Résumé des conditions au 21 décembre 2012

Liste des hôteliers
Les précipitations des derniers jours ont permis à plusieurs clubs de travailler les fonds, combler les fossés, les labours en zone agricole bref mettre la table pour l’ouverture des sentiers. 
 
Les sentiers en zone montagneuse dans la région des Appalaches,  du Lac Mégantic, de la Beauce,  du Lac William, et les sommets longeant les lignes américaines, ont reçu suffisamment de précipitations sous forme de neige. Les bénévoles des clubs s’affairent à préparer les fonds de sentiers, à parfaire la signalisation et faire les premiers surfaçages. Toutefois les traverses de cours d’eau dépourvus de ponts et les lacs demeurent problématiques à cause du doux temps. Actuellement ça roule mais un peu de froid aiderait à stabiliser les sentiers.
 
Dans les régions montagneuses de la rive nord soient les Laurentides, Lanaudière, la réserve Mastigouche, la Mauricie incluant le nord de Shawinigan, le Haut St. Maurice (La Tuque et Parent), Portneuf, Charlevoix, le Fjord du Saguenay, les bénévoles travaillent également à rendre les sentiers dans les meilleures conditions pour le long congé de Noël. En début de saison, l’ouverture complète des sentiers exige beaucoup de travail des bénévoles. Les sentiers sont définitivement accessibles mais avec quelques exceptions.  Certains sont ouverts, d’autres sont sur le point de l’être. La disponibilité accrue des bénévoles dès la fin de semaine et les précipitations d’aujourd’hui contribueront à compléter l’ouverture du réseau. Pour les motoneigistes qui se déplacent pour les vacances, il vaut mieux vérifier avec les hébergements sur les conditions périphériques qui ne feront que s’améliorer avec toute cette nouvelle neige.
 
 
La régions des Monts Valin, tout fonctionne bien et les auberges accueillent déjà les motoneigistes depuis une semaine. C’est la fête des neiges! Les fantômes ont précédés le Père Noel!
 
Enfin la situation dans la plaine du St. Laurent de part et d’autre du fleuve varie encore beaucoup. Certains clubs ont terminés les fonds et ont commencés le surfaçage tandis que d’autres commenceront dès demain. Les principales contraintes sont les traverses des grandes rivières encore dépourvues de pont de glace. C’est le cas pour la région de Vaudreuil Oka, les traverses des rivières telles que la rivière du Loup, la rivière St. Maurice, la rivière Batiscan, Ste. Anne et celles de la rive sud dont la Yamaska, la St. François, la Nicolet, bref les tributaires du St. Laurent. Un peu de froid contribuerait à former et stabiliser les ponts de glaces pour ces secteurs. Le doux temps laisse présager de possibles débâcles et embâcles sur certains de ces rivières et ainsi morceler le réseau. Encore là, l’arrivée du froid et l’engagement des bénévoles, contribueront à rassembler les pièces du réseau.
 
Pour le sud de l’Estrie et la Montérégie, le couvert de neige est encore insuffisant. Si les précipitations d’aujourd’hui arrivent principalement sous forme solides, les sentiers devraient commencer à être travaillés dans les prochains jours. Si par contre le doux temps persiste, les motoneigistes devront se déplacer vers les régions montagneuses ci avant décrites pour en profiter pleinement et sécuritairement. Donc un déplacement vers les petites auberges de charme et les pourvoyeurs? Pourquoi pas? Si toutefois on a mérité cette petite douceur! 
 

Auberge du Draveur - Motoneige