Les coups de coeur Ski-Doo 2013 de Greg

Liste des hôteliers
Les membres de l’équipe Motoneiges.ca et SledMagazine.com sont très chanceux; ils ont l’unique privilège d’avoir accès aux informations, produits et motoneiges de façon plus approfondie et avant bien des gens.  Je crois qu’en contre-partie de ce privilège, ils ont la responsabilité de faire bénéficier nos lecteurs d’un contenu sortant de l’ordinaire.  Prenez le temps de lire le descriptif de nos membres et je suis sûr que vous vous reconnaîtrez parmi ces passionnés.  
 
Peut-être faites-vous comme moi : vous consultez plusieurs revues, des sites, des forums à la recherche de toute l’information possible sur les motoneiges.  En tant que membre de l’équipe Motoneiges.ca et SledMagazine.com, je lis les revues de motoneiges aussi pour comparer, pour développer et améliorer les efforts que je fais pour transmettre les informations à nos lecteurs. 
 
Je suis souvent déçu par des articles qui ne font que citer mot pour mot ce que le représentant d’un manufacturier a dit lors d’une présentation.  Ou encore, par des articles qui ne font que reproduire exactement la liste des caractéristiques apparaissant sur le site du manufacturier ou sur son dépliant publicitaire.  C’est faire preuve de paresse, d’indifférence et d’un manque d’inspiration.  Personnellement, je veux plus que cela et j’espère que c’est la même chose pour vous.  Je veux du senti de la part de l’auteur et plus de renseignements que ce qui se trouve sur un dépliant.  Je veux des remarques personnelles, des sensations, des expériences, de l’émotion, de l’excitation, de la déception  si nécessaire, le bon, le mauvais et l’affreux s’il le faut, à quoi ça ressemblait, comment il se sentait.  C’est avec cet objectif que je vous fais part de mes coups de cœur Ski-Doo 2013.  
 
La mission de Ski-Doo pour 2013 est claire :  ÊTRE AU SOMMET ET Y RESTER.
 
Ma motoneige favorite # 1 chez Ski-Doo
 
C’est incroyable comme le marché de la motoneige de montagne a évolué en peu de temps.  Il n’y a pas si longtemps, une motoneige de montagne était simplement une motoneige de sentier avec une chenille plus longue.  Au cours des 5 dernières années, la motoneige de montagne est devenue beaucoup plus spécialisée avec une position de conduite particulière, avec l’utilisation de composantes spécifiques et avec des réductions de poids bien ciblées.  Durant les quelques dernières années, les concepts de base sont restés les mêmes, avec d’autres réductions de poids, quelques raffinements et quelques trucs nouveaux ici et là.
 
 
Le progrès le plus connu pour 2013 est l’arrivée de la suspension arrière tMotion (t = twist) que l’on retrouve sur les modèles Summit X et Summit SP.  C’est ingénieux, simple, dynamique et cela remet en question l’idée traditionnelle du déplacement uniquement linéaire de haut en bas de la suspension arrière.  Dans la tMotion, le bras croisé du rail arrière est relié au bras arrière  par un joint à point central comparativement à une connexion fixe côte à côte.  Cette articulation permet à la suspension de pencher dans un mouvement de torsion.  L’idée est que la suspension arrière peut s’adapter et mieux réagir aux forces présentes lors de manœuvres à flanc de montagne.  Ce n’est pas un gros mouvement, mais c’est sûrement mieux que rien.  Pour assister ce concept de se mouler au terrain, Ski-Doo se sert d’un assemblage de bras avant  séparé et de la chenille PowderMax 2.5 FlexEdge à tiges de renforcement de 12 po. qui s’étirent seulement jusqu’au bout extérieur des agrafes de la chenille, ce qui permet aux rebords de 2 pouces de la chenille de fléchir. 
 
 
Comme j’aime bien toucher les choses, j’ai passé pas mal de temps au présentoir de la tMotion au Snow Shoot.  Ils se servaient d’un levier de 4 pieds attaché à l’arrière des rails de la suspension pour reproduire l’effet de torsion en action.  La torsion voulue était bien évidente, de même qu’une certaine  torsion des rails en aluminium.  Les ingénieurs de Ski-Doo nous ont assuré qu’ils avaient tenu compte de cet effet et que l’usure du métal des rails ne devrait pas représenter un problème.  Soit que la démonstration amplifiait l’effet réel d’être sur de la neige, soit que toute cette idée est un gadget habile; je ne pouvais m’empêcher de penser au concept original de la tMotion.  Je me demandais si cette idée avait de l’avenir sur les motoneiges de sentier.
 
Les modèles Summit X et Summit XP offrent le style de la XS de sentier appelée XM en version de montagne; elle est d’un look très cool, nouveau, amélioré.  On remarque aussi d’autres améliorations :  une quille plus profonde, des skis DS2 à bout arrière aplati pour faciliter les virages en neige profonde et une nouvelle géométrie de la broche qui a pour effet de réduire les efforts de conduite en sentier.
 
