Hélas, encore quelques vandales causent beaucoup de tort!

Hélas

Les clubs de motoneigistes font des efforts remarquables pour sensibiliser les usagers des sentiers à utiliser ces passages avec tout le respect qu’il se doit envers la propriété privée. Malgré tout, quelques vandales courent encore et font perdre des droits de passage.

Le vandalisme est défini comme la tendance à détruire stupidement, à détériorer  par ignorance ou encore à détruire brutalement et envahir sans réfléchir aux conséquences du geste. 

Malheureusement, certains vandales se déplacent en motoneige et sont la source des difficultés à conserver les droits de passage des sentiers de motoneige. 

À titre d’exemple, on voit encore des traces de motoneiges dans les plantations et les fermes sylvicoles. La photo suivante a été prise il y a quelques jours, soit le 9 février 2016.

?Jeune plantation de pins
Jeune plantation de pins

Même si la signalisation est abondante et pourtant explicite, ça ne prend qu’un marginal pour détruire et pénaliser par la suite toute la communauté des motoneigistes, couper des réseaux touristiques et par ce geste, affecter l’économie de toute la localité et de la région. 

Dans la plantation juste à côté de la signalisationSignalisation officielle couteuse et criblée de balles de carabine
Dans la plantation juste à côté de la signalisation et Signalisation officielle couteuse et criblée de balles de carabine

Une simple écartade sur un terrain privé par un motoneigiste écervelé peut avoir de lourdes conséquences non seulement sur la communauté des motoneigistes, mais aussi sur l’économie régionale. Ce geste non réfléchi peut causer non seulement la perte d’un droit de passage, mais aussi mettre en péril tout un réseau, priver une ou des localités des retombées touristiques, mettre en péril les relais, la restauration, les hébergements et tous les emplois saisonniers qui y sont rattachés. Comme ces infrastructures ne sont pas construites sur des roulettes, elles ne peuvent être déménagées et relocalisées par magie. 

Un propriétaire exaspéré et le droit de passage est terminé.
Un propriétaire exaspéré et le droit de passage est terminé.

De plus, à la suite de la perte d’un seul droit de passage, des dizaines de bénévoles du club de motoneige doivent travailler à trouver un passage alternatif, obtenir les autorisations et ententes écrites des propriétaires, puis faire défricher pour assurer le passage des surfaceuses, parfois niveler pour enlever les pierres, les souches et autres obstacles, installer de nouveaux ponceaux dans les fossés, construire des ponts pouvant supporter le poids des surfaceuses, faire fabriquer à grands frais une nouvelle signalisation d’orientation avec les nouveaux kilométrages, mettre en place des pictogrammes indiquant les courbes et autres risques, bref beaucoup de travail pour réparer les dégâts d’un écervelé dont la matière grise a migré dans son pouce.

Nous ne devrions pas retrouver ce genre d’affichage sur les sentiers si tous les motoneigistes s’appliquaient à faire respecter les droits et le sens commun qui manque parfois à quelques tristes individus. 

?On ne devrait pas voir de telles affiches. Ce devrait être instinctif pour chacun de nous.
On ne devrait pas voir de telles affiches. Ce devrait être instinctif pour chacun de nous.

Nous devrions y penser, c’est pourtant simple !
Nous devrions y penser, c’est pourtant simple !

?Le bruit excessif, c’est aussi du vandalisme.
Le bruit excessif, c’est aussi du vandalisme. 

Si vous êtes témoins d’un acte de vandalisme, n’hésitez pas à prendre le numéro de plaque de la motoneige et à dénoncer le geste au club concerné puis aux policiers en composant  ??4141 depuis votre cellulaire. 

Les dommages n’affectent pas seulement la propriété d’un inconnu qui collabore avec le club, mais mettent en péril votre sport et la pratique de la motoneige, le réseau, les services de ravitaillement, de secourisme et toutes les retombées économiques. En surveillant et en dénonçant, vous assurez le maintien d’un réseau de qualité. Il faut s’impliquer personnellement pour conserver les passages de motoneige. 


Protégez votre réseau de sentiers en n’hésitant pas à dénoncer les vandales qui détruisent le bien d’autrui, votre réseau de sentiers, vos loisirs, des emplois et votre économie régionale.

Auberge du Draveur - Motoneige