Robbie Malinoski prive Tim Treblay d’un week-end parfait et une autre victoire pour Jennifer Paré

Liste des hôteliers

Vainqueur au Silverdome de Pontiac au Michigan, le 10 février dernier, Robbie Malinoski, sur Ski-Doo, est venu gâcher le week-end de Tim Tremblay en l’emportant lors de la plus importante finale du week-end en Pro Open sur le parcours de sno-cross de la 30e édition du Grand Prix de Valcourt, cet après-midi au circuit Yvon Duhamel. Puis, fidèle à son habitude depuis le début de la saison, Jennifer Paré de La Doré sur Polaris a également paradé dans le cercle des vainqueurs, pour devenir la seule du SCMX à accomplir l’exploit.

 

 

En Pro Open, lors des deux rondes de qualifications, Darrin Mess et Robbie Malinoski d’Aurora au Minnesota ainsi que Tim Tremblay ont conservé une fiche intacte alors que les autres ont été l’affaire de l’Ontarien Dylan Hall et Jason Boron. Pour leur part, Joseph Lemieux, Dany Poirier, François Paré, Dave Asselin, Renaud Alexandre, Maxime Taillefer et Dave Allard ont du avoir recours à l’épreuve de la dernière chance afin de se tailler une place dans la finale. Seuls Asselin, Allard, Lemieux et Poirier y sont parvenus.

 

Dans la finale, c’est Darrin Mess qui a pris place sur la troisième marche du podium alors que Dave Allard a été le meilleur du SCMX avec une sixième juste devant Dave Asselin.

 

 

En Pro Lite Stock, Lucas Brunelle de Boucherville sur Ski-Doo, un coureur de l’East Coast Series, a connu une journée sans faille. Après triomphé lors de sa préliminaire, il en a fait autant aux dépens des Ontariens Jamie Byers et Devin Wilon du CSRA. Franky Paré de Roberval sur Ski-Doo a été le meilleur Québécois avec une sixième position. Il a d’ailleurs été le seul à accéder en finale.

 

Journée également difficile pour les nôtres en division Sport alors que la finale a été dominée par les visiteurs. Quatre pilotes du CSRA de l’Ontario se sont classés parmi les cinq premiers. La victoire est allée à Jacob Gervais, sa deuxième du week-end. Pour sa part Jonathan Roberge de Chibougamau a pris la septième place et Jason Coté de Chicoutimi, la neuvième.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike

 

Toute seule

Aucune surprise chez les Dames alors que Jennifer Paré a porté un autre succès à son palmarès. C’est devant sa plus sérieuse rivale tant aux États-Unis qu’au Canada, Steffanie Lemieux-Bell, qu’elle a accédé à la première marche du podium. Tous sont d’accord pour avancer que Jennifer connait une saison de rêve et qu’elle en profite au maximum.

 

 

Chez les Vétérans de plus de 35 ans, l’Ontarien Ric Wilson, un ancien pilote de stock-car sur terre battue, est celui qui a savouré les joies de la victoire devant l’Américain Todd Smith et Patrick Brodeur de Coaticook, le champion en titre de cette catégorie au sein du SCMX. Jonathan Lebel de Chicoutimi a pris la cinquième suivi de Gilles Pépin de Ste-Julie, François St-Laurent de St-Bruno, Serge Blouin de Channon, Ryno Laviolette de Québec, Martin Mailloux de Ste-Sophie et Robert Ménard de St-Félix-de-Valois.

 

Finalement en division Junior, Michael King de Stouffville, On sur Ski-Doo a été le gagnant chez les 16-17 ans tandis que Hunter Patenaude d’Hartland au Vermont en a fait autant aux dépens de Maxime Pépin de Ste-Julie chez les 10-13 ans.

 

La véritable course pour les divers titres du Championnat de sno-cross SCMX débutera le week-end lors d’un programme double qui sera présenté à La Doré devant les nombreux admirateurs des familles Asselin et Paré. Jusqu’à présent, à l’exception de la course de Shipshaw, les participants du SCMX ont obtenus un même nombre de points pour leur participation à Plattsburgh, Ottawa, Louiseville et Valcourt.


Motoneiges Ski-Doo