Polaris 2013 : La domination du châssis Pro-Ride

Liste des hôteliers
Déjà 4 ans que Polaris nous surprend avec l’arrivée de son châssis Pro-Ride et de sa suspension articulée à l’arrière portant le même nom. À « l’époque », plusieurs de mes comparses se demandaient si cette suspension allait livrer les prétentions de ses concepteurs.  Rapidement, en observant ce nouvel étalon dans l’écurie, on pouvait se demander si ce concept allait demeurer dans le marché, surtout quand on se mettait à réfléchir aux défis de son adaptation dans différentes configurations plus longues.  L’année 2013  nous démontre le positionnement de cette plateforme dans la gamme de motoneiges Polaris. Bien que le châssis ProRide se positionne dans la majorité des modèles et ce, dans plusieurs déclinaisons, il semble que la suspension ProRide à l’arrière est destinée aux motoneiges de performance et de grandes randonnées, en solo, jusqu’à une longueur de 136 pouces. 
 

Ça semble clair… ou presque ! Polaris introduit un joker cette saison avec le retour du célèbre nom Indy dans sa gamme 2013. Basée sur le châssis ProRide, cette motoneige réintroduit une suspension « traditionnelle » dans la gamme de motoneiges sportives à un passager chez Polaris. De quoi repartir le débat ! Pourquoi ce retour au source dans ce modèle? Est-ce un aveu que le marché n’est pas totalement prêt pour une Rush? Est-ce simplement le coût de fabrication de la ProRide, et par conséquent son prix de vente qui amène les gens du Minnesota à nous proposer cette nouvelle série?  Bien que l’avenir nous le dira, nous ne manquerons pas de poser la question aux ingénieurs de Polaris lors du SnowShoot 2013.
 

En ce qui à trait aux faits saillants de la gamme 2013 chez Polaris, l’arrivée de la Indy 600 et de la Indy 600 SP ne manqueront pas de faire effet pour tous les nostalgiques des années 80, au moment où Polaris dominait les sentiers et les ventes mondiales de motoneiges. Munie de la « nouvelle » suspension couplée Indy à l’arrière, cette motoneige demeure intrigante pour nous en 2013, même si Polaris ne la présente pas comme son premier cheval de bataille. Lancée l’an passé, la série Switchback Adventure s’agrandit avec une version 800cc. Ceci était prévisible dû au succès immédiat de la version 600 offerte en 2012. C’est clairement une motoneige intéressante pour le nord-est du continent et la version 800 risque fort, elle aussi, de connaître un grand succès. Du côté des modèles Rush, notons l’arrivée des nouveaux skis Pro-Steer qui ont pour objectif de réduire la résistance en virages tout en procurant une conduite plus précise. Saluons également l’arrivée d’un nouveau siège plus large et plus confortable sur les Rush, par rapport au siège étroit et rigide des années passées. Finalement, le 600 Cleanfire bénéficie de plusieurs changements au niveau de l’électronique et des composantes d’alimentation résultant en une réduction significative des émissions polluantes. 
 

Finalement, on croyait que la course à l’allégement s’était stabilisée dans le monde de la motoneige depuis 2008. Polaris relance le débat avec le RMK 155, ainsi que la version Assault de cette motoneige de montagnes. Plusieurs éléments clés de la motoneige ont été revus afin de réduire le poids, et ainsi atteindre le poids plancher de 417 lbs pour une motoneige qui dispose de plus de 160 hp. Parmi la multitude de nouveautés dont dispose la RMK, notons la structure supérieure du châssis en fibre de carbone, le nouveau système d’entrainement et de freins allégés, des pièces de suspension avant en aluminium, ainsi qu’un nouveau système de refroidissement intégré au tunnel plus léger.  De plus, des marches-pieds pleine grandeur jusqu’à l’arrière du tunnel et donnant plus d’espace pour manoeuvrer en neige profonde s’ajoute à la panoplie d’améliorations apportées à la RMK.
 

Ce sont donc quelques faits saillants de Polaris pour 2013. Les prochaines semaines nous permettrons d’aller un peu plus en profondeur de notre analyse. En effet nous aurons l’occasion de faire l’essai de plusieurs de ces modèles lors du SnowShoot 2013, à West Yellowstone au Montana.
 
Klim : Équipement technique de sports d'hiver performant au plus haut niveau
Les Motoneiges Géro