Les bottes CKX Muk Lite

Voilà deux ans déjà, j’ai fait l’essai des bottes CKX Yukon et je les ai aimées. Je fais aujourd’hui l’essai des CKX Muk Lite Evolution, voici mes impressions.

Tout d’abord, je dois mentionner qu’à l’habitude, je gèle régulièrement des pieds lorsqu’il fait froid parce que je transpire beaucoup. Avec ces bottes, ce n’est pas le cas. Offrant une zone de confort jusqu’à -85 degrés, elles sont prêtes à affronter le froid. Avec leur base EVA, les bottes sont souples et légères. Leurs chaussons ayant un rembourrage de 400G PrimaLoft, une des meilleures isolations sur le marché, elles sont très chaudes. Même si je les porte de longues heures, elles sont confortables. La paire de bottes pèse moins de 3lbs, j’oublie tout simplement qu’elles sont dans mes pieds.

Durant cette pandémie, ayant moins accès aux différents restaurants et relais, il m’est arrivé de rester de longs moments en pause sur le bord du sentier pour manger un repas. Même par grands froids, je sens une froideur, mais je ne gèle pas des pieds. En utilisant des bas qui respirent bien, mes pieds restent au sec pendant de longues sorties en motoneige. Insérer son pied dans la botte se fait avec aisance, mais aussi la bande à l’arrière de la botte permet de les retirer facilement.

Par rapport à la botte CKX Yukon, ce que j’apprécie est que lorsque je marche, la position avant de la botte est encore plus mobile par rapport à son design et sa portion en nylon dans le haut de la botte. Les bottes plient bien à la cheville. De plus, les lacets permettent de bien serrer les chevilles pour ne pas que le talon remonte dans la botte. Ce qui en résulte, c’est que les bottes sont confortables pour de longues marches, mais aussi pour me permette de marcher avec plus d’aisance. De plus, même si ces bottes ont des lacets, elles n’ont aucune ouverture à l’avant. En tirant sur le cordon élastique à l’arrière de la botte, il n’y a aucune possibilité pour la neige d’entrer dans la botte.

De la tête aux pieds : Une revue complète de la gamme 509

Les grosses semelles en caoutchouc des bottes ont un bon antidérapant, ce qui me permet de ne pas glisser lorsqu’il y a de la glace, mais aussi de bien adhérer aux marchepieds de la motoneige. Il est possible d’enlever les chaussons de la botte pour les faire sécher après une longue journée et aussi de les laver, ce qui permet d’éviter les odeurs désagréables dans la maison. Avec les années, il est possible de remplacer seulement les chaussons à l’intérieur au lieu de remplacer la botte au complet, ce qui en fait une paire de bottes durable à long terme.

Pour terminer, j’adore tout simplement ces bottes. Pour faire de la motoneige de sentier, je crois que c’est l’une des excellentes bottes sur le marché à un prix intéressant. Je les utilise fréquemment pour pratiquer plusieurs autres activités, telles que le VTT, la raquette, déneiger mon entrée et même la marche. Elles sont versatiles et très bien conçues pour nos hivers rigoureux. Ce n’est pas peu dire, j’ai l’impression de marcher avec des pantoufles.  Un gros merci à CKX ainsi qu’à motoneiges.ca de me permettre de faire cet essai.

Pour la fiche du produit: Bottes Muk Lite