Que nous réserve Yamaha pour 2023 ?

Yamaha prédictions 2023

Avec le mois de février qui est maintenant bien installé, les fabricants de motoneige nous annoncerons à tour de rôle leur gamme 2023. De nombreux motoneigistes sont très curieux de savoir ce que Yamaha nous réserve… Je dois avouer que je fais partie de ce groupe !

Soyons franc, au cours des dernières années, il y a eu peu de grandes nouveautés chez le fabricant. Il y a bien eu le retour de motoneiges à moteur 2 temps au sein de sa gamme et quelques raffinements ici et là dans son offre. Cependant on doit avouer que les «Yammis» n’ont pas eu beaucoup d’occasion de célébrer.

Revenons un peu en arrière…

Quelques années avant que l’ère Covid ne débute, Yamaha avait fait un grand ménage dans son offre et avait même coupé sa production. L’objectif derrière cette stratégie était d’écouler l’inventaire de modèles neufs non-courants (des années précédentes) et de revenir en force par la suite. La seconde motivation du manufacturier était de renforcer la valeur des motoneiges Yamaha usagées.

Au moment où cette rationalisation avait rempli ses objectifs, l’industrie a été frappée de plein fouet par la pandémie. Pour les modèles 2021, Yamaha n’était pas prêt à répondre à la grande demande puisqu’il avait prudemment abaissé sa production au cours des dernières années. En 2022, tout comme les autres fabricants, il a subi les impacts des problèmes d’approvisionnements. C’est d’ailleurs ce qui fait que plusieurs personnes qui avaient commandé une Yamaha au printemps dernier n’ont pas encore reçu leur monture cette année. Et cela, c’est sans compter qu’environ 15% des commandes du printemps ont été annulées par le manufacturier, faute de pièces.

Des quotas à l’horizon

Même si les gens de Yamaha ont probablement pu mettre des processus en place pour contrer les effets des retards et de la disponibilité des composantes nécessaires, on peut prévoir que la production ne sera pas en mesure de répondre à la demande pour les modèles 2023.

Selon moi, les concessionnaires se verront imposé une fois de plus des quotas sur le nombre de motoneiges qu’ils pourront vendre au printemps. De plus, je ne serais pas surpris que les concessionnaires ne puissent pas commander des unités pour les vendre à l’automne.

Du nouveau dans la gamme 2023 ?

À priori, rien ne pousse les fabricants à introduire de grandes nouveautés dans la situation actuelle des choses. Ils sont en mesure d’écouler beaucoup plus d’unités qu’ils sont en mesure d’en produire.

Par contre, en regardant du côté de Polaris et Ski-Doo qui n’ont jamais levé le pied de l’accélérateur concernant l’introduction de nouvelles technologies, Yamaha ne peut pas se permettre de voir trop longtemps l’écart technologique se creuser. Heureusement pour ce dernier, la motorisation du Sidewinder demeure (du moins jusqu’en 2022) la plus puissante de série offerte sur le marché.

Il ne faut toutefois pas mettre tous nos œufs dans le même panier, car tôt ou tard, cet écart de puissance finira par disparaître. Voici donc, selon moi, les nouveautés que j’aimerais voir chez Yamaha pour 2023.

Un nouveau châssis

Le point de départ d’une vague d’annonces majeures passe impérativement par l’introduction d’un nouveau châssis. Je ne parle pas ici de petites améliorations à une plateforme existante, mais un qui a été conçu de A à Z selon la réalité du marché d’aujourd’hui.

Ce nouveau châssis serait naturellement accompagné d’une nouvelle suspension qui pourrait se comparer, ou du moins s’approcher des performances de la rMotion X de Ski-Doo ou Matryx de Polaris.

Yamaha prédictions 2023

 

Motorisation

Yamaha est confronté à un dilemme… En effet, après avoir tout misé sur les moteurs 4 temps au cours des 15 dernières années, il a été contraint de réintroduire une motorisation 2 temps dans ses modèles de montagne et pour le Transporter. Ce moteur développe environ 160hp. Est-ce que Yamaha va continuer à augmenter son offre pour les moteurs 2 temps? Voilà le dilemme !

Yamaha prédictions 2023
Sidewinter Genesis turbo

Dans les modèles d’entrée de gamme, on retrouve aussi le moteur monocylindre de 397cc qui développe 65hp.  Ceci s’ajoute au moteur de 540cc qui avait été ressuscité quelques années auparavant dans le mythique VK540.

Côté 4 temps, le moteur Genesis Turbo accompli très bien le travail et devrait être conservé.  Par contre, l’offre de motorisation restante est le Genesis 3 cylindres de 1049cc qui a été introduit en 2009 dans les RS-Venture GT et TF.

Yamaha prédictions 2023
Moteur 2 temps 800cc

En supposant que Yamaha puisse continuer d’offrir le moteur 2 temps de 800cc fabriqué par Arctic Cat, je crois que le fabricant devrait prioriser l’introduction d’un moteur 4 temps grand public dans la classe des 140-160 hp. On aurait alors un moteur d’entrée de gamme, un moteur grand public et un dernier pour les amateurs de haute performance. Pour ceux qui préfèrent les motorisations 2 temps, le moteur de 800cc rejoint les besoins de la majorité des passionnés.

Yamaha prédictions 2023
Wolverine RMax

Yamaha pourrait utiliser ou adapter un moteur qu’il a introduit récemment dans le monde du quad, soit le moteur du Wolverine RMax 2. Ce moteur deux cylindre de 999cc développe déjà près de 110 hp dans son application quad. En lui ajoutant un turbo, on pourrait facilement se retrouver dans les environ de 150hp. En plein ce qu’on désire !!!

De plus, ce moteur dispose déjà de plusieurs technologies, comme par exemple le D-Mode qui offre 3 modes de puissance…  S’agit-il là du prochain moteur qu’on pourrait voir dans les motoneiges Yamaha ? Je crois que c’est une bonne possibilité.

Mes prédictions (lire mes souhaits)

Compte tenu des restrictions imposées et afin de préparer ses « fans » à l’ère post-Covid, je crois qu’on pourrait s’attendre à une belle annonce du côté de Yamaha. Les nouveautés pourraient être comme suit :

  • Un nouveau modèle sur une nouvelle plateforme complète (Châssis et suspension) dans laquelle le moteur Genesis Turbo trouverait place.
  • Une version deux temps de ce nouveau modèle.
  • En étant optimiste, un nouveau moteur 4 temps dans la classe des 140-160 hp qui viendrait remplacer le SR-Viper

Je ne crois pas que Yamaha va développer un nouveau moteur pour le châssis actuel puisque ce dernier est définitivement à bout d’âge. Un nouveau moteur passe logiquement par une nouvelle plateforme !

Connaissant Yamaha, s’il présente une nouvelle plateforme et/ou une nouvelle motorisation, le nombre de modèles sera très limité en 2023. Nous devrons patienter 2 ou 3 ans avant de voir cette plateforme dans la majorité des modèles qu’offre le fabricant.

Il ne nous reste maintenant qu’à attendre (et espérer) que le fabricant n’optera pas pour le statu quo pour 2023 !

Encore plus à propos des motoneiges Yamaha

 

Les Motoneiges Géro