Renegade Adrenaline 850 E-TEC – Analyse pré-randonnée

Renegade Adrenaline 850 E-TEC - Analyse pré-randonnée

La motoneige que j’utiliserai cet hiver est déjà à la maison et j'ai fait quelques observations. Pour cette analyse, je vais vous donner mes commentaires sur 4 nouveaux aspects chez BRP cette saison :

  1. La nouvelle plateforme REV  (G4)
  2. Moteur Rotax 850 E-TEC
  3. Poulie motrice pDrive
  4. Suspension avant RAS 3

Dans un premier temps, j'ai observé minutieusement la nouvelle dimension de la plateforme REV qui est vraiment profilée pour sillonner les sentiers en toute facilité. 

Lorsqu’on s’assoit, le conducteur est beaucoup plus incliné vers l'avant grâce aux panneaux latéraux, ce qui permet une meilleure maîtrise de conduite sur les sentiers, et qui maintient une position confortable lors des longues randonnées.   

Cette motoneige offre une fière allure; les concepteurs lui ont donné un style agressif avec son pont de 137 pouces / 348,7 cm  et profilé pour bien se tenir sur les sentiers et hors des pistes. 

Passons aux deuxième et troisième ajouts, notamment le moteur 850 E TEC. Lorsque j'ai discuté avec l’un des ingénieurs chez BRP au Salon national quad-motoneige de Drummondville, il me disait que l’engin n’est pas beaucoup plus rapide que le 800 E-TEC.

Cependant, avec l'ajout de la nouvelle poulie motrice pDrive entièrement repensée et les rouleaux doubles sans friction pour transférer le coupe-moteur au lieu des traditionnels boutons, le changement de vitesse devient extrêmement efficace. Le régime est remarquablement uniforme et très léger. Au moment de l’accélération, la réponse est impressionnante et donnera sûrement toute une sensation au conducteur, surtout à la reprise.

Le dernier ajout est la suspension avant RAS 3. Elle possède la même géométrie, le même aspect et la même précision que la RAS 2, mais elle a été conçue pour cette plateforme de nouvelle génération 4.  Selon les spécifications, elle serait encore plus précise que la version 2.

Voici ce que cette motoneige a de nouveau cette année pour rendre les mordus de ce sport heureux. Je crois sincèrement que les concepteurs chez BRP ont vu juste avec ces ajouts. Il ne me reste plus qu’à en faire l'essai  pour corroborer mes observations. La prochaine chronique abordera mes premières impressions avec au moins 1 500 km au compteur. N’oubliez pas de nous suivre à travers notre magazine pendant toute la saison pour en savoir plus sur les essais!

Yamaha Sidewinder SRX LE 2022 …. INDÉTRONABLE

La Voix des motoneigistes vous souhaite bonne saison en toute sécurité!