Saison de motoneige dans la MRC Lac-St-Jean-Est: une baisse d’achalandage de plus de 10 %

Liste des hôteliers

Ce sera difficile de rattraper le tout

Selon Gervais Coulombe, directeur général de Tourisme Alma Lac-St-Jean, on se dirige vers une saison de motoneige qui devrait enregistrer, au minimum, une baisse de quelque 10 % de l’achalandage et ça pourrait être encore plus catastrophique. Un début de saison lent en raison du conflit avec les agriculteurs et une présence de neige beaucoup plus importante ailleurs au Québec et au nord des États-Unis expliquent en grande partie cette perte nette qu’enregistrera la région pour sa saison touristique hivernale.

Sujets : Tourisme Alma Lac-St-Jean , Tourisme Alma Lac-Saint-Jean , MRC Lac-St-Jean-Est , Québec , Monts Valin
« ce qui est perdu est perdu et on ne le reprendra pas même si le mois de mars s’annonce encourageant. L’an dernier, le 6 mars, les pistes de motoneige étaient fermées en raison du temps chaud faut-il rappeler », commentait Gervais Coulombe jeudi, lors d’un entretien téléphonique.

Il n’avait pas en main encore tous les chiffres de la part des hôteliers et restaurateurs pour les mois de janvier et février, mais déjà, la baisse d’achalandage est de plus de 10 % et ce chiffre devrait s’accentuer avec la poursuite de la saison.

« Dans la réserve faunique où l’on fait un décompte quotidien, les gens partent de Québec et se rendent jusqu’à l’Étape ou au Mont Apica mais ne vont pas plus loin. Ils ont amplement de neige pour s’amuser avec quelque quatre mètres de neige tombés dans ce secteur. Il en va de même pour la Beauce, la région du Sud du Québec et le Nord des États-Unis où ils ont enregistré plus de précipitations de neige que nous ici. Même sur les Monts Valin, la saison est plus difficile » ajoute le directeur général de Tourisme Alma Lac-St-Jean et l’un des grands promoteurs du sport de la motoneige depuis plusieurs années et ses apports économiques au chapitre touristique.

Rappel de sécurité important chez Ski-Doo

Même dans les relais de motoneige, fréquentés en grande partie par les motoneigistes locaux, on enregistre une baisse d’achalandage.

Le début de saison a été lent. Même si on a été les premiers à ouvrir les sentiers sur les Monts Valin, en raison du boycotte des agriculteurs, les gens ne sont pas venus dans la région.

Pour lire tout l’article….

 

Auberge du Draveur - Motoneige