Les temps sont durs pour la motoneige, région de Granby.

Liste des hôteliers
Après avoir connu une saison médiocre l’an passé, les amateurs de motoneige de la région voient à nouveau leurs espoirs tomber à l’eau. De quoi décourager les plus fanatiques.

«Depuis quelques années, nous ne sommes vraiment pas gâtés dans le coin pour la motoneige. Avec la neige qui est tombée il y a quelques semaines, je croyais que nous aurions la paix, mais là, c’est sur la terre. Tout est à refaire», clame Jean-Maurice Saumier, président du club Les motoneigistes du corridor permanent, qui couvre plus de 340 kilomètres de sentiers dans les régions de Granby, Cowansville, Acton Vale et Waterloo.

Jean-Marie Saulnier, Président du Club Les Motonaigistes du corridor permanent, région de Granby, pose ici dans un sentier de la région où les conditions sont pour le moins médiocre.
Photo : Maxime Sauvage
 
Selon le passionné, les motoneigistes d’ici devront conjuguer avec ce type de saison en dents de scie au cours des prochaines années. «Ici, nous sommes faits fort. Nos 700 membres savent très bien que les saisons qui s’échelonnent sur plusieurs mois, c’est du passé. Pour en profiter au maximum, il faut s’équiper d’une remorque et rouler environ une heure aux alentours. C’est comme ça!», a-t-il lancé, visiblement résigné.

M. Saumier souligne toutefois que le monde de la motoneige est bien vivant, malgré les nombreuses embûches. «La motoneige, c’est plus qu’une simple activité. Une fois que tu y goûtes, tu ne peux plus t’en passer. C’est un sport très rassembleur et ce n’est pas près de s’éteindre», a-t-il indiqué.

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Motoneiges Ski-Doo