Les essais 2006 : Ski-Doo MX Z Renegade 800 H.O.

Liste des hôteliers

L’essai de cette motoneige s’est déroulé le 25 février dernier sur une distance de 250 km. La température avoisinait -20 degrés celsius et il n’y avait pratiquement pas de vent.

La présentation visuelle de cette machine est pratiquement identique à la petite MXZ-550 X présentée un peu plus tôt cette saison, dans sa livrée jaune et noire. Un pare-brise court de teinte jaune et des protèges mains lui donnent un aspect résolument sportif. On remarque toutefois le manque de protection offert par ce pare-brise en conduite de sentier. Les poignées chauffantes font le travail que l’on attend d’elles, mais le pouce chauffant manque un peu de puissance. Ce commentaire est d’ailleurs revenu sur la plupart des modèles de ce manufacturier cette saison.

Il s’agissait du premier essai d’une machine à pont allongé cette saison. La prise en main exige une période d’adaptation. Dès le départ, on croyait déceler une sensation de léger louvoiement perceptible sur les sentiers durcis, mais le tout s’est rapidement replacé. En décélération, le transfert de poids s’effectue sur les skis et l’arrière tend à chasser de gauche à droite, la chenille de 16 pouces en étant l’une des causes. Le résultat : une motoneige très stable, une tenue de cap sans défaut et un ensemble somme tout très maniable.

Aucun ajustement n’a été apporté à la suspension durant l’essai. Elle s’est avérée performante, malgré des sentiers très bosselés et à la fin de l’essai, les jambes étaient encore bonnes pour de nombreux kilomètres. Par contre, la manette de gaz, sensible à la pression, a fini par avoir raison du pouce, encore une fois. Aucune vibration émise par le moteur n’est perceptible sur le guidon.

L’ensemble moteur-chenille est bien adapté à l’usage de cette motoneige. La chenille répond à la moindre sollicitation du moteur et procure des accélérations franches. Certains seront déçus de la vitesse de pointe, mais ce n’est pas l’exercice auquel elle est destinée. Le moteur vibre peu et a une belle sonorité. Aussi, le bruit émis par le roulement de la chenille se situe dans la bonne moyenne.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril

Selon nos mesures, nous avons obtenu une moyenne de consommation d’un peu plus de 15 litres au 100 kilomètres. L’odeur d’huile dégagée est perceptible, sans être désagréable.

Nous avons eu beaucoup de plaisir à réaliser cet essai et de plus en plus de motoneigistes découvrent la polyvalence de la gamme Renegade de BRP. Pour plusieurs, l’essayer c’est l’adopter. Vous êtes maintenant avertis!

Merci au concessionnaire T.Y. Moteurs et à M. Yvan Théberge pour avoir rendu cet essai possible. Pour d’autres informations sur ce modèle et toute la gamme Ski-doo, l’équipe T.Y. Moteurs se fera plaisir de vous répondre à Saint-Jean-Chrysostome au 418-833-0500, à Saint-Raphael au 418-243-2292 ou sur www.tymoteurs.com

Grille d’évaluation – Renegade 800 H.O.

1- Maniabilité et position de conduite 4/5
2- Confort et suspension 4/5
3- Accès aux commandes 4/5
4- Puissance du moteur 5/5
5- Bruit et vibration du moteur 4/5
6- Roulement de la chenille 4/5
7- Traction de la chenille 5/5
8- Finition du véhicule 5/5
9- Odeur et émanation 3/5
10- Consommation d’essence 4/5
11- Position du passager N/A
12- Confort du passager N/A

Total sur 50 : 42/50

 

Les Motoneiges Géro