lorsqu’un accrochage avec le New Yorkais Brett Bender l’a éliminé de la course. Lors de la finale, Simons s’est installé en tête dès le départ et malgré tous les efforts de T.J.Gulla pour le rejoindre, le coureur de l’Alberta n’a jamais été inquiété par le Vermontois. » Je connais T.J ., je me suis souvent frotté à lui. Je savais qu’il était derrière moi et qu’il n’allait cesser de m’attaquer dans les virages. Mais ma motoneige était hyper rapide et la piste est justement longue et rapide », dire le gagnant qui n’avait que six ans lorsque les Olympiques d’hiver furent disputées à Calgary et chez lui à Camrose. Levi LaVallee a pris la 3e place. Chez les Québécois, David Asselin a terminé à la 13e place, devant Katejun Coonishish. 

Concours Gagnez un voyage de 4 jours en motoneige


Motoneige Ski-Doo no 51 : Dave Asselin

Les amateurs présents au circuit Yvon Duhamel avaient encore rendez-vous avec la bande des amis de Jacques Villeneuve, en classe Pro Champ sur ovale. Les six courses des deux rondes qualificatives ont produit six vainqueurs différents; Villeneuve, Chartier, Bewcyk, MacDonald, Lavallée et Wahl. Les difficultés du vétéran québécois en 2e ronde l’ont contraint à passer par le repêchage qu’il a heureusement remporté avec aisance. En finale, partant de l’extérieur, Villeneuve s’est retrouvé 4e au sortir du 1er virage. Ses espoirs de succès furent vite chose du passé lorsqu’il s’est arrêté victime d’un bris de moteur devant la ligne de départ. Meneur dans le dernier tour, le Drummonvillois Jason Lavallée s’est retrouvé coincé derrière un retardataire et a dû laisser filer les Dustin Wahl, Nicholas Van Strydonk et Brian Bewcyk.


Motoneige no 74, Dustin Wahl, gagnant en Pro Champ.

Les motocyclettes 450cc pro du CMRC-Québec en étaient aussi à leur première présence au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 2009, en ce samedi 21 février. Maxime Sylvestre sur KTM l’a aisément emporté devant Kaven Benoît (Kawasaki) de Notre-Dame-du Bon-Conseil et Shawn Ford (Yamaha) de Repentigny.
 
On avait choisi de présenter tout juste avant la finale du Pro Champ sur l’ovale, la course très attendue en snocross Semi Pro Open, les spectateurs attendant ‘y voir Tim Tremblay bien sûr. Celui-ci, les aura bien servis en attaquant pendant les vingt tours de la finale l’éventuel gagnant Bobby LePage (Polaris)., luttant dans les virages et réussissant mëme à reprendre sa 2e place, malgré une sortie de piste. » J’ai tout essayé, mais il m’a souvent repoussé, comme dans le virage ou je suis sorti de piste, a déclaré un Tremblay tout de même heureux de sa prestation. »Les conditions étaient bonnes, mais le froid fait lever la neige et dans les virages, on se retrouve un peu à l’aveugle. Mais demain, je vais gagner », de dire le jeune coureur de La Doré. Une autre pilote Ski-Doo, Paul Bauerly du Minnesota, a pris la 3e place. Tremblay a cependant pris la tête du classement de la classe Open, trois points devant LePage.
 
 
Photos Muriel Brousseau pour le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

Les Motoneiges Géro