 
 
 Il ne m’en fallait pas plus pour que je choisisse cette machine comme mon coup de cœur # 1, mais j’ai encore trouvé autre chose : l’incroyable puissance et réaction du moteur E-TEC 800R, le nouveau design du marchepied avec sa capacité d’évacuation de la neige augmentée de 87 %, l’espace pour les pieds accru en largeur, le siège plus court pour une plus grande liberté de mouvements du pilote et les indicateurs installés plus plats dans un angle de 55 degrés au lieu de 27 degrés de la XS, tout cela s’ajoute à l’ensemble.
 
 
 
 
 
 
 
 Lors de nos sorties en montagne avec des pilotes expérimentés et sur des machines de tous les manufacturiers, j’ai eu la chance d’essayer et d’observer les nouvelles Summit en pleine action.  Je me suis calmé en me disant que peut-être les pilotes professionnels de Ski-Doo qui s’étaient joints à nous, pouvaient volontairement pousser les performances de leurs machines.  Ce que j’ai ressenti et que j’ai vu, c’est que les nouvelles Summit de façon évidente avaient plus de facilité à initier les virages et réagissaient mieux aux commandes de leurs pilotes.  
 
 
 
 Summit X ou Summit SP ? La seule différence est la couleur et peut-être le guidon (informations divergentes).  Personnellement, j’aime bien la teinte de la SP, un peu plus orange/jaune et très belle.  Quant à choisir entre la chenille de 146, 154 ou 163 pouces, j’ai opté pour celle de 154 pouces suite à ce que j’avais remarqué de la traction et maniabilité en montagne et aux commentaires de plusieurs pilotes de montagne lors d’entrevues.
 
 La Summit SP 154 est la motoneige qui m’a le plus impressionné pour 2013.
 
Ma motoneige favorite # 2 chez Ski-Doo 
 
Je dis souvent que l’avenir de la motoneige réside dans son coût abordable.  Peut-être que le fait que j’aie 2 fils à l’université pour plusieurs années y est pour quelque chose.  Je n’ai plus tout l’argent dont j’aimerais disposer pour pratiquer ma passion qu’est la motoneige.  Ce sport me fait palpiter, recharge mes batteries et a toujours rendu ma vie plus agréable.  Mais il faut être réaliste.  Et je suis sûr que je ne suis pas seul dans mon cas, ce qui m’amène à vous parler de mon choix numéro 2.
 
C’est fantastique d’avoir une motoneige qui fait tout ce que vous voulez sans avoir à vous ruiner.  Voilà pourquoi je suis si impressionné par la MX Z TNT 800 2013.  D’aussi loin que je me souvienne, c’est la première fois qu’on peut avoir le moteur, la suspension et le style les plus récents et les meilleurs sur un modèle de série de l’année. 
 
 
Le groupe performance TNT est très complet avec le moteur E-TEC 800R de plus de 160 c.v., la suspension rMotion, les amortisseurs HPG Plus, le siège de type REV-XP X, le guidon avec crochets en J  et le tout nouveau style élancé et aux lignes fluides de la XS.  Le modèle TNT est à un poil d’être un modèle X; vous pouvez épargner un peu et en acheter une dès que vous avez assez d’argent.  Les styles XS (sentier) et XM (montagne) sont beaucoup plus qu’une belle apparence toute neuve.  La conception du phare a beaucoup amélioré la vision en sentier et la protection contre le vent a été aussi améliorée.  Grâce à son profil, le pilote peut adopter une meilleure position de conduite avancée lors de manœuvres plus agressives et on a pu ajouter un rangement de coffre à gants au-dessus des cadrans indicateurs.  Son allure globale est fonctionnelle, nouvelle et magnifique.
 
 
 
 
J’ai conduit des machines à 4-temps sur plus de 35 000 km.  Malgré cela, j’admets volontiers qu’on n’oublie jamais le son impressionnant et la sensation du puissant 2-temps.  Ça se pourrait bien que je me retrouve bientôt avec un 2-temps moderne, efficace, à faible émission de fumée et d’odeur. 
 
À conduire la TNT avec sa maniabilité assurée en sentier, ses performances extraordinaires dans les bosses et sa puissance indéniable d’étirement du bras, on ne dirait jamais qu’on sauve de l’argent.  La motoneige MX Z TNT 800 2013 est une machine de performance tout équipée exceptionnelle et elle sera disponible durant toute la saison.  Ça, j’aime ça ! 
 
 
Je vous invite à consulter notre guide d’achat pour connaître les caractéristiques complètes de tous les modèles Ski-Doo. 
 

Polaris 2023 : 850 BOOST en sentier!
Motoneiges Ski-Doo