La FCMQ recommande la plus grande prudence en ce début de saison

Liste des hôteliers

Le début de la saison de motoneige peut être très dangereux et les motoneigistes devraient être d’une extrême prudence car les conditions sont imprévisibles, l’épaisseur de la glace est non sécuritaire et les sentiers peuvent ne pas être ouverts. Cet avertissement venant de la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec (FCMQ) est rendu nécessaire en raison de l’arrivée hâtive de la neige dans plusieurs régions. Au début de chaque saison, certains motoneigistes passionnés prennent des risques inutiles au lieu d’attendre une semaine ou deux qui aurait fait toute la différence dans les conditions des sentiers. Cette période de l’année est spécialement difficile à prévoir, si des portions de sentiers sont sécuritaires d’autres à proximité peuvent être très dangereuses.

La FCMQ recommande qu’aucun sentier de motoneige ne soit considéré comme ouvert s’il n’a pas été déjà surfacé par le club local. Même là, avec un minimum d’accumulation de neige sur le sentier, les motoneigistes doivent surveiller les obstacles naturels qui seraient normalement complètement recouverts de neige plus tard dans la saison et ce grâce au travail des surfaceuses qui entretiennent les sentiers régulièrement. Les motoneigistes sont aussi avisés qu’avec l’arrivée précoce de la neige, la signalisation peut faire défaut dans les sentiers car les clubs n’ont pas encore pu toute l’installer.

La FCMQ avertit aussi que la glace sur tous les cours d’eau et marécages devrait être considérée comme dangereuse, et invite tous les motoneigistes à ne pas s’y aventurer. Notre meilleur conseil à donner aux motoneigistes est de vérifier les conditions des sentiers choisis en téléphonant directement au club local avant de partir.

À propos de la FCMQ
Par ses interventions, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec travaille au développement et à la promotion de cette activité pratiquée par près d’un million de Québécoises et de Québécois, et qui génère 1,5 milliard de dollars en retombées économiques annuellement. La Fédération regroupe 220 clubs représentant plus de 75 000 membres. Grâce à l’appui de       4 560 bénévoles, les clubs affiliés à la Fédération gèrent la vente des droits d’accès pour les      33 000 kilomètres du réseau québécois et veillent au développement, à l’aménagement, à l’entretien, à la signalisation et à la sécurité de ce réseau. On peut obtenir plus d’informations en consultant le site Web :
www.fcmq.qc.ca .

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec
Les Motoneiges Géro