Premières impressions : Ski-Doo Renegade X 800 E-TEC

Nous sommes déjà rendus à près de 1000 kilomètres parcourus avec notre nouvelle Ski-Doo Renegade X équipée du puissant Rotax 800 munie de la technologie à injection direct E-TEC. Même si certaines qualités de notre monture semblent se démontrer rapidement, les premières impressions ne se veulent pas être le résultat d’une analyse poussée de la motoneige, mais plutôt de ce que nous avons ressenti dès les premiers kilomètres.
N’oublions pas que nous n’avons pas encore fait subir à notre monture beaucoup de variations de conditions et que les résultats peuvent justement varier en fonction du climat rencontré et des conditions de sentiers. Nos premiers essais ont débuté avec des températures plus clémentes pour ensuite, se refroidir et atteindre le -30 degrés. Ces premiers essais se sont déroulés dans des conditions d’enneigement parfaites, une caractéristique des monts Valins au nord du Saguenay, et des sentiers tout simplement impeccables !
La première réflexion qui me vient à l’esprit après quelques centaines de kilomètres paraît peut-être exagérée, mais la question doit se poser : À t’on encore besoin de motoneiges de 121 pouces en 2013, surtout après l’essai d’une Renegade ?
Munie de la chenille RipSaw de 16×1,25×137 pouces, la Renegade X bénéficie de toute l’agilité d’une motoneige de 121 pouces avec en plus, le confort et la flottaison inhérente à la catégorie hybride. C’est tout simplement frappant de constater avec quelle rapidité on devient à l’aise sur cette motoneige  qui procure un sentiment de sécurité instantané à tous les pilotes qu’ils l’ont essayée. Avec une maniabilité et une agilité exceptionnelles permettant de conserver un contrôle parfait dans toutes les situations rencontrées jusqu’à maintenant, on doit obligatoirement se poser cette question.
 
L’autre élément qui nous frappe rapidement sur cette monture, c’est la capacité de la suspension rMotion. Sans grand ajustement mis à part la tension du ressort arrière en fonction du poids, on trouve rapidement l’ajustement parfait pour rendre la randonnée confortable. Nul besoin d’un expert en suspension pour apprécier les qualités de cette suspension. La plage de confort est facile à trouver, et combiné au siège spécialement offert sur les modèles X, la Renegade devient une grande routière avec toutes les qualités recherchées de ceux qui aiment les longues randonnées.
Le modèle X propose des ajustements plus pointus au niveau du rebond des différents amortisseurs. Honnêtement, la majorité des randonneurs risquent de ne pas s’y attarder, tant cette motoneige semble se comporter à merveille dès sa livraison.  Peut-être que la suite de la saison, et en fonction des conditions rencontrées qui seront possiblement plus difficiles, nous porteront à revoir nos positions. 
 
Les gens de chez Ski-Doo ont investi depuis quelques années sur plusieurs petits détails de leurs véhicules et cela porte fruit sur la Renegade. Souvent négligé par certains, le poste de contrôle est à la fois fonctionnel et esthétiquement très réussi. Les options du cadrant sont faciles à opérer tout comme les contrôles électriques qui sont très bien pensés. L’ergonomie de toutes les fonctionnalités offertes rend l’opération de celle-ci facile et d’avantage sécuritaire en mouvements.
Finalement, l’ajout d’un compartiment « chauffé » au dessus des cadrans s’avère à première vue une idée brillante… simple, mais efficace.   La position de conduite contribue également à rendre l’expérience derrière le guidon très agréable, celle-ci étant toujours confortable avec le nouveau châssis XS. Vous devrez cependant vous méfier car avec la série X, le bas du corps est très bien protégé grâce à la nouvelle configuration du capot, mais le haut du corps est beaucoup plus à découvert, surtout lors de températures plus froides. Pour les acheteurs qui roulent souvent dans des régions nordiques, un pare-brise plus haut est essentiel. 
 
Le Renegade X 800 E-TEC
Finalement, la performance du 800 E-TEC semble être au rendez-vous tout en étant toujours aussi  doux à basse vitesse, mais très présent quand on pèse sur l’accélérateur. Combinée à la traction de 137 pouces de la chenille RipSaw, la puissance de la Renegade est à première vue, très impressionnante dans les différentes conditions rencontrées. C’est toujours aussi exaltant de bénéficier d’autant de puissance tout en gardant la maitrise du véhicule et ce, dans toutes les situations rencontrées.  Avec la conduite de la Renegade X, le motoneigiste se sent en contrôle même si on peut faire un peu de sous-virage à l’occasion. Cette Renegade demande cependant un peu plus d’effort au niveau des bras et ce, même si la position de la courroie à l’avant de la chenille favorise la légèreté de l’avant de la motoneige, expliquant le la situation de sous-virage. De plus, les skis Pilot 5.7 ont tendance à faire un peu de louvoiement sur les surfaces dures, ce qui n’est néanmoins pas majeur. Cela dit, ce sont tous des éléments qui pourront probablement être ajustés dans nos prochains kilomètres.
 
En résumé, cette Renegade X semble être promue à de grandes aspirations en matière de motoneige de grandes randonnées, et ses nombreuses qualités nous inspirent de belles aventures pour la suite de la saison. Certes, nous avons eu de belles surprises très tôt en saison, mais donnons-nous le temps de mieux la connaître dans différentes conditions de sentiers. Ses capacités  m’ont tellement impressionné à première vue que la Renegade X risque de replacer mes balises et standards en matière de grande routière de sentiers

 

De la tête aux pieds : Une revue complète de la gamme 509