Le Snow Shoot 2017, mon expérience la plus marquante

Le Snow Shoot 2017

Durant les 5 dernières années, j’ai eu la chance et le grand plaisir de faire partie de l’équipe Snow Shoot de Motoneiges.ca / SledMagazine.com. À chaque début de mars, notre équipe Snow Shoot a écouté, a appris, a recueilli des données, a interviewé des experts, a pris des photos, a filmé et a conduit plus de 60 motoneiges lors de cet événement prestigieux des manufacturiers de motoneiges.

Chaque année, quelque chose de remarquable se distingue au cours de ma participation et chaque année, j’ai partagé mes meilleurs souvenirs avec vous.

Quand vous vivez quelque chose de vraiment extraordinaire au sein d’un petit groupe, une connexion particulière et très significative s’établit. Cela a toujours été une partie importante du sport de la motoneige.

Au cours de ces 5 dernières années, les participants et la dynamique de l’équipe Snow Shoot de Motoneiges.ca / SledMagazine.com ont souvent changé.

Cette année, ce qui a particulièrement retenu mon attention a été la « franche camaraderie » au sein du groupe et à quel point des gens qui se connaissent peu ou un nouveau membre de l’équipe peuvent s’unir pour mener à bien notre importante mission tout au long de la semaine.

Cette camaraderie est très belle à voir et c’est encore plus incroyable d’en faire partie. Durant toute une semaine très intense, l’âge et les différences n’existent plus et chaque membre de l’équipe devient partie intégrante d’un tout très agréable. Chaque jour, nous ressentons une énergie positive qui rehausse l’excitation et les efforts de chacun de nous.

La composition de notre équipe peut changer d’année en année, mais la reconnaissance et l’appréciation de notre participation au Snow Shoot demeurent constantes. Chaque membre de notre équipe de bénévoles comprend et respecte toutes les heures d’implication personnelle que tous les membres ont consacrées à leur participation et à leurs articles sur cette aventure de plus de 7 jours.

Dès le premier jour, nous laissons notre égo de côté pour former une force organisée. Nous connaissons d’avance nos nombreuses tâches, mais nous ne savons pas à quel point nous réussirons à atteindre nos objectifs et pourtant, nous y parvenons toujours.

La camaraderie n’est pas un concept nouveau dans le monde de la motoneige, mais ce que j’ai vécu au Snow Shoot est quelque chose d’extraordinaire. Durant plus de 7 jours, les membres de notre équipe sont ensemble 24 heures sur 24. L’intensité et l’horaire du Snow Shoot peuvent être étourdissants et ça ne diminue jamais.

Dès le tout début de notre long voyage à West Yellowstone, Montana, jusqu’à nos derniers adieux, nous faisons tout ensemble pour être à la hauteur de nos responsabilités et présenter à nos lecteurs les renseignements et détails les plus récents sur les motoneiges. 

Mon expérience du Snow Shoot 2017 a été la reconnaissance de cette camaraderie particulière. Pas seulement parmi les membres de l’équipe Motoneiges.ca / SledMagazine.com, mais aussi la camaraderie et le respect parmi les membres des médias de la motoneige venant du monde entier.

Notre expérience du Snow Shoot est unique pour les médias nord-américains de la motoneige. L’événement annuel du Snow Shoot est divisé en 2 semaines, soit 1 semaine pour les médias américains et une 2e semaine pour les médias internationaux invités.

Basés à Ste-Luce au Québec, les magazines web Motoneiges.ca et SledMagazine.com font partie du groupe de médias internationaux du Snow Shoot. Durant la 2e semaine, notre groupe joue avec fierté un rôle important et bien visible d’ambassadeurs nord-américains de notre sport auprès de membres des médias de partout dans le monde.

Qu’ils viennent de la Russie, de l’Italie, de la Suède ou de la Norvège, c’est à travers nous qu’ils vivent l’expérience de la motoneige en Amérique du Nord. Unis par notre passion et notre implication communes, nous parlons la langue universelle de la motoneige. Que ce soit une étincelle dans les yeux, des sourcils relevés, un langage corporel, des expressions du visage, des sourires ou des hochements de tête, nous parlons tous la même langue.

Au cours des années où j’ai été invité et où j’ai participé au Snow Shoot, j’ai entendu dire que le groupe international dégageait un sentiment particulier de coopération mutuelle. Plus décontracté avec plus de passion, plus de plaisir et moins de politiques. Durant la semaine no 2, il n’est pas question d’égos ni de joutes pour obtenir l’avantage sur des compétiteurs, puisque que les participants ne se font pas compétition pour les mêmes lecteurs ou la même part du marché. C’est plus pur que ça. Nous avons du plaisir ensemble et nous travaillons ensemble pour le succès de tous. 

À cause des mêmes dates d’embargo de diffusion d’information qui rendent nos délais de parution plus serrés, nous avons déjà pensé demander d’être inclus dans le groupe de médias américains de la semaine no 1. Toutefois, avec l’incroyable ambiance de franche camaraderie, de coopération et de but commun du groupe international, je préfère rester là où nous sommes. Je crois que notre équipe se distingue davantage et peut présenter à nos lecteurs plus de photos, plus d’articles et plus d’informations.

Une camaraderie profonde et sincère, on ne vit pas ça n’importe où ni n’importe quand. Et quand ça nous arrive, on doit la reconnaître et l’apprécier.

Les idéaux de passion mutuelle et d’amitiés universelles sont à la base de tout ce que nous faisons chez Motoneiges.ca / SledMagazine.com .

Mon expérience la plus marquante du Snow Shoot 2017 a été la reconnaissance et l’appréciation d’une camaraderie tout à fait unique.