Saison exceptionnelle pour la vente de motoneiges

Liste des hôteliers

L’arrivée précoce de la neige en novembre a nettement joué en faveur des détaillants de motoneige. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à qualifier la saison 2013-2014 d’exceptionnelle.

motoneiges - vente concessionnaireLa neige précoce et abondante a nettement joué en faveur des détaillants de motoneiges, qui sont en passe de connaître une saison exceptionnelle au chapitre des ventes.

«En ce qui nous concerne, les ventes de motoneiges vont très bien, même mieux que l’an dernier. En date de la mi-janvier, nous avons vendu autant de véhicules qu’à la fin de la saison dernière, qui chez nous se termine à la fin de février», indique Fahd Barka, responsable des communications et du marketing chez Blais Récréatif.

Même son de cloche du côté de Moto Sport de la Capitale, qui se dirige vers une saison exceptionnelle, selon son directeur général, Jacques Beaudoin. «Avec une seule marque cette année contre deux l’an dernier, nous approchons déjà du total des ventes de la précédente saison, mentionne-t-il. Depuis un mois, on court même chez d’autres concessionnaires parce que nous sommes sur le point de manquer de véhicules.»

Coup de pouce des clubs

Ces excellents résultats sont imputables en grande partie à l’arrivée précoce de la neige, qui s’était de plus accumulée en une couche assez épaisse avant même le début officiel de l’hiver. M. Barka salue d’ailleurs le travail des clubs motoneigistes de la région, qui consacrent beaucoup d’efforts à améliorer la qualité des sentiers fédérés. «Forcément, si les sentiers sont plus beaux, ça attire plus de monde», fait-il valoir.

«Ouvrir les sentiers fédérés avant Noël, c’est assez inhabituel pour notre région, enchaîne Daniel Beaupré, directeur général de Marine Lamy. Comme les amateurs se mettent à circuler plus tôt, c’est intéressant pour eux de bien s’équiper, surtout si la saison s’annonce longue. Et pas seulement en véhicules neufs, mais aussi en équipements comme des casques et des vêtements. On se retrouve dans une situation similaire à ce qui peut se produire pour la vente de bateaux lorsqu’on vit une séquence de plusieurs jours à +25 degrés Celsius en avril. Il faudrait que ce soit comme ça tous les ans!»

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !

motoneiges - vente concessionnaire

Depuis un mois, on court même chez d’autres concessionnaires parce que nous sommes sur le point de manquer de véhicules, mentionne Jacques Beaudoin.

Loisir plus abordable

La qualité des motoneiges et leur prix plus abordable depuis quelques années joueraient aussi un rôle, selon Fahd Barka. «En ce moment, on peut se procurer un véhicule neuf de très bonne qualité pour 9000 $. À ce prix, quand on sait qu’une saison peut durer jusqu’à cinq mois, disons que l’investissement peut rapidement se rentabiliser. Cela peut inciter plusieurs personnes à faire l’achat d’une motoneige», avance-t-il.

Les Motoneiges Géro