Motoneige: l’Estrie demeure l’une des régions à problème

Liste des hôteliers

Réunis samedi lors du conseil d’administration trimestriel de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), les administrateurs des différentes régions de la province ont passé la moitié de la journée à discuter du blocus imposé par l’Union des producteurs agricoles (UPA) sur les droits de passage des motoneigistes en terres agricoles.

Dans l’ensemble, la FCMQ dresse un bilan relativement positif de la saison qui s’amorce alors que la majorité des régions du Québec s’en tirent sans trop de mal, les régions les plus durement touchées étant l’Estrie et la Montérégie.

Le président de la FCMQ, Mario Côté, indique que 62 % du réseau de sentiers de motoneige seront ouverts, proportion qui passerait à 75 % si la situation n’était pas aussi problématique dans ces deux dernières régions. « Je pense qu’on arrivera à offrir un réseau de sentiers intéressant malgré tout «, estime M. Côté.

Rappelons que les agriculteurs veulent protester contre l’imposition d’un nouveau calcul des prestations de leur assurance revenu. Mercredi dernier, devant 420 délégués de l’UPA réunis en congrès, le ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard, a maintenu cette nouvelle façon de calculer les coûts de production, qui permet de déterminer les réclamations du programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA).

 

Pour voir tout l’article….

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Les Motoneiges Géro