Où aller en motoneige malgré le blocus de L’UPA ?

Où aller en motoneige malgré le blocus de L’UPA ?

NDLR : Le conflit entre l'UPA et le Gouvernement est maintenant réglé. : Lire le texte suivant pour de plus amples informations
Blocus des sentiers de motoneige – Une entente a été conclue !

Le conflit entre l’Union des producteurs agricole et le gouvernement du Québec fait en sorte qu’il devient très difficile pour les clubs de motoneiges de la vallée du St-Laurent de maintenir les sentiers ouverts et bien surfacés. Dans les régions comme l’Estrie, le Centre du Québec, Beauce-Appalaches, Bas-St. Laurent, Gaspésie, Mauricie, Lanaudière, Portneuf, Charlevoix et les Laurentides, l’accès habituel au réseau de sentier se fait depuis des zones habitées et terre privées. Comme ces terres ne sont pas des terres publiques, il ne suffit que de quelques propriétaires qui refusent le passage des motoneiges et le circuit n’est plus accessible.

Les alternatives pour la pratique de la motoneige.

Par chance, le 2/3 du réseau de sentier de motoneige du Québec se situe sur les terres publiques soient celles propriétés du gouvernement du Québec. Il est donc possible de pratiquer la motoneige dans de vastes territoires si on choisi comme lieu de départ les municipalités situées à proximité des forêts et terres publiques. 

Ainsi à partir de St-Michel-des-Saints dans Lanaudière, St-Alexis-des-Monts, Grand-Mère, Matawin, La Tuque, St-Raymond de Portneuf, il devient possible d’accéder à des milliers de kilomètres de sentiers qui continueront d’être ouverts et entretenus. À La Tuque et St-Raymond, de vastes stationnements sont disponibles pour stationner autos et remorques puis partir en randonnée sur les sentiers pour plusieurs jours.  À La Tuque, on accède facilement à de vastes stationnements sur le site du club de motoneige près de son aéroport, au centre d’achat et près des établissements d’hébergement. Il est ainsi très facile d’avoir accès au réseau de sentiers menant en Haute Mauricie puis dans les Hautes-Laurentides, en Abitibi, au Lac-St-Jean, etc.  

BRP GO! amélioré

Depuis St. Raymond de Portneuf, il est possible de se diriger également vers Lac-Édouard par les terres publiques puis vers la Haute-Mauricie ou le Lac-St-Jean. 

Au Saguenay – Lac-St-Jean, les producteurs agricoles ont refusé régionalement de prendre les motoneigistes, hôteliers et restaurateurs en otages en fermant les sentiers. Ils sont conscients des torts économiques irréparables que ce blocus de l’UPA pourrait causer à toute l’industrie touristique hivernale de la région. Donc dans cette région, tous les sentiers demeurent ouverts sur les terres agricoles et des milliers de kilomètres demeurent accessibles en terres publiques depuis plusieurs points de départ. 

Outre l’accès au Monts-Valin, très réputé pour la qualité et la quantité de la neige et les paysages féériques, il est possible aussi depuis St-Félicien via la réserve faunique  Ashuapmushuan d’accéder à la région touristique de La Baie James, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon puis jusqu’en Abitibi. 

Depuis Tadoussac, la région de la Côte-Nord comptant très peu de terres agricoles demeure aussi une destination très intéressante pour les motoneigistes. De Tadoussac, à Sept-Îles puis Natashquan, le sentier TQ # 3 est ouvert. Puis la Route Blanche est un autre 500 kilomètres qui conduit à Blanc-Sablon puis aux sentiers du Labrador.

Malgré ce blocus qui causera des pertes économiques très importantes aux commerces et travailleurs des établissements touristiques du Québec méridional, une grande partie du réseau demeure ouvert et il suffit de bien choisir sa destination, son point d’accès au réseau de sentiers sur les terres publiques et vous avez ainsi des jours et des semaines pour pratiquer la motoneige malgré ce conflit en terre agricole.

Quelques derniers conseils.

Comme ces régions en terres publiques risque d’être fort achalandées et que l’offre d’hébergement est plus restreinte, il convient d’effectuer vos réservations à l’avance pour les couchers. En terres publiques, la neige est abondante mais les nuits demeurent encore froides pour coucher à la belle étoile.

Comment circuler en toute sécurité dans les sentiers?

Demeurez bien informé de la situation en visitant régulièrement Motoneiges.ca et SledMagazine.com 

Pour les stationnements et points de départs, consultez le lien suivant : Stationnements et débarcadères

Bonne randonnée et souhaitons le retour de la paix des braves!

Grand Salon Motoneige Quad 2